Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

samedi 18 février 2017

DONALD TRUMP, RESERVE FEDERALE, PROTESTANT, FRANC-MACON, PAPE FRANÇOIS, VATICAN, SAINT SIEGE, PAUL VI, MOSEIGNEUR LEFEBVRE, TEMPLIERS, ORDRE DE MALTE, LA SAGESSE DE SALOMON, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER

La guerre menée par le Pape contre Trump (suite)


 Lorsque les forces  de Trump ont commencé leur prise de contrôle des médias de propagande et de "fausses nouvelles" américaines cette semaine, le Pape François est devenu tellement furieux de l’aide apportée à Trump par l'Ordre de Malte, qu’il exigea la démission immédiate du Grand Maître de cet ordre, Fra 'Matthew Festing.

 Actuellement, les forces «globalistes anti-Christ et démoniaques » de l'Église catholique, dirigées par le Pape François, sont engagées dans une guerre mondiale contre les forces de “l'État-nation” dirigées par le président Trump.
 En effet, on a vu que, la semaine dernière, le président Trump a été "oint" lors de son investiture du 20 janvier par le leader des Chevaliers de Malte américains, le cardinal Timothy Dolan, qui a lu le livre le plus sacré des francs-maçons, la Sagesse de Salomon.

 Puis, le lendemain 21 janvier, le rabbin Fred Raskin, du service national de prière, invoqua également ces anciennes dévotions à Salomon en lisant un passage en hébreu du Livre des Rois de l'Ancien Testament, dans lequel le roi Salomon, qui venait juste de commencer son règne, demande à Dieu “un esprit compréhensif pour juger Votre peuple, pour distinguer entre le bien et le mal"


En rétorsion pour leur soutien au président Trump, le pape François a ordonné aux Chevaliers de Malte d'expulser immédiatement tous les francs-maçons, et il a comparé le président Trump à Adolf HitlerEn plus, il a ordonné aux forces pontificales de participer à l'arrestation de deux espions francs-maçons en Italie, le physicien nucléaire Giulio Occhionero et sa sœur Françesca Maria Occhionero[Note: l'expulsion de l'Église catholique ne doit pas être confondue avec l'excommunication].




À partir des fichiers informatiques récupérés auprès de l'espion franc-maçon Giulio Occhionero, les forces pontificales ont pu découvrir un vaste empire mondial des francs-maçons (Templiers / Chevaliers de Malte) qui existe depuis des siècles.

Depuis l’attaque sous faux drapeau du 11 septembre 2001 contre l’Amérique, diligentée par les familles criminelles Bush-Clinton, ces francs-maçons  ont travaillé à reprendre le contrôle des États-Unis, pays qu’ils ont créé eux-mêmes.




Ces fichiers informatiques révèlent, en outre, que le multimilliardaire américain David Koch est le financier des francs-maçons américains depuis des décennies, et que c’est lui qui a aidé, de façon critique, à la victoire du président Trump, par l’intermédiaire d’un groupe secret appelé Le Centre Franklin pour le gouvernement et l'intégrité publique.




Financé presque entièrement par Koch, le vice-président du  Centre Franklin pour le gouvernement et l'intégrité publiqueErik Telford, a conçu l'une des campagnes de médias sociaux les plus réussies dans l'histoire des élections américaines. Cette campagne a permis au président Trump de contrer les milliards de dollars dépensés par Hillary Clinton pour remporter la présidence américaine.




Une autre action critique qui a permis au président Trump de reprendre le contrôle de l'Amérique, est le financement massif par Koch de l'Université de l'Ohio. Trump a utilisé cette université pendant des décennies pour former des «stagiaires», qui sont devenus de «fidèles» associés Koch, et qui occupent aujourd’hui un tiers des postes à la Maison Blanche. 




Lorsqu'on nous dit que Trump est un OVNI, sorti de nulle part, pour prendre le contrôle de l'Amérique, cela signifie que l'on nous cache la réalité : Trump, avec le puissant soutien des francs-maçons, se préparait depuis des décennies, à cet objectif. Il serait extrêmement naïf de croire le contraire.


L'un des francs-maçons les plus loyaux à Trump-Koch, parmi ces ex stagiaires, est Perry Sook, diplômé de cette université en 1980. Il vient de réaliser, cette semaine, l'une des plus grandes prises de contrôle de médias dans l'histoire américaine, en  prenant le contrôle total par les francs-maçons de 171 stations TV, atteignant 100 marchés, soit environ 39% de tous les ménages possédant une télévision aux États-Unis.
Notes complémentaires pour avoir une vue d'ensemble, impartiale, objective et sereine.
Revenant à la contre réforme de Paul VI, pape protestant, oui pape protestant !!!! hihihihihiL’abbé GEORGES de Nantes avait prévu depuis plus de vingt ans les funestes conséquences de la réaction outrée des intégristes  :
«  Le schisme de droite, écrivait-il en mars 1970, risque maintenant de compromettre l’avenir de l’Église, parce qu’il agira comme repoussoir sur les masses dégoûtées du modernisme qui, par détestation du schisme, par horreur de la sécession, reflueront en désordre sous le pouvoir des réformateurs.  »

Le schisme de Mgr Lefebvre eut cet effet répulsif… car l'archevêque de DAKAR était fidèle à Rome et très catholique, il ne voulait pas d'une Rome protestante .
Donc en 1970 l'abbé Georges de Nantes aurait eu l'idée d'éliminée Mgr LEFEBVRE?

