Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

samedi 31 août 2013

SYRIE, KAMIKAZE, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER


Par Mona Mahmoud et Robert Booth (Revue de presse : The Guardian - 28/8/13)

L'armée de l'air syrienne envisage d'utiliser des pilotes kamikazes en représailles aux attaques des forces occidentales, affirme un officier de la défense anti-aérienne de l'armée syrienne, basé près de Damas. L'officier a indiqué 13 pilotes syriens ont fait le serment, cette semaine, de constituer « une équipe de martyrs pour affronter les avions américains ». Le pilote loyaliste, la trentaine, sert dans la section de la défense anti-aérienne de l'armée syrienne à 10 miles de la capitale. Il a déclaré: « Si les Etats-Unis et les Britanniques lancent un seul missile, nous en lancerons trois ou quatre, et si leurs avions de guerre violent notre ciel, ils devront faire face à un feu d'enfer ». « Si nous sommes incapables d'abattre leurs avions de guerre avec l'artillerie, nous avons des pilotes militaires qui sont prêts à attaquer ces avions étrangers avec leurs propres avions de combat et les détruire en l'air. »

The Guardian est incapable de vérifier l'exactitude de cette information. Mais l'officier interrogé a été en contact avec le journal à plusieurs reprises ces 12 derniers mois, au cours desquels il a fourni des informations fiables sur les combats entre les troupes de Bachar al-Assad et les groupes rebelles. Il a affirmé: «Nous avons plus de 8000 candidats au martyre au sein de l'armée syrienne, prêts à mener des opérations kamikazes à tout moment pour stopper les Américains et les Britanniques. Je suis prêt à me faire sauter contre des porte-avions américains pour les empêcher d'attaquer la Syrie et son peuple".

Evoquant l'attaque chimique de la semaine dernière dans la banlieue de Damas, l'officier a nié l'implication des forces gouvernementales, déclarant que la nouvelles de l'utilisation de gaz toxique a provoqué un choc au sein de l'armée régulière. « Pourquoi devrions-nous utiliser des armes chimiques dans la Ghouta, alors que nos troupes étaient présentes dans la région et menaient une vaste offensive appelée le bouclier de la capitale? Nous avons réussi à faire 75% du chemin, mais ensuite nous avons été choqués d'apprendre que des armes chimiques avait été tirées ».

L'officier a assuré que le moral de l'armée syrienne est élevé. « Ils (les Occidentaux, ndlr) doivent savoir que l'Iran et le Hezbollah se battront avec nous, main dans la main. Nous avons une alliance indéfectible. Nous sommes le fer de lance de la résistance dans le monde arabe ». « L'armée syrienne est à son plus haut niveau d'alerte. Nous avons pris toutes les mesures pour éviter les attaques aériennes et tous nos missiles sont prêts à être tirés. L'armée a changé la plupart de ses positions et de nombreuses casernes et brigades ont été déplacées vers d'autres sites. Nous attendons les forces américaines et britanniques pour attaquer des cibles spécifiques », a-t-il précisé avant d'ajouter: « Ce qui se passe aujourd'hui en Syrie est incroyable. Beaucoup de jeunes syriens se sont présentés aux postes militaires et demandent à rejoindre l'armée pour se battre pour la Syrie. Certains d'entre eux étaient des partisans de l'opposition. Nous avons enregistré plus de 4000 volontaires ces dernières 48 heures ».

Traduction :  Médiarama  (30/8/13)
http://gallery.mailchimp.com/fdeacba4fa4c5ec4d8ce5787c/files/Mediarama_411.pdf 

Article original:
Syrian army may use kamikaze pilots against west, Assad officer claims
http://www.theguardian.com/world/2013/aug/28/syrian-army-kamikaze-against-west-assad

mercredi 28 août 2013

HITLER ADOLF, RELIQUES,

    LES RELIQUES SACRÉES D’ADOLF HITLER

L’Écho des Montagnes, dans le légitime but de vous informer, vous livre des secrets d’Adolf HITLER, grand maître maçonnique de la loge THULE.
Pour connaître ses RELIQUES SACRÉES cliquez sur le lien suivant, depuis le Berghof:

Kirkpatrick, Sidney – Les reliques sacrées d’Hitler – French ebook

SYRIE, LIBYE, MALI, SAVOIE, FRANC-MACON, ALBERT PIKE, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER

                        FRANC-MAÇON et GUERRE

L’Écho des Montagnes, dans le légitime but de vous informer, vous rappelle que la franc-maçonnerie est une secte juive, à l'origine de toutes les guerres que vous avez connues, que vous allez connaître bientôt.
Pourquoi la 3ème guerre mondiale traîne-t-elle des chenilles d'assaut?
Tout simplement parce qu'en France, il y aura l'élection du grand manitou du GRAND ORIENT DE FRANCE, le 29 août 2013.
Vous savez très bien que la politique maçonnique de la FRANCE se décide au GRAND ORIENT DE FRANCE et au CRIF.
C'est pourquoi hier, le président HOLLANDE a dit patienter encore "quelques jours avant de connaître les joies d'une guerre nucléaire".
Et oui, François Hollande attend l'arme au pied les ordres du G.O.F et du C.R.I.F.. Pendant ce temps là, FAFA dit Laurent FABIUS , jérusaliste en chef de la politique qui lui est étrangère, va lécher la kippa à Jérusalem de NETANYAHOO!
Donc achetez du ravitaillement et conditionnez le pour éviter les radiations des armes nucléaires et autres saloperies au phosphore.
Mais tout cela avait déjà était dit, écrit, par le franc-maçon Albert PIKE:

(Ebook) Albert Pike - Morals And Dogma(Satanic,Freemason)
et
albert pic à massini en francais
et
albert pic à mazzini
et
Albert Pike - Freemasonry, Morals and Dogma of the Ancient and Accepted Scottish Rite
et
Albert Pike - La 3E Guerre Mondial Va Venir De La Franc Maconnerie
et
Albert Pike et le plan luciférien de gouvernement mondial -- Clan9

LISTE DES MEMBRES FRANCS-MAÇONS:
 
