Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

mardi 9 janvier 2018

FRANCE, VACCINATION, VIOL, SIDA, POISON, GUERRE CIVILE, CRIME CONTRE L'HUMANITÉ, ARTEMISIA COLLÈGE, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER


 LA VACCINATION EN FRANCE EST UN VIOL
SOURCE:
Artémisia Collège

Bonjour à toutes et à tous, et faisons en sorte que 2018 ne soit pas ce que les mondialistes veulent en faire !
Même si les premiers jours de cette nouvelle année sont déjà très impressionnants en matière de régression de notre pouvoir d’achat et de nos libertés individuelles...
Nous continuerons ici, tant que nous le pourrons, à vous tenir informés.
Voici bientôt 2 ans que dans nos vidéos réalisées avec le Dr Marc Vercoutère, nous vous indiquions EXACTEMENT TOUS LES POINTS qui sont effectivement arrivés dès à présent, en matière de vaccinations.
Si nous avions été écoutés et pris au sérieux, nous aurions pu déjouer leur plan criminel. À présent, c’est plus difficile, même si la prise de conscience est davantage possible...
Bonne lecture !
La vaccination sous la contrainte et la menace est un viol, et le viol est un crime
 
Le viol est défini par le code pénal comme « tout acte de pénétration (sexuelle), de quelque nature qu’il soit, commis sur la personne d’autrui par violence, contrainte, menace ou surprise. »

Tout acte de pénétration (sexuelle) est visé : buccale, vaginale, anale, par le sexe, par le doigt, par un objet.

La peine encourue est de 15 ans d’emprisonnement (20 ans sur mineur de moins de 15 ans).
Notez que la vaccination a tous les attributs du viol avec pénétration : Violation du corps par pénétration d’une aiguille, avec injection de produits (éjaculation).

Si le violeur sexuel a le SIDA et le sait, son crime de viol peut même être requalifié d’empoisonnement délibéré, ce qui, là encore, vu la composition* des vaccins, est tout à fait équivalent.

Sans consentement libre et éclairé, l’injection de poisons vaccinaux sous la contrainte et la menace, en bande organisée, à des mineurs de moins de 15 ans, est constitutive non seulement du crime d’empoissonnement, mais aussi de celui d’un viol caractérisé et aggravé par personne ayant autorité publique.

Crimes passibles de la cours d’Assise et d’une peine de 20 ans de prison (et plus) et de 150 000 € d’amende.

Le Président de la République, la ministre de la Santé, les députés ayant voté la loi d’obligation vaccinale, s’exposent donc à cette peine, s’ils persistent dans l’application de cette loi criminelle.

*Aluminium (neurotoxique notoire), mercure (neurotoxique notoire), formol (nécrosant cancérigène notoire), borate de sodium (stérilisant notoire), phénoxyéthanol (éther de glycol), OGM, Nagalase (empêche l’organisme de lutter naturellement contre le cancer [l’ajout délibéré et inavoué de Nagalase est constitutif, à lui seul, du crime contre l’humanité]), polysorbate 80 (favorise le franchissement de ces poisons, dont l’aluminium et le mercure neurotoxiques, de la barrière hémato-encéphalique, et donc favorise les lésions cérébrales et les dommages neurologiques), etc., etc...
 VIDÉOS RAJOUTÉES PAR L’ÉCHO DES MONTAGNES.
EN FRANCE C'EST DÉJÀ LA GUERRE CIVILE, ALORS... 
cliquez sur: