Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

mercredi 11 avril 2018

SNCF, RAIL, GRÈVE, CHEMINOT, ELYSEE, MATIGNON, CRS, GENDARME, GUERRE, FRANC-MACON, JERUSALISTE, EN MARCHE, CAILLOUX, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER



               
                 GUERRE EN FRANCE

La patrie des droits de l'Homme maçonnique est en guerre partout dans le monde, même en France.

En effet les français combattent d'autres français, c'est la pire des guerres, la guerre civile.
les frères cheminots n'avancent plus masqués, ils combattent les catholiques français ouvertement, en fermant les lignes du chemin de fer, les empêchant de gagner leur vie de misérables goyim, esclaves des Rothschild and C°!

Le patron de la dette TGV est un franc-maçon, son adjoint est l'ami du frère (pas) franc-Mac(r)on; ils dînent hebdomadairement ensemble.

COUP DE GUEULE DE MARCEL GRANIER:


" SNCF
STOP à la grève des privilégiés, cette grève est dangereuse pour les usagers.
Agnés Verdier-Moulinié directrice de l'IFRAP : nous perdons 3 milliards par an pour la retraite SNCF
En 1982 fut adopté une loi sur le service minimum, pour certains services, le droit de grève doit-il être supérieur au droit de circuler et de travailler ? La SNCF à le devoir d'assumer un minimum de sa mission, soit 50% du trafic sans prendre les Français en otage ce qui est un délit.
Vous avez la sécurité de l'emploi, vous n'êtes pas les plus à plaindre, que voulez vous de plus ? De quoi vous plaignez-vous, de perdre les régimes spéciaux ? Au nom de quoi auriez vous le privilège, de ne pas être dans le régime général ? Au nom de quoi devriez-vous travailler moins longtemps ? Avoir des conditions de retraite plus favorable ? Nous aussi nous travaillons la nuit et les dimanches, nous ne sommes pas toujours avec notre famille aux fêtes de fin d'année, ne sommes pas avec notre famille durant plusieurs jours.
 Au nom du principe républicain nous devons être tous égaux, les privilèges ont été aboli le 4 août 1789.

Avec votre grèves vous allez pourrir le quotidien des million de salariés, qui eux n'ont pas la sécurité de l'emploi. Notre économie n'a pas besoin de cela, mais l'économie vous en avez rien à faire, vous avez la sécurité de l'emploi.

Cette grève est dangereuse suite à des mouvements de foule, une femme est tombée sur la voie, une autre a eu un malaise, et c'est pas terminé

 Au nom des usagers

Diffuser imprimez distribuez
Cordialement
GRANIER  Marcel

CONCLU-SION DE L'ECHO des MONTAGNES:

    Marche à pied, "En MARCHE"
et tu chantes ceci: il y a des cailloux dans ma chaussure...
Clic sur tes godasses à clous:https://youtu.be/iy1r0zdzwHo

et aussi important, merci, danke,best regards,
En original  :  https://youtu.be/YLf3xS0Nmhs

et en Français:  https://youtu.be/qCQJHN98CmA

Frédéric Hartmut Berger von Götz von Berlischingen