http://prophetesetmystiques.blogspot.fr/p/liste-des-membres-francs-macons.html



Frédéric BERGER

AFRIQUE, FRANCE, CORRUPTION, FRANC-MACON, DINDE FERNAND AGBO, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER

Par DINDE Fernand AGBO

LA FRANCE DOIT SE RÉINVENTER OU PÉRIR



 ________

Des voix plus autorisées et des éminences plus techniques pourront certainement traduire en des chiffres et termes plus appropriés ce que nous allons exposer en des mots simples, sans prétention savantes.
La France est en récession et ne fait pratiquement plus de croissance, nous apprennent quotidiennement les médias français. Mais en vérité, c’est peu dire. La France connait une grave crise économique et sociale qui menace de l’emporter. Comment un état européen, régnant encore sur un véritable empire colonial resté intact, si on s’en tient aux profits à moindre frais qu’il continue d’en tirer sans discontinuer, peut-il ainsi partir en vrille ? Incompétence, mauvaise gestion, rythme de vie au-dessus des moyens objectifs ?, pourrait-on s’interroger.
Pour pallier les effets de la descente aux enfers, une seule et même méthode frappée de péremption, un seul et même moyen séculaire : la prédation, la rapacité et le carnage. Encore et toujours. Contre des nations plus faibles. Comme si le monde n’avait pas évolué depuis un siècle. D’autres peuples sont contraints de faire les frais de la gabegie et du train de vie bourgeois d’une France qui rechigne à réinventer autrement son développement.
La question ou le problème de la France, aujourd’hui en pleine dérive sociale, économique et financière, n’est pas de mettre toujours plus de pays ou d’ex-colonies africaines dans sa besace en y menant la guerre, des guerres prétendument « humanitaires », pour les droits de l’homme et la démocratie, ou en fomentant des coups d’Etat contre des nationalistes et des souverainistes africains, ou des chefs d’Etat insoumis à l’exécutif français ou devenus récalcitrants, pour y installer des pantins prêts à brader leur pays et ses ressources à vil prix, sous des dehors d’élections démocratiques encadrées par l’Elysée, comme cela a dernièrement été le cas au Mali. Et comme c’est le cas dans la plupart des pays africains, anciennement (?) colonies françaises : Côte d’Ivoire, Niger, Togo, Tchad, Mauritanie, Burkina Faso, Guinée, Gabon, Centrafrique, Congo Brazzaville, Cameroun, Bénin, Sénégal.
Le problème de la France, c’est qu’elle fait montre d’une absolue incapacité à se réinventer, prise en otage et dirigée qu’elle est par un groupuscule de francs-maçons complètement sclérosés et une oligarchie occulte qui ne rêve que, non pas de servir les français et de les rendre heureux, mais de mettre la France et l’Europe au service des ambitions nouvel-ordre-mondialistes des américains dont le scandale du programme de méga-surveillance et de contrôle planétaire, PRISM, dévoilé par le jeune informaticien transfuge de la NSA, Edward Snowden, n’est que la pointe de l’iceberg des projets obscurs états-uniens contre l’humanité.
Les exécutifs successifs de la France continuent de recourir à des recettes du moyen-âge (guerres de conquête et de reconquête, butins de guerre) pour gouverner un état moderne (dont la gestion nécessite invention, management et travail), en pleine mondialisation, devant une concurrence aussi intelligente que virulente des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud). Ils n’ont pas de réponses aux problèmes des français, bondissent au plafond pour une croissance (somme toute médiatique) de 0,1% (qui en réalité est de zéro, si ce n’est bien moins) quand tous les indicateurs sociaux et économiques virent au rouge sang, font du surplace et enrobent cette incompétence notoire dans des campagnes médiatiques (guerres « humanitaires et démocratiques ») destinées à polir l’image de chefs d’Etat en réalité franco-dépressifs pratiquants – puisque ne croyant qu’en leurs seules thèses et solutions – et aussi désespérants les uns que les autres. Singulièrement les deux derniers, Nicolas SARKOZY et François HOLLANDE.
Français, ces deux pro-américains-là, authentiques fantoches si l’on peut dire, n’ont rien pour vous. Reprenez en main votre destinée aux prochaines élections, ou vous pouvez tirer un trait sur la « grandeur » de la France. Ouvrez enfin les yeux et voyez l’inéluctabilité de votre déclin, de votre déchéance, si une nouvelle « révolution » n’a pas lieu. Une vraie, cette fois. Pas une du genre de celle qui vous a enfermés dans cette prison dorée appelée REPUBLIQUE qui n’est en fait que l’émanation d’un pouvoir occulte qui vous oppresse et qui vous conduit dans le mur, en vous chantant des sérénades. Pays des droits de l’Homme ? C’est à reconsidérer. N’est-ce pas juste une illusion, une entourloupe sémantique ? Quand on a encadré un génocide au Rwanda et quand on a installé et qu’on soutient militairement et diplomatiquement des dictateurs en Afrique qui oppriment et pillent leurs peuples, encore et toujours, quand on sème mort et désolation en Côte d’Ivoire, en Libye et en Syrie, sous des prétextes fallacieux et franchement indignes, avec l’appui ou sous les ordres de l’ogre américain, peut-on y prétendre ? Certainement pas, à notre avis.
Un de vos illustres chefs l’avait dit : « Les français sont des veaux ! ». Nous laissons la déclinaison de son identité à votre sagacité. C’est malheureusement ainsi qu’ils continuent à vous percevoir, quand ils vous regardent, enfoncés dans vos canapés douillets, à déguster vins et fromages, attachés à un confort factice qui vous sera bientôt ôté avec une France en chute libre morale et économique (nous n’avons pas l’intention de vous être désobligeants mais souhaitons sincèrement fouetter votre orgueil). Rendez-vous enfin compte que vous êtes « la prochaine Grèce » ! Ce n’est pas nous qui le disons, mais le magazine hebdomadaire britannique « The Economist ». Et ce sera bien pire, croyez-nous. Parce qu’on vous ment sur tout – c’est un secret de polichinelle – et vous cache tout. Les chiffres de votre économie et vos déficits – c’est encore ce journal qui le dit – sont trafiqués, pour vous donner le sentiment que votre situation n’est pas aussi désespérée. Elle l’est parfaitement !
Sauriez-vous renverser l’implacable tendance ? L’Histoire nous le dira. Pour l’heure, réveillez-vous ! Parce que l’on ne peut comprendre qu’un pays comme l’Allemagne, sorti exsangue de la deuxième guerre mondiale et presqu’entièrement détruit, se relève après seulement un demi siècle pour devenir en une soixantaine d’années, la première puissance européenne, elle qui n’a ni pré-carré, ni chasse-gardée, ni prébende, ni monopole, ni chefs d’autres Etats aux ordres comme les marionnettes africaines aux pieds de l’exécutif franc-maçon français, ni départements et territoires d’Outre-mer. Mais qui a une inventivité et une capacité d’innovation incroyable, une force de travail hallucinante et une rigueur de gestion implacable. Quand on se sait sorti de guerre, c’est une exigence prioritaire. Et le mérite de l’Allemagne est encore plus grand et plus éclatant quand on note qu’elle a d’abord dû rattraper un retard abyssal dû à l’immensité de la désolation d’après-guerre, reconstruire tout ce qui a été détruit, avant de prendre un envol fulgurant.
