Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

mercredi 24 octobre 2018

SAVOIE, FRANCE, ROBERT FAURISSON, SHOA, CHAMBRE A GAZ, NUREMBERG, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER

MENSONGE HISTORIQUE=LA SHOA


L'Echo des Montagnes, dans le légitime but de vous informer, est affirmatif.
La SHOA est un mensonge historique.

Preuve


aurisson: chercher à établir la vérité ..
Chers amis,
Faurisson  a été reconnu crédible par un tribunal officiel de la république française qui a donné acte, au Professeur Faurisson, qu’il « a répondu à toutes les questions soulevées, même de façon allusive, par la Licra à propos des prétendues chambres à gaz hitlériennes et le prétendu génocide des Juifs qui forment un seul et même mensonge ».
,  « les magistrats de la Cour d’Appel de Paris (1° Chambre, Section A, Président François Grégoire) dans l’arrêt du 26 avril 1983
admettent qu’ils n’ont trouvé dans les écrits ou déclaration du Professeur Faurisson sur «le problème des chambres à gaz aucune trace

1) de légèreté
2) de négligence
3) d’ignorance délibérée
4) de mensonge.

En conclusion tout le monde doit en conséquence se voir reconnaître le droit de lui donner raison sur ce problème. La valeur des conclusions défendues par M. Faurisson (quant au problème des chambres à gaz) nazies relève donc de la seule appréciation des experts, des historiens et du public. »

La Shoa est une opération de propagande sioniste ; la confirmation en est donnée par les Juifs eux-mêmes avec l’opuscule Pourim 1946 où est expliquée une des raisons pour lesquelles a été inventé le prétendu génocide allemand et les chambres à gaz qui n’ont jamais gazé que les poux ! Mais ils n’avouent pas que c’était pour pouvoir construire l’Europe de l’Atlantique à l’Oural capitale Berlin sous régime bolchevique…Mais Staline s’est dressé contre Israël, alors « on » a tourné la page et devenu antistalinien et c’est Jules Moch(Israélite) qui a empêché la prise de pouvoir des communistes en France en 1947 avec le concours de Vincent Auriol descendant de cathare.
Quant à Karlsfeld c’est un sioniste gauchiste jérusaliste pas-franc-maçonnique!
Bien à vous

Eric Tailhades
L’Affaire Faurisson
__

Tel est le titre d’une petite brochure qui vient d’être rééditée le 5 juillet 2014. Elle établit que la Justice républicaine de la France en a ainsi statué,

«  Attendu qu’à partir de novembre 1978, M. Robert Faurisson a publié divers écrits dans lesquels il prétendait que  « Hitler n’a jamais ordonné ni admis que quiconque fut tué en raison de sa race ou de sa religion et que les chambres à gaz dont se sont servies les Nazis pour exterminer des millions d’individus n’auraient jamais existé »,
Soutenant « qu’après 14 ans de réflexions personnelles et 4 ans d’« une enquête acharnée », il avait la certitude que « les prétendues chambres à gaz n’avaient en réalité jamais existé »,

« Attendu que la Licra, dans sa légèreté ne soupçonnait pas la complexité du problème et qu’elle s’est lancée dans une affaire où l’ampleur du problème lui a peu à peu révélé l’ampleur de son incompétence, par ces motifs » a donné acte, au Professeur Faurisson, qu’il « a répondu à toutes les questions soulevées, même de façon allusive, par la Licra à propos des prétendues chambres à gaz hitlériennes et le prétendu génocide des Juifs qui forment un seul et même mensonge ».

Les magistrats de la Cour d’Appel de Paris (1° Chambre, Section A, Président François Grégoire) dans l’arrêt du 26 avril 1983 admettent qu’ils n’ont trouvé dans les écrits ou déclaration du Professeur Faurisson sur «le problème des chambres à gaz aucune trace

1) de légèreté
2) de négligence
3) d’ignorance délibérée
4) de mensonge.

En conclusion tout le monde doit en conséquence se voir reconnaître le droit de lui donner raison sur ce problème. La valeur des conclusions défendues par M. Faurisson (quant au problème des chambres à gaz) nazies relève donc de la seule appréciation des experts, des historiens et du public. »

Robert Badinter s’était vanté en 2006 d’avoir fait condamner, en juillet 1981, « Faurisson, pour être un faussaire de l’histoire ». Poursuivi en justice, la XVII° Chambre du Tribunal correctionnel de Paris, dans son jugement du 21 mai 2007 a statué que Badinter a « échoué dans son offre de preuve ».

Il nous a paru qu’une telle décision de justice met complètement à bas la base prétendue de la shoah. C’est pourquoi nous insérons pour prouver que si les « prétendues chambres à gaz hitlériennes et le prétendu génocide des Juifs forment un seul et même mensonge ». C’est une invention du procès de propagande tenu, à la demande du Congrès Mondial juif à Nüremberg.
 2° édition en 1982. 

Preuve par vidéo fournie par votre journal, l'Echo des Montagnes.

Cliquez et sauvegardez ces vidéos, merci.

https://vimeo.com/259487354
et

https://vimeo.com/259503305

et

https://vimeo.com/259544884
et

https://vimeo.com/259557763

Frédéric Hartmut Berger von Götz von Berlischingen