Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

mardi 21 novembre 2017

FRANC-MAÇON, GUY LAMOUR, JUSTICE, FRANCE, AVOCAT, PERMIS DE CONSTRUIRE, NICOLAS SARKOSY, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGERSARKOSY,

jp drapeau savoie from echo des montagnes on Vimeo.

Corruptions par Bande Organisée : _ Trafic d’influence.

  par

LES PAS-FRANCS-MACONS

 Témoignage poignant de Guy Lamour au sujet de la justice maçonnique satanique à la française.

Pour soutenir et aider Guy: guylamour@orange.fr 



Ayant refusé l’accès à ma toiture pour réparer un dispositif, dont la suppression était demandée car empiétant sur ma propriété, mes voisins m’ont traduit en justice. Un expert non spécialiste désigné à plus de 100 km de chez nous a fait un rapport mensonger et truqué remis directement au greffe alors qu’il devait nous faire parvenir un projet de rapport et répondre à nos observations avant de transmettre son rapport définitif qui est donc nul juridiquement (articles 160, 242, 276 du NCPC sur le respect de la contradiction). Il n’a fait aucune expertise et a pris quelques photographies ne lui permettant pas de mentir à ce point : il a été choisi pour faire cela !



Le Tribunal d’Instance a homologué le rapport cité en affirmant que les opérations d’expertise ont été menées contradictoirement ! Par contre un rapport d’expertise soumis régulièrement aux parties a été refusé car non contradictoire, alors qu’il devait être soumis à discussion (Cour de Cassation, 23-02-2000). Seul ce qui donne raison aux voisins est retenu, montrant ainsi qu’il y a trafic d’influence ! La Cour d’Appel confirme ce jugement par des décisions complètement absurdes ! En Cour de Cassation l’empiètement principal a été omis par mon avocate mais il y a eu une cassation partielle pour laquelle la Cour d’Appel retenue m’a à nouveau donné tort !



Pourquoi mes voisins, les époux LES HIDEUX obtiennent-ils toujours gain de cause alors que des arrêts de la Cour de Cassation, pour des problèmes d’empiétement sur propriété (même pour quelques mm), servent comme jurisprudence : Le propriétaire qui subit un empiétement peut exiger qu’il y soit mis fin sans qu’il y ait lieu de constater qu’il subit un préjudice autre que celui de l’empiétement ! Ces gens n’ont pas hésité à construire sur ma maison, en mon absence et sans mon autorisation, un dispositif d’étanchéité qui est scellé sur ma maison et déborde de 20 cm sur celle-ci et cette action est validée par la justice au mépris du droit de propriété ! Et de plus un empiétement plus important sur ma cheminée a été autorisé par décision de justice (en cas d’opposition de ma part des pénalités de 1500 € par mois de retard étaient prévues !).



D’après le devis du couvreur qui a fait cette installation, il s’agirait d’une construction mitoyenne : dans ce cas mes voisins auraient dû me payer la moitié du prix du mur pignon et la moitié du prix du terrain sur lequel repose ce pignon, et ce seulement après avoir obtenu mon accord !



La photographie ci-dessous montre les dispositifs d’étanchéité qui débordent sérieusement :
cliquez dessus tout doux pour ne pas percer le toit:





Moi Guy LAVICTIME je suis en effet depuis de très nombreuses années en conflits judiciaires permanents avec mes voisins qui, il y a plus de vingt ans, m’avaient signalé qu’en cas de problèmes sérieux ils avaient des «amis bien placés» pour les aider à obtenir gain de cause. Ainsi ils ont un ami notable bien placé (ayant la même profession initiale que mes voisins) qui, de notoriété publique, fait partie d’une Bande Organisée. La seule explication valable de toutes mes condamnations est la corruption par cet homme de l’expert désigné dans une autre juridiction judiciaire, ainsi que de diverses personnes du domaine judiciaire (avocats, avoués, etc… certainement membres de la même bande organisée).



De plus j’ai découvert divers signes utilisés comme séparateurs de paragraphes, dans des jugements, dans le mémoire ampliatif en Cassation et dans diverses conclusions. Voici ces relevés :

- 2 fois quatre étoiles en ligne en page 2 de l’Ordonnance de référé

- 4 étoiles en ligne en page 1 de l’arrêt de la Cour d’Appel de RENNES

- 3 étoiles en ligne en pages 2 et 3 de l’arrêt de la Cour d’Appel de RENNES

- 6 fois trois étoiles en ligne dans le mémoire ampliatif en Cassation de l’avocate BAQUET à PARIS

- 3 étoiles en triangle en page 2 du mémoire ampliatif en Cassation de l’avocate BAQUET à PARIS

- 2 fois trois étoiles en ligne en bas de page dans l’arrêt de la Cour de Cassation

- 3 étoiles en triangle dans nos conclusions en Cour d’Appel d’ANGERS par l’avoué DELATOMBE

- 3 fois trois signes en ligne dans les conclusions adverses en Cour d’Appel d’ANGERS