Mais, nous semble-t-il, la France, tout aussi brisée par la guerre, mais adoubée vainqueur avec les alliés, n’en a pas tiré les mêmes leçons. Puisqu’elle s’est contentée de partager avec les libérateurs de l’Europe d’alors le gâteau du monde et de vivre du lait, non pas de son travail et de sa propre sueur, mais de celui des mamelles de ses ex-colonies (?), comme à une source intarissable. La poule aux œufs d’or et la vache à lait ont été et continuent à être pressées à souhait. Jusqu’à l’étouffement.
Malheureusement, la France a changé et n’est plus tout à fait la même, sa population s’est considérablement accrue depuis lors, ses besoins aussi dans les mêmes proportions, tout naturellement. Il faut donc plus de richesses, plus de ressources minières et de matières premières bon marché, plus d’argent. Plus de lait et d’or, en somme. La vache à lait et la poule aux œufs d’or durent-elles périr, à force d’exploitation et d’abus. Elle n’en a cure !
Il se trouve justement que chaque état, même vassal, a aussi sa prétention à « l’émergence à l’horizon X » (suivez notre regard). Comment donc continuer à les vampiriser et manger leur chair sans mettre à mal leurs économies et leur développement, et sans déstructurer gravement la configuration géopolitique régionale ou sous-régionale, au péril de tous, Africains comme Occidentaux (cas de la Libye et du Mali) ? Pas si sûr que ces nombreux Etats africains acceptent indéfiniment – du moins, leurs peuples – de se laisser tondre ad vitam aeternam et de rester éternellement dans les liens du sous-développement. Ce lait cessera bien de couler un jour, et cette manne, de vous être gracieusement donnée, très chère France. Et peut-être, sera-ce d’une façon absolument brutale.
On a trop tiré sur la corde. Elle va bientôt craquer. Malgré cela – c’est-à-dire malgré toutes les richesses volées à nos peuples, nos devises et gains à l’exportation engrangées avec une désinvolture scélérate dans les comptes d’opérations criminels du Trésor français, nos recettes budgétaires transportées chaque semaine (sans laisser de traces comptables) dans des mallettes en Hexagone pour aider au fonctionnement de l’Elysée, pour financer les partis politiques français, pour enrichir plus que de nature leurs responsables (Droite et Gauche, de façon indifférenciée) et se payer au passage des biens mal-acquis – la France continue à sombrer.
C’est ce type de relation-là entre la France et l’Afrique, judicieusement baptisé par Houphouët-Boigny, FRANÇAFRIQUE, qui tue l’Afrique… et qui tue la France ! Qui fait qu’elle n’a pas appris à innover économiquement, commercialement et technologiquement, à réétudier son marketing et sa force de vente, à accepter de perdre stratégiquement quelques recettes aujourd’hui pour en gagner davantage demain, à se battre à armes égales avec ses adversaires dans l’impitoyable concurrence commerciale internationale (où elle est gravement défaillante, ayant toujours tout reçu sur un plateau d’or à travers monopoles, prébendes, contrats léonins et prédation, et ayant fini par en être totalement sclérosée).
Une ligne d’esprit (au final) qui fait qu’elle est impuissante sinon incapable d’explorer de nouvelles pistes de développement, de se remettre fondamentalement en cause et d’impulser la douloureuse mais combien indispensable refonte de son modèle social et économique, inutilement couteux et désormais inadapté (coût de production élevé et peu concurrentiel, coût de la vie et de l’habitat facticement élevé à cause d’impôts excessifs, démesurés, et aussi à cause de la préservation injuste de privilèges de quelques familles milliardaires – onze ou douze en tout – qui tiennent la quasi-totalité de l’économie française, qui ont toujours plus de profit, qui embauchent peu et qui s’enrichissent outrageusement).
La France devra également reconsidérer sa perception actuelle du travail, dans un monde globalisé où la quête de productivité et de rentabilité et la conquête des marchés sont infernales ; un monde globalisé qu’elle appelle curieusement de tous ses vœux, sous l’égide américaine. Cette globalisation qu’elle peine à suivre et qui menace justement de la phagocyter. Et avec elle, une partie de l’Europe.
Que fait la France du fruit de tout ce pillage organisé et de cette prédation scandaleuse en Afrique, depuis des décennies, et dans nos pays exsangues, pour être aussi mal en point, aujourd’hui ? L’Allemagne en aurait eu le quart que nous n’osons pas imaginer ce qu’elle serait devenue dans le monde. Voyez ce qu’elle fait avec si peu ! A la vérité, ce n’est pas la raréfaction ni même l’insuffisance (au regard des besoins actuels hexagonaux) de cette manne financière à moindre coût directement déversé dans l’économie française ou les comptes privés français qui est en cause (elle n’a jamais manqué), mais la gestion qui en est faite. « La France n’est grande que montée sur les épaules de l’Afrique », c’est vrai, on le sait tous et on ne le dira jamais assez. Elle ne serait rien du tout sans l’Afrique. C’est à nous que la France doit son prestige. Que ce soit économiquement, militairement ou diplomatiquement (ONU). Même sous ce cliché, elle fait pitié à voir. Parce que malgré tout ce dont elle spolie l’Afrique, elle est quand même dans les cordes du déclin. Qu’en serait-il alors advenu d’elle si elle n’avait pas la mainmise sur les destinées de ces ex-colonies (?). Rien qu’à y penser, on est saisi d’effroi. Tant la médiocrité de la gestion hexagonale sidère.
Mais en France, ce sont les mêmes qui s’enrichissent. Et toujours plus. Ce sont eux qui sont, en réalité, montés sur nos épaules et qui sont, à dire vrai, les seuls véritables bénéficiaires de cette manne africaine (marchés gré à gré, pots-de-vin, rétro-commissions, mallettes privées, ventes et trafics d’armes, exploitations pétrolières et minières). Le français moyen n’en voit pas la couleur ni n’en sent l’odeur. Lui qui devrait créer la richesse nationale et l’accroître. Pas étonnant donc qu’il s’appauvrisse toujours davantage. A ce rythme, il n’y a pas grand-chose à espérer de la France, parce que sa chute sera lourde et dévastatrice. C’est juste une question de timing. A moins qu’elle ne se réinvente et ne soit plus gérée comme un petit club d’amis, affairistes insatiables, enfants gâtés et capricieux, bourgeois arrogants et sans âme.
 