Voila

TRUMP EST PROTESTANT......et a toujours sur lui, sa Bible avec sa photographie de communion.
La guerre menée par le Pape contre Trump (suite)


 Lorsque les forces  de Trump ont commencé leur prise de contrôle des médias de propagande et de "fausses nouvelles" américaines cette semaine, le Pape François est devenu tellement furieux de l’aide apportée à Trump par l'Ordre de Malte, qu’il exigea la démission immédiate du Grand Maître de cet ordre, Fra 'Matthew Festing.

 Actuellement, les forces «globalistes anti-Christ et démoniaques » de l'Église catholique, dirigées par le Pape François, sont engagées dans une guerre mondiale contre les forces de “l'État-nation” dirigées par le président Trump.
 En effet, on a vu que, la semaine dernière, le président Trump a été "oint" lors de son investiture du 20 janvier par le leader des Chevaliers de Malte américains, le cardinal Timothy Dolan, qui a lu le livre le plus sacré des francs-maçons, la Sagesse de Salomon.

 Puis, le lendemain 21 janvier, le rabbin Fred Raskin, du service national de prière, invoqua également ces anciennes dévotions à Salomon en lisant un passage en hébreu du Livre des Rois de l'Ancien Testament, dans lequel le roi Salomon, qui venait juste de commencer son règne, demande à Dieu “un esprit compréhensif pour juger Votre peuple, pour distinguer entre le bien et le mal"


En rétorsion pour leur soutien au président Trump, le pape François a ordonné aux Chevaliers de Malte d'expulser immédiatement tous les francs-maçons, et il a comparé le président Trump à Adolf HitlerEn plus, il a ordonné aux forces pontificales de participer à l'arrestation de deux espions francs-maçons en Italie, le physicien nucléaire Giulio Occhionero et sa sœur Françesca Maria Occhionero[Note: l'expulsion de l'Église catholique ne doit pas être confondue avec l'excommunication].




À partir des fichiers informatiques récupérés auprès de l'espion franc-maçon Giulio Occhionero, les forces pontificales ont pu découvrir un vaste empire mondial des francs-maçons (Templiers / Chevaliers de Malte) qui existe depuis des siècles.

Depuis l’attaque sous faux drapeau du 11 septembre 2001 contre l’Amérique, diligentée par les familles criminelles Bush-Clinton, ces francs-maçons  ont travaillé à reprendre le contrôle des États-Unis, pays qu’ils ont créé eux-mêmes.




Ces fichiers informatiques révèlent, en outre, que le multimilliardaire américain David Koch est le financier des francs-maçons américains depuis des décennies, et que c’est lui qui a aidé, de façon critique, à la victoire du président Trump, par l’intermédiaire d’un groupe secret appelé Le Centre Franklin pour le gouvernement et l'intégrité publique.




Financé presque entièrement par Koch, le vice-président du  Centre Franklin pour le gouvernement et l'intégrité publiqueErik Telford, a conçu l'une des campagnes de médias sociaux les plus réussies dans l'histoire des élections américaines. Cette campagne a permis au président Trump de contrer les milliards de dollars dépensés par Hillary Clinton pour remporter la présidence américaine.




Une autre action critique qui a permis au président Trump de reprendre le contrôle de l'Amérique, est le financement massif par Koch de l'Université de l'Ohio. Trump a utilisé cette université pendant des décennies pour former des «stagiaires», qui sont devenus de «fidèles» associés Koch, et qui occupent aujourd’hui un tiers des postes à la Maison Blanche. 




Lorsqu'on nous dit que Trump est un OVNI, sorti de nulle part, pour prendre le contrôle de l'Amérique, cela signifie que l'on nous cache la réalité : Trump, avec le puissant soutien des francs-maçons, se préparait depuis des décennies, à cet objectif. Il serait extrêmement naïf de croire le contraire.


L'un des francs-maçons les plus loyaux à Trump-Koch, parmi ces ex stagiaires, est Perry Sook, diplômé de cette université en 1980. Il vient de réaliser, cette semaine, l'une des plus grandes prises de contrôle de médias dans l'histoire américaine, en  prenant le contrôle total par les francs-maçons de 171 stations TV, atteignant 100 marchés, soit environ 39% de tous les ménages possédant une télévision aux États-Unis.
Notes complémentaires pour avoir une vue d'ensemble, impartiale, objective et sereine.
Revenant à la contre réforme de Paul VI, pape protestant, oui pape protestant !!!! hihihihihiL’abbé GEORGES de Nantes avait prévu depuis plus de vingt ans les funestes conséquences de la réaction outrée des intégristes  :
«  Le schisme de droite, écrivait-il en mars 1970, risque maintenant de compromettre l’avenir de l’Église, parce qu’il agira comme repoussoir sur les masses dégoûtées du modernisme qui, par détestation du schisme, par horreur de la sécession, reflueront en désordre sous le pouvoir des réformateurs.  »

Le schisme de Mgr Lefebvre eut cet effet répulsif… car l'archevêque de DAKAR était fidèle à Rome et très catholique, il ne voulait pas d'une Rome protestante .
Donc en 1970 l'abbé Georges de Nantes aurait eu l'idée d'éliminée Mgr LEFEBVRE?

Voila

TRUMP EST PROTESTANT......et a toujours sur lui, sa Bible avec sa photographie de communion.


Cliquez sur:  
http://video.palmbeachpost.com?ndn.trackingGroup=90068&ndn.siteSection=90068_pp&ndn.videoId=30644203


Frédéric BERGER