- 3 signes en triangle dans l’arrêt de la Cour d’Appel d’ANGERS (renvoi après cassation)



Il est bien évident qu’au vu de tous ces signes de reconnaissance pour les membres de la bande il y a bien eu une corruption généralisée et les jugements n’ont pas été rendus AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS et des lois de la République, mais en vertu des serments liant les membres de la bande organisée. Notre affaire en Justice (j’allais écrire en Injustice) a exploré de A jusqu’à Z le système judiciaire (référé, Tribunal d’Instance, Cour d’Appel, Cour de Cassation et Cour d’Appel en renvoi de Cassation, avec nouveau pourvoi possible en cassation, mais inutile bien sûr !) et a montré que de A jusqu’à Z on a affaire à une justice mafieuse corrompue par une Bande Organisée composée de Français Moyens (FM).



Il y a dans ces affaires diverses personnes qui tombent sous le coup de trafic d’influence. A commencer par mes voisins qui étant les bénéficiaires de ces corruptions en sont bien entendu à l’origine. Il y a également leur avocat G. LE MAIRE, et le mien Benêt de CASDESPECE qui m’a mis en relation avec l’avocate en cassation citée et avec l’avoué Benêt DELATOMBE à la Cour d’Appel d’ANGERS, tous deux corrompus et favorisant mes voisins ! Ne pas oublier l’expert André QUITRICHE, Économiste de la construction (curieuse spécialisation pour notre affaire !) à CONCARNEAU, qui a fait un rapport qui ne respecte rien de la législation en vigueur, mais qui avantage sérieusement mes voisins. Je constate que le délibéré facilite bien la lâcheté des juges !



En appel à RENNES l’avocat Jacques PRANSOINDETOI, pas correct du tout, faisait faire ses conclusions par une avocate stagiaire et les corrigeait à coups de factures de 500€. Il m’a ensuite abandonné, n’ayant rien fait malgré les honoraires élevés perçus et c’est l’avocat Benêt de CADESPECE (sans doute membre de la bande) qui l’a remplacé. Dans l’arrêt de la Cour d’Appel de RENNES on relève des décisions que mon avocate en Cassation appelle «décisions souveraines» non révisables en cassation (quel est dans ce cas le rôle de cette Cour ?) ! La partie adverse est favorisée par les décisions farfelues et illogiques suivantes : un expert honnête préconisait un empiètement de 2 cm considéré comme conséquent par la Cour d’Appel alors que l’installation litigieuse empiète de 20 cm et les dégradations des gouttières ont été faites bien avant le passage de l’expert QUITRICHE et non après) ce qui fait que cet expert avait bien vu ces dégradations (C’est une Cour des Miracles) !



L’avocate BAQUET de PARIS, rédactrice du mémoire ampliatif, l’a transmis directement sans mon accord. Malgré plus d’une vingtaine de lettres expliquant et demandant la reprise de ce mémoire, et malgré une plainte adressée à l’Ordre des Avocats à la Cour de Cassation je n’ai pu lui faire modifier le mémoire qui avantageait mes voisins : l’empiètement de 20 centimètres était totalement ignoré ! Mon avocat Patrick PASCHER à ANGERS n’a pratiquement rien fait pour me défendre, il m’a simplement représenté ! Sans doute n’avait-il aucune illusion quant à l’issue de ce procès, sachant que l’affaire était corrompue par une bande organisée.



Des problèmes avec ces voisins j’en ai eu (gouttières rendues inutilisables après passage d’un couvreur en mon absence, espace vide de dilatation empli de ciment, haie mitoyenne arrachée jusqu’en limite de propriété, mur de séparation, déchets déversés sur ma propriété, etc.…). Mes voisins ont gagné curieusement à la Cour d’Appel d’ANGERS après cassation (la maison de mes voisins en limite de propriété a été déplacée de 2 cm sans aucune preuve !). Enfin par un troisième procès un empiétement de 40 cm a été réalisé sur ma cheminée sinon j’aurais été ruiné par les pénalités prévues en cas d’obstruction de ma part. J’ai ainsi été perdant sur toute la ligne.



Il est évident que trois procès s’étalant sur une vingtaine d’années laissent des traces indélébiles telles que : dépression, maladies, destruction de vie de famille et de couple. Sans oublier les frais qui pour mon cas avoisinent les 23.000 Euros ! Aussi les corrupteurs doivent être bien punis et les victimes dédommagées.

CONCLU-SION DE VOTRE JOURNAL

Le pape même combat que la secte jérusaliste dite des francs-maçons, preuve par image.


Derrière la salle d'audience du pape, il y a la représentation reptilienne de Satan-Lucifer: c'est la Lumière des Frères.

Cliquez dessus avec le goupillon, amen le fric.


 VIDEO DU JOURNAL

Cliquez avec le talisman sur: https://vimeo.com/162128496

ou


Les Brigandes - Antéchrist from Les Brigandes on Vimeo.