Que DIEU aie pitié de la France !
DINDE Fernand AGBO

mardi 27 août 2013

PEDOPHILIE, PEDOCRIMINEL, JUIF,THIERRY FERRY, FRANC-MACON, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER, TRAFIC D'ORGANES

    20 000 LIEUX SOUS  GOOGLE

L’Écho des Montagnes, dans le légitime but de vous informer, continue sa traque contre les pédophiles, les pédocriminels et les francs-maçons talmudistes.


"Près de 90% du contenu du Web échappe aux moteurs de recherche. C’est le «Deep Web» ou la face immergée de l’iceberg numérique. Un territoire invisible et profond où cohabitent incognito «whistleblowers», blogueurs dissidents, dealers, pédophiles et tueurs à gages. Bienvenue dans les abysses de la matrice.
Deep Web
La presse anglo-saxonne le surnomme «le plus grand conseiller en pornographie infantile au monde». Arrêté début août par le FBI,

Eric Eoin Marques de son vrai nom est accusé d’être le cerveau de Freedom Hosting, un service web accessible sur le réseau anonyme Tor qui héberge des milliers de forums pédophiles. Cet Irlandais de 28 ans aurait favorisé l’échange de milliers de fichiers de pornographie infantile et conseillé d’autres pédophiles sur la manière d’abuser sexuellement des enfants sans se faire arrêter.
En Australie, Paul Leslie ­Howard croupit dans une prison de Melbourne en attendant le verdict du tribunal. Le trafiquant de 32 ans encourt jusqu’à 5 ans d’emprisonnement pour la vente de cocaïne, amphétamines, LSD, MDMA et marijuana. Une large palette de substances illicites qu’il se procurait et fournissait à des prix défiant toute concurrence sur la Silk Road (la route de la soie), la plateforme commerciale uniquement accessible sur le réseau anonyme Tor. Paul Leslie ­Howard et Eric Eoin Marques, deux cybergangsters au sein d’une nébuleuse criminelle cachée active sur le «Deep Web».
Les milliards d’internautes lambda l’ignorent. Le Web tel que nous le connaissons n’offre que 10% seulement de son contenu. C’est la pointe visible de l’iceberg. Les 90% restants représentent la face cachée de la Toile, soit plus d’un trilliard de données accessibles en ligne, mais invisibles des moteurs de recherche classiques. On l’appelle le «Deep Web» (Web profond) ou Web invisible, un cyberespace insondable et abyssal dont l’entrée et le contenu ne s’offrent qu’à une poignée d’initiés.
Profondeurs obscures
Le Web est à l’image d’un océan. A sa surface, les moteurs de recherche classiques. Avec l’aide de leurs robots d’indexation, ils parcourent les pages web en naviguant de lien en lien. Les moteurs de recherche aspirent, archivent et indexent le contenu de chaque page visitée. Cette matière visible et accessible à tous est stockée dans les serveurs. Ainsi, Google dispose de plus de 1 million de serveurs dans le monde, tout comme Microsoft. Yahoo! en compte plus de 50 000 et Facebook 180 000. Ces serveurs connectés entre eux hébergent notamment les milliards de pages web aspirées sur lesquelles nous surfons.

Lorsque l’internaute s’immerge dans la matrice, il rencontre des pages web isolées, indépendantes, volumineuses, écrites dans des formats illisibles pour les robots d’indexation, donc des moteurs de recherche classiques. A partir d’une profondeur de 200 mètres, là où la lumière du jour ne filtre pas, on pénètre dans les abysses de la Toile, où le surf est anonyme. Les ressources du Web invisible sont de grande qualité, car générées par des experts – informaticiens, hackers et hacktivistes. Un territoire où se côtoient le meilleur, mais aussi le pire de la Toile (pédophilie, images morbides, réseaux de tueurs à gages, trafic de drogue…). Bienvenue dans les profondeurs obscures de la matrice.
Immenses ressources documentaires
L’universitaire Michael K. Bergman
fait figure de pionnier dans l’exploration du «Deep Web». A la fin des années 1990, l’Américain effectue sa première plongée. Il remonte dans ses filets une pêche miraculeuse. Le Web profond regorge d’immenses ressources documentaires sous forme de bases de données en ligne. On y trouve notamment l’ensemble du contenu des bibliothèques numériques, celles du Congrès américain par exemple, de la BNF-Gallica ou de la National Library of Medicine pour ne citer qu’elles. «Une richesse à couper le souffle», s’exclamera Michael K. Bergman à sa remontée, tant «la valeur du Web profond est incommensurable».
Pourquoi les fichiers jouent-ils à cache-cache ? Les documents et bases de données présents dans le Web profond sont trop volumineux ou trop complexes pour que leurs contenus soient indexés, donc visibles. Parallèlement, plusieurs internautes (des as du code informatique) choisissent délibérément de ne pas renforcer leur site pour privatiser l’information et préserver l’anonymat. L’unique manière d’accéder au contenu de ces pages est de connaître leur URL, soit leur adresse internet. Le développeur du site choisit ainsi de la divulguer à quelques élus. On retrouve ainsi dans ce «club VIP» les membres de WikiLeaks, les groupuscules libertaires d’Anonymous ou les activistes du Printemps arabe, qui conversent à leur guise et échangent des centaines de milliers de documents dans le plus grand secret.
Prévenons celui qui voudrait faire ses premières brasses dans le «Deep Web». Dans les profondeurs, tout est question d’anonymat. On accède aux pages ultra-sécurisées, souvent cryptées, via des réseaux décentralisés de routeurs, c’est-à-dire les appareils par lesquels transite l’information entre les ordinateurs. Le plus connu est le réseau Tor (The Onion Router), constitué de multiples strates comme des pelures d’oignon. Une fois à l’intérieur, vous êtes anonyme puisque le réseau Tor modifie constamment votre adresse IP (le numéro d’identification de votre ordinateur, comme il existe des numéros de téléphone). Vous surfez dans votre salon genevois alors que le NSA vous localisera à Acapulco. En conclusion, la traçabilité de vos recherches en ligne devient quasi impossible.
Dernier rempart libertaire
L’exploration peut commencer. Faut-il encore connaître l’adresse précise du site recherché. Dans les bas-fonds du Web, un lien internet prend la forme d’une succession de lettres et de chiffres se terminant par un .onion et non .com :http://dppm78fxaaccguzc.onion. Le projet Tor est géré par des bénévoles qui assurent aux utilisateurs un anonymat complet en ligne. Le réseau est un outil essentiel à certaines luttes politiques, au point que Reporters sans frontières le recommande dans son kit de survie numérique. Qui s’y connecte? Des hackers, des cybercriminels, mais aussi des opposants politiques, des blogueurs dissidents et des journalistes.

Les sites, chats et forums qui peuplent ce réseau sont réunis dans un «Hidden Wiki», soit un Wikipédia caché. Cette encyclopédie obscure rassemble toutes les tendances. On y trouve aussi bien la liste des sites tenus par des opposants au président syrien Bachar el-Assad que celle des défenseurs d’une «Europe blanche». D’autres plateformes invitent à financer la lutte islamique. La pornographie y tient une place de choix, du X classique aux tendances les plus déviantes. Mais l’anonymat garanti par le réseau Tor attire aussi les pires criminels.
Tueurs à gages et blanchiment d’argent
Le «Deep Web» a son côté obscur : le «Dark Web», où les marchés clandestins sont légion. On y trouve des sites non commerciaux, comme Shroomtastic, un forum pour «apprendre à faire pousser des champignons hallucinogènes». Et des sites commerciaux. Le plus connu se nomme Silk Road
(route de la soie). L’offre illégale y est pléthorique. Le site CoinFog permet de blanchir de l’argent, Killer for Hire fournit les services de tueurs à gages pour 9200 francs. All Purpose Identities explique la fabrication de faux papiers d’identité. EuroArms vend des AK-47, des kalachnikovs russes pour 680 francs. Sans parler de la longue liste de drogues, des produits Apple de contrebande à petit prix et des poisons utiles à l’élaboration de cocktails mortels.
Sur ce marché clandestin, les transactions se font dans une monnaie virtuelle : le bitcoin. Cette dernière a été créée en 2009 par un certain Satoshi Nakamotoson nom d’emprunt. Les bitcoins sont générés par des algorithmes. Ils sont échangeables via un logiciel de partage pair-à-pair à installer sur son ordinateur. L’utilisateur met à disposition une partie de la capacité de calcul de son ordinateur au réseau et peut ainsi échanger de la monnaie virtuelle. Sa particularité ? Elle est intraçable. Les 5 grammes de résine de cannabis s’échangent à 0,59 bitcoins, soit 63,33 francs au dernier cours de change.
Selon l’étude de Nicolas Christin, professeur français à l’Université de Carnegie Mellon, en Pennsylvanie, le volume total des ventes du site Silk Road représentait l’an passé 1,3 million de francs par mois, dont 100 000 reversés aux administrateurs. Le chercheur et enseignant en sécurité informatique à l’EPFL, ­Philippe Oechslin, fait preuve de prudence: «Les outils cryptographiques sont si performants qu’il est impossible de remonter un circuit criminel pour le quantifier», explique l’expert, également fondateur d’Objectif sécurité, la société spécialisée dans la sécurité des systèmes d’information.

Le seul moyen de débusquer un cybercriminel reste de le pousser à la faute. Car pour livrer de la drogue ou une kalachnikov achetés sur Silk Road, il faut une adresse physique de livraison. Mais là aussi, les criminels disposent de boîtes aux lettres anonymes. Les marchés clandestins ont donc de beaux jours devant eux. D’autres sites comme Atlantis et Black Market Reloaded voient le jour sur le même modèle que Silk Road. Si ces plateformes sont parfois victimes d’attaques informatiques qui les mettent hors service, elles échappent au contrôle de la police, impuissante devant cette pieuvre qui profite des limites de la coopération internationale en matière de lutte contre la criminalité.
La «magie» du réseau Tor est qu’il est utilisé tant par l’Etat américain et son agence de renseignement (NSA) que par ses opposants. Les pionniers du réseau l’ont pensé pour le bien de la communauté numérique. Ils revendiquent le secret et la sécurité au milieu de l’océan qu’est le Web. «Il en va de la protection de ­l’information et de la sécurité des whistleblowers comme Edward Snowden ou Julian Assange», ajoute Philippe Oechslin. A mesure que la sphère privée des internautes s’effrite et que les gouvernements outrepassent les lois pour surveiller les communications, le besoin de confidentialité en ligne grandit. Les révélations sur le programme d’espionnage Prism de la NSA n’ont rien arrangé.
Malgré son apparente anarchie, le Web visible devient de plus en plus contrôlé. Il est surtout l’objet d’intenses convoitises commerciales de la part des fournisseurs d’accès à Internet. Petit à petit, les moteurs de recherche classiques – Google en tête – se cherchent des chemins dans le Web profond. Mais l’exploration vers les grands fonds promet d’être longue et semée d’embûches".
Mehdi Atmani, Le Temps du 24 août 2013 (via Le blog à Lupus) source

et

Juif faisant un plaidoyer pour la pédophilie ?

C’est juste un comportement différent dit il ?   Et c’est en France  ?  Quelle honte d’avoir des politiques complices, collabos qui cautionnent ce discours.

et Trafic d'Organes par les JUIFS

lundi 26 août 2013

RADAR, SAVOIE, JUGE, GENDARME, BERCY, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER, GILLES DE ROBIEN

                COIFFEZ LES RADARS

L’Écho des Montagnes, dans le légitime but de vous informer, vous déclare que les radars sont illégaux et notamment la gestion de ces radars.
C'est la raison pour laquelle en Savoie, les citoyennes et citoyens savoisiens, moins cons que les français d'occupation, coiffent les radars, pour ne pas être complice du crime de racket.
Comment, du racket, au profit d'une société privée:
Il y a quelques jours, est passée, sur France 2, une petite info qui fait réfléchir.
Sur un ton humoristique, le reportage montrait un radar automatique, quelq...ue part du côté de Clermont-Ferrand, qui avait été hors service pendant 3 semaines.

Pourquoi ?

Parce qu'EDF avait coupé le courant pour facture impayée !

Drôle, non ?

Mais ce n'est pas tout, le vraiment intéressant est ailleurs.

En effet, le journaliste nous expliqua que la société qui gère ce radar n'avait pas payé en temps sa facture d'électricité.

La société qui gère le radar ???

Quoi ??

Une société privée gère le radar ?

Je croyais que les radars dépendaient de l'état.

Mais alors, si on réfléchit, cela veut dire qu'au passage il y a des gens qui se sucrent sur les infractions des automobilistes et que l'argent des amendes, loin d'aller  entièrement dans les caisses de l'état (ce qui serait un moindre mal), va en partie dans des poches privées !!

Et on peut supposer (car aucune entreprise privée n'est une œuvre philanthropique) que ces entreprises sont intéressées proportionnellement à la rentabilité des radars.

La spéculation sur la sécurité routière, voilà la dernière trouvaille...
On ne nous avait pas dit ça quand le gouvernement sionisto-sarkosy-de-nagy-bocsa a lancé sa campagne.
Il n'y a pas que la sécurité routière dans l'histoire, mais aussi (et surtout ?) ... une affaire de profit !!

Et, bien sûr, pour couronner le tout, le PDG de cette entreprise n'est autre que le frère de l'ex- ministre Gilles de Robien !

On ne nous dit pas TOUT !!!!!!!

Si cette petite info. vous choque autant que moi, faites-la circuler : ça mérite d'être connu !!!!
Ne votez plus jamais Union des Magouilleurs Professionnels.
CONCLUSION:
Pour ne plus vous faire baisez, mettez un préservatif sur les radars, comme en SAVOIE et contestez tous les P.V. radars sur ce principe et accusez les juges de concus---sion!
radar en savoieOLYMPUS DIGITAL CAMERA

vendredi 23 août 2013

CHERIF ABDDEDAÏM, ALGER, EGYPTE, LIBYE, MORSI, SIONISME, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER

Chronique : Plus impérial que ça, tu meurs !
Posted: 22 Aug 2013 09:33 AM PDT
Par Chérif Abdedaïm, Mardi 13 août 2013
Dans une récente interview le philosioniste BHL pense que les choses se passent assez bien en Libye. Pour lui, «  C’est le seul pays arabe qui a élu un musulman éclairé, démocrate et qui casse, dans les faits et dans les mots, la rhétorique anti-occidentale qui est le carburant de l’islamofascisme. »

« Donc, rien à regretter dans cette guerre ? », lui rétorque le journaliste. « Rien, bien entendu ! D’abord parce que les Libyens vivent infiniment mieux sous Zeidan que sous Kadhafi. Mais aussi parce que cette guerre a mis en œuvre un principe dont ma génération a rêvé : l’ingérence démocratique. »

Voilà, donc, le « philosophe du siècle » qui jubile au moment où les libyens souffrent le martyrs entre une piteuse gestion et une nouvelle menace impériale.

Selon certaines indiscrétions Washington a déployé  ces derniers jours, de nombreux avions dans le ciel libyen, notamment ses drones, en vue de localiser de supposés sites hébergeant leur ex. allié sur place, Al-Qaïda. 

« Le nouveau pouvoir libyen semble-t-il, est choqué, et accuse les Etats-Unis de violer son espace aérien. Les Etats-Unis n’en ont cure, et auraient déjà localisé les sites d’Al-Qaïda qu’ils veulent bombarder dans les prochains jours. », commente Allain Jules.

Une perte d’indépendance prévue, sauf cas de cécité, dirions-nous dans la mesure où dès le début de la déstabilisation de la début, les Occidentaux sous la coupe américaine ont porté leur intérêt sur Benghazi. Région pétrolifère qu’ils avaient prévue de pomper. A  cet effet, près de 1200 marines avaient débarqué de Malte pour soi-disant veiller solennellement sur les intérêts de leurs multinationales.
Maintenant, on passe à la vitesse supérieure. A l’instar des assassinats quotidiens menés au Yémen à coups de drones, les sbires de l’Empire entendent mener la même stratégie en Lybie. Et gars, à celui qui sort des rangs. Ce serait un terroriste d’Al-Qaïda.
Cela dit, Le marché fait la loi. L’expression nous est maintenant familière, pourtant elle reste relativement faible. Nous devrions dire : le marché fait le crime.
Combien se leurrent toujours à frapper les mauvaises personnes, au mauvais endroit !

Cette « ingérence démocratique » qui fait jubiler BHL, n’est autre que cette politique du serinée par les instigateurs du Nouveau Désordre Mondial, alias états-uniens. Dans ce sens, on ne cesse de nous tarauder avec le concept de « mondialistation » pour stigmatiser un fléau finalement vague qui nourrit les discours politiciens, les indignations carnavalesques et les doctrines consensuelles. Cette face abstraite de la mondialisation nous dissimule, de fait, la face réelle d’un empire. Un empire analysé, décortiqué, cartographié par une intelligentsia variée : parfois académique, parfois dissidente, mais unanime sur sa nature oligarchique et économico-financière.

A l’exemple d’Hannah Arendt qui écrivait, au début des années 50, que l’impérialisme devait être compris : «comme la première phase de la domination politique de la bourgeoisie, et qu’elle naquit lorsque la classe dirigeante détentrice des instruments de production capitaliste s’insurgea contre les limitations nationalistes imposées à son expansion économique ». Pour la philosophe allemande la notion d’expansion illimitée était désormais seule capable de répondre à l’espérance d’une accumulation illimitée de capital.
« L’argent pouvait engendrer l’argent parce que le pouvoir, au total mépris de toute loi – économique aussi bien que morale – pouvait s’approprier la richesse ». La richesse devenue un moyen illimitée de s’enrichir, se substituant de la sorte à l’action politique. Ainsi constituée, la puissance impériale pouvait «balayer toutes les protections politiques qui accompagnaient les autres peuples et englober la terre entière dans sa tyrannie».

De même, Alain Soral constate aujourd’hui une évolution de même nature : « L’oligarchie mondialiste, pas plus que le principe bancaire dont elle tire sa dynamique et son pouvoir, n’a de territoire ou de lieu. Cette aristocratie nomade et sans noblesse se niche partout où il y a de la richesse à capter et du profit à faire ».

Encore mieux dit ailleurs : «La banque, intrinsèquement fondée sur l’abstraction du chiffre au détriment de l’humain, libérée de tout frein politique et social, et protégée de surcroît par son invisibilité politique et médiatique devenant progressivement – compte tenu de sa logique même – pure prédation et pure violence ».

Enfin revenons à Hannah Arendt soulignant qu’un pouvoir « ne peut garantir le statu quo, seulement en gagnant plus de… pouvoir. C’est uniquement en étendant constamment son autorité par le biais du processus d’accumulation du pouvoir qu’elle peut demeurer stable ».
Pour légitimer leur ambition impériale les américains donnent l’illusion qu’ils sont le centre du monde par la protection qu’ils lui offrent en attaquant des adversaires faibles présentés comme « l’axe du mal ».
Emmanuel Todd écrit à propos, dans son livre Après l’Empire, que «pour maintenir sa centralité financière l’Amérique se bat, mettant en scène son activité guerrière symbolique au cœur de l’Eurasie, tentant ainsi d’oublier et de faire oublier sa faiblesse industrielle, ses besoins d’argent frais, son caractère prédateur».

Rajoutons que cette soif de profit coïncide opportunément avec un pillage systématique des terres impérialisées : c’est l’obsession pétrolière du complexe militaro-industriel américain qui dicte toute la stratégie prétorienne au Proche Orient, et ce depuis plus de 50 ans, et aujourd’hui en Libye. La survie et le développement de ces sociétés industrielles dépendent de leur accès à cette région, dont l’Irak est le pays d’intersection. Ainsi les États-Unis, insiste le célèbre démographe français, « mettent sous embargo des pays incapables de se défendre et bombardent des armées insignifiantes.
Ils conçoivent et produisent des armements de plus en plus sophistiqués et appliquent en pratique à des populations civiles désarmées, des bombardements lourds digne de la Seconde Guerre Mondiale ».

Chérif Abdedaïm
,http://www.lnr-dz.com/index.php?page=rubrique&rub=3&archives=20130813
Chronique : Le renard dans le poulailler
Posted: 22 Aug 2013 09:27 AM PDT
Par Chérif AbdedaÏm, samedi 17 août 2013
Cela semble partit pour ne pas s’arrêter. L’Égypte pourrait désormais faire partie de ces pays arabes dont la destruction programmée va plonger dans les confins  de Moyen-Age. Tout ce qui a été construit est en phase de dépérissement ; les exemples de l’Irak et de la Syrie sont assez révélateurs à bien des égards. En sus, de la mort quotidienne, ces pays nécessiteraient plus d’une cinquantaine d’années de reconstruction pour retrouver leur niveau d’avant guerre, et ce, dans le cas où ils retrouveraient leur stabilité. Chose qui paraît pour l’instant miraculeuse dans la mesure où le syndrome sioniste a déjà touché les neurones sensibles. On s’entête à poursuivre l’idée qu’on est en train de faire des révolutions, alors que les instigateurs du Nouveau désordre mondiale continuent de mener les troupeaux arabes à l’abattoir. Elles sont contentent les bêtes.

La  situation en Égypte est donc à classer dans le registre des pays à démolir et à dépecer comme nous l’avons déjà signalé dans une précédente chronique. Le plan sioniste Oded Ynon est en marche à l’ombre  de ces harakiris que les arabes prennent pour des révolutions pour la démocratie.
Ainsi, au moins 124 partisans du président Morsi ont été tués mercredi sur la place Rabaa al-Adawiya, l’une des deux places évacuées de force au Caire, selon un journaliste de l’AFP qui a pu compter les cadavres dans trois morgues improvisées. Ce bilan ne tient pas compte des morts éventuels sur l’autre sit-in des pro-Morsi au Caire, la place Nahda, ni de ceux d’autres affrontements en cours dans le pays. Les manifestants parlent, eux, de plus de 2.200 morts et 10.000 blessés, des chiffres impossibles à confirmer de sources indépendantes. Le journaliste évoque également des snipers tirant à balles réelles, rendant plus difficile encore l’accès à l’entrée de l’hôpital.

« Ce n’est pas une tentative de dispersion mais une tentative d’écraser d’une façon sanglante toute voix opposée au coup d’État militaire" » a dénoncé Gehad el-Haddad, porte-parole des Frères musulmans, sur Twitter.
Sa confrérie a appelé « les Égyptiens à descendre dans la rue pour arrêter le massacre». En réponse, le gouvernement a annoncé que le trafic ferroviaire en direction et depuis Le Caire était interrompu.
La fille de 17 ans d’un des principaux leaders des Frères musulmans, dont est issu le président déchu Mohamed Morsi, a été tuée par balles mercredi dans l’opération sanglante de la police et de l’armée pour disperser les manifestants islamistes au Caire, a annoncé la confrérie.
Asmaa al-Beltagui, dont le père Mohammed al-Beltagui est l’un des rares principaux chef de l’influente confrérie à n’avoir pas encore été arrêté, a reçu une balle dans la poitrine et une dans le dos lors de l’assaut de la police contre Rabaa al-Adawiya occupée depuis plus d’un mois par les manifestants islamistes, a déclaré à l’AFP un porte-parole des Frères musulmans.

Comment donc interpréter cette nouvelle recrudescence de la violence en Égypte au moment où Washington, Israël et Consorts se la coulent douce à l’ombre de leur détériocratie qu’ils chantent parfois au nom de « l’ingérence humanitaire » ? Cette ingérence est, sans doute aucun, purement impérialiste et Le nouvel ambassadeur US Ford n’amènera que déstabilisation et terreur dans ce pays.

Tous les voyants devraient être au rouge en ce qui concerne l’Égypte, en effet la nomination par le ministre des affaires étrangères (AE) du pays du goulag levant John  Kerry de Robert Ford comme nouvel ambassadeur des États-Unis en Egypte, est un signe gravissime de ce qui se prépare pour ce pays, jugent certains observateurs.
Qui est Robert Ford ? Ancien ambassadeur américain en Syrie, il a été celui qui a déclenché le conflit armé en Syrie pour ses patrons de Washington, de Londres et de Tel Aviv en Juillet 2011. Robert Ford est l’élève très studieux d’une des pires âmes damnées qui ait jamais évoluée au ministère des AE yankee,  en l’occurrence le tristement célèbre John « Escadrons de la Mort » Negronponte, qui a acquis ses lettres d’infamie dans les années 1980 en créant les escadrons de la mort dirigés et formés par la CIA au Salvador et au Nicaragua ; escadrons de la mort qui firent régner la terreur dans une population civile malmenée. John Negroponte est responsable de la mort de milliers de personnes « disparues » ou enlevées, torturées à mort par ses exécuteurs des basses œuvres. Negroponte était alors ambassadeur des Etats-Unis au Honduras et il mit en place ce qu’on appelle depuis « la solution salvadorienne » de
contre-insurrection à grand renfort d’escadrons de la mort.

Par la suite, en 2005, Negronponte a été le « vice-roi » d’Irak et est le responsable direct, par l’importation et la formation d’escadrons de la mort, du conflit irakien sunnite-chiite, qui n’existait pas avant l’invasion américaine du pays, ni même avant la déconfiture militaire américaine qui s’en suivit entre 2003 et 2005.
Là où Negroponte va… Vont également les escadrons de la mort! Ceci est devenu un adage bien connu.
Robert Ford est directement lié et est l’élève studieux au département d’état de son mentor Negroponte, dont il assure l’héritage. Dès 2011, Ford ambassadeur en Syrie a fait preuve de manœuvres d’ingérence éhontées en tant que diplomate dans une nation souveraine, il fut à l’origine des premiers contacts entre les islamistes importés par Washington et les représentants US sur le sol syrien. Expert en déstabilisation, c’est sous son égide qu’ont grandi les escadrons de la mort en Syrie alimentés par la légion arabe d’Al CIAda et financés par le Qatar et l’Arabie Saoudite.
On est apparemment parti pour le même scénario  qu’en Syrie, avec cette nouvelle dont bien sûr personne ne parle dans les « merdias » occidentaux.

Pour en revenir à Morsi, n’oublions que ce dernier  tout comme Moubarak avant lui est une marionnette des banquiers et de leur arme de destruction massive: le duo FMI / Banque Mondiale…
Ainsi, on se retrouve dans une situation presque similaire à celle de la Syrie avec la nouvelle mode de création des « armées libres ».
L’Armée égyptienne libre  vient de voir le jour et elle a pour mission le fait de « libérer » Morsi. selon Tansim qui cite la chaine CNN, la décision a été annoncée par Mohamad Badie , chef spirituel des Frères musulmans qui menace ainsi le conseil suprême des forces armées égyptiennes et les partis politiques anti Morsi . « L’Armée égyptienne libre ou AEL aura pour charge le fait ramener l’Egypte à la légitimité constitutionnelle et de restituer le président Morsi au sommet du pouvoir ; tant que cette exigence légitime ne sera pas réalisé, les pro- Morsi ne renonceront pas à leur mouvement et leurs protestations ». Selon les analystes la nouvelle de la création d’une Armée de miliciens comme celle qui opère en Syrie n’augure rien de bon pour le grand pays qu’est l’Egypte et promet une sombre perspective pour les semaines et les mois à venir. Se dirigerait-on vers une guerre civile ?
Aussi, « Cette action de création d’une « Armée Egyptienne Libre » pour libérer Morsi et le remettre au pouvoir, doit être vue comme une décision des banquiers, qui ne veulent pas laisser l’entreprise Egypte leur filer entre les pattes et ne veulent pas prendre le risque que le pays retombe (enfin) réellement dans le giron du peuple… » commente un analyste.

Apparemment, cette « Armée égyptienne libre » qui serait sur le même modèle de l’ASL syrienne serait vraisemblablement contrôlée et formée par des éléments de la CIA et des forces spéciales occidentales. « Nous assistons à un embrasement progressif ces dernières semaines, de la péninsule égyptienne du Sinaï qui est programmée pour devenir une sorte de « califat islamiste » d’où seront lancées des attaques sur Israël, le tout contrôlé par l’empire afin de justifier une intervention de l’OTAN dans le Sinaï et en Égypte. Un des buts ultime étant également la saisie par l’OTAN du canal de Suez afin de bloquer tout trafic maritime que l’empire jugera hostile à ses intérêts.», estime un commentateur.
Nommer Robert Ford comme ambassadeur en Égypte est ni plus ni moins introduire le renard dans le poulailler.
Rien n’arrive par hasard… Regardez comment les évènements s’enchaînent… Coup d’arrêt à l’empire en Syrie ? Il attaque indirectement l’Egypte. N’oublions jamais que le chaos est l’allié de l’empire. Plus il en génère, mieux c’est pour ses intérêts.

Chérif Abdedaïm
Chronique : Tragicomédie américaine
Posted: 22 Aug 2013 09:23 AM PDT
Par Chérif Abdedaïm, mercredi 21 août 2013
Face à la situation tragique en Égypte, l’administration Obama semble adopter le jeu de la carotte et du bâton. Ayant soutenu les Frères musulmans en espérant qu’ils allaient jouer le jeu pseudo-démocratique, les voilà qui les abandonnent à leur sort pour se positionner sur la dictature d’Al Sissi.

Au moment où le sang coule quotidiennement dans les rues égyptiennes,  la diplomatie américaine fait semblant hésiter sur l’adoption d’une définition claire de ce qui s’est passé le 3 juillet. Coup d’État ou transition démocratique ? Et pourtant, les pertes très élevées (pour les premiers affrontements, officiellement près de 300 morts, les Frères Musulmans  avançant des chiffres jusqu’à 2.000 morts) ont soulevé l’habituelle vague de protestation de la « communauté internationale », de la part d’organisations et de pays divers qui, dans nombre de cas, ont une considérable part de responsabilités dans l’évolution actuelle puisqu’ils prétendent avoir la responsabilité de l’organisation générale du monde selon leurs formules-miracle et agissent en conséquence. La situation la plus importante, qui dépasse la simple manifestation de préoccupation ou de protestation, est celle des Etats-Unis bien entendu.
La  position étatsuniennes, extrêmement « ambiguë », ne cesse de l’être de plus en plus à mesure que les événements s’aggravent, jusqu’à la paralysie complète. On en connaît les données, comme nous l’avons déjà souligné, : soutiens de Morsi, les Etats-Unis ont abandonné le président déchu pour tenter d’accorder un soutien conditionnel aux militaires, en protestant contre ce qui pouvait paraître une attaque contre la « démocratie » tout en laissant entendre que le « coup » des militaires pouvait n’être pas vraiment un « coup » antidémocratique. D’où la phrase immortelle de John Kerry en visite au Pakistan suivant laquelle « les militaires ont restauré la démocratie » en Égypte, ce qui donne effectivement une définition charmante du concept de « coup », par définition antidémocratique, mais qui n’est pas vraiment un coup, tout cela suivi d’un rétropédalage d’urgence et assez piteux.

Le Guardian nous annonce donc le 15 août 2013 que les derniers événements en Égypte mettent les USA encore plus dans l’embarras. Diverses interventions de commentateurs US, de plus en plus réticents devant la position US, vont dans le sens de l’abandon du soutien déguisé ou de la pseudo-critique neutre des USA, des militaires égyptiens. Par exemple, ce texte du 15 août 2013 de Marc Lunch, dans Foreign Policy. 

« Avec le sang qui coule en Égypte et un retour à l’état d’urgence, il est temps que Washington cesse de faire semblant. Ses efforts pour maintenir ses lignes de communication avec l’armée égyptienne, faire passer la crise en douceur et aider à préparer le terrain pour un nouveau processus politique démocratique ont complètement échoué. Le nouveau régime militaire égyptien et une large partie de la population ont clairement exprimé leur volonté que les États-Unis les laissent tranquilles. Pour une fois, Washington devrait leur donner satisfaction. Tant que l’Egypte garde ce cap, l’administration Obama devrait interrompre son assistance, fermer son ambassade au Caire et éviter de traiter le régime militaire comme un gouvernement légitime. »
Pure réaction onirique du Guardian quant on sait pertinemment que le jeu Proche et Moyen-Oriental  des USA sert également les intérêts sionistes.

Chérif Abdedaïm
Chronique : Schizophrénie politique
Posted: 22 Aug 2013 09:19 AM PDT
Par Chérif Abdedaïm, mardi 20 août 2013
Hideux le mec. Au moment où, par son ordre des civils sont massacrés dans les rues égyptiennes, Abdel Fatah Al Sissi, le nouveau valet américano-sioniste,  parle encore  de peuple égyptien face au « terrorisme ». Bien sûr, comme on s’y attendait, il suffit que les premières balles soient tirées pour lancer le mot » terrorisme ». Et pourtant, combien de vidéos ont été mise sur la toile montrant des civils à mains nues face aux chars de l’armée égyptienne qui ne ménageait aucun effort pour les abattre froidement. Certains ont été calcinés, d’autres, torturés, d’autres encore emprisonnés et au nom de quoi ? De la légitimité démocratique ? Pas besoin d’avoir un diplôme en Sciences-Po pour le comprendre
. La « révolu-sion » est bel et bien là. Le plan Oded Ynon est entré par la porte égyptienne et, comme nous l’avons signalé dans une précédente chronique, ce pays va notamment connaître ruines et malheurs à  l’instar de l’Irak et de la Syrie. Dans quelques jours ce seraient les fameuses voitures piégées via le Mossad ; et l’on dira que ce sont les fréros. Un scénario hollywoodien qui va éclipser les mises en scène égyptiennes. 

Cela dit, le  coup d’Etat militaire du 3 juillet dernier a été  signé en direct devant toutes les télés. Ce qui ne semble pas l’avis de John Kerry qui, le 1er août dernier, avait expliqué en « bon pédagogue que c’était pour rétablir la démocratie : « Des millions et des millions de gens ont demandé à l’armée d’intervenir. Tous avaient peur d’une descente dans le chaos et la violence. Et l’armée n’a pas pris le pouvoir, d’après ce que nous pouvons en juger, jusqu’à présent. Pour conduire le pays, il y a un gouvernement civil. En fait, elle rétablissait la démocratie ».

Un position qui reflète tout bonnement le mépris de la diplomatie américaine et pour preuve : l’extraordinaire passivité d’Obama en face de la crise égyptienne a atteint son paroxysme cette semaine. Mercredi, alors que les forces de sécurité égyptiennes abattaient des centaines de civils dans les rues du Caire, un Obama imperturbable entamait une autre partie de golf à Martha’s Vineyard, laissant le soin au secrétaire adjoint à la communication d’expliquer à la presse que l’administration était fermement décidée à ne pas décider si ce qui était arrivé en Égypte était un coup d’état.

Ainsi, l’administration Obama semble enfermée, d’une façon compulsive et maniaque, selon une quasi-pathologie de la psychologie, dans son débat sémantique sur la définition d’un « coup », et cela semble bien refléter précisément la psychologie du président lui-même, « cool », dégagé de toutes les préoccupations de sa charge, jouant au golf étant donné que la lutte « anti-terroriste » est désormais enclenchée en Égypte.
Cela étant, le trio égypto-américano-sioniste semble donc s’accorder sur un point, en l’occurrence, la coopération contre le terrorisme qui se développe sous la poussée des divers extrémismes renforcés de manière exponentielle par divers points de tension, notamment la Syrie et l’Égypte. Quelle schizophrénie !

Chérif Abdedaïm,
http://www.lnr-dz.com/index.php?page=details&id=27280

mardi 20 août 2013

AVOCAT, JUGE, FRANC-MACON, SERMENT, LOBBYING, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER

       AVOCAT, SERMENT et LOBBYING


L’écho des Montagnes , dans le légitime but de vous informer, continue sa lutte contre les robes noires maçonniques.
La question que nous allons aborder, sabre au clair, ski vous voulez bien, est la suivante:
Les avocats sont-ils parjurent ?
Voici le serment de l'avocat:
Serment des avocats :
« Je jure, comme Avocat, d'exercer mes fonctions avec dignité, conscience, indépendance, probité et humanité. »

Anciennement :
« Je jure de ne rien dire ou publier comme défendeur ou conseil de contraire aux lois, aux règlements et aux bonne mœurs, à la sureté de l'état et à la paix publique et de ne jamais m'écarter du respect dû aux tribunaux et aux autorités publiques. »

Donc le lobbying est-il compatible avec ce serment?
Conflit d'intérêt entre le représentant des groupes pharmaceutiques (par exemple) et le client de l'avocat qui attaque ce groupe, dont le baveux a été lobbyingué?
                                             LE LOBBYING DES AVOCATS
 
 Cliquez sur le dossier "pd-f" suivant:
 
   lobbying des avocats

CONCLUSION

Le lobbying des avocats démontre bien leur SER-MENT!

Dossier à suivre:
                              Le prochain article concernera NICOLE BEAUCOURT et son avocat, sous ser-ment, pas triste hélas!

jeudi 15 août 2013

CHRISTIANE TAUBIRA, L'EXPRESS, AVOCAT ALBERTVILLE, CARPA, CSM, FRANC-MACON, LE POINT, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER

                                LE GARDE DES SOTS
                                        OU
                                LA CORRUPTION DU SYSTÈME JUDICIAIRE FRANÇAIS
Avertissement:
Cet article peut paraître lourd, long, ennuyeux et pénible.
Mais si vous en avez le courage de le lire, il pourra aider tous les justiciables cocufiés par la justice jérusaliste française.
La rédaction
L’Écho des Montagnes dans le légitime but de vous informer, va vous prouver que la justice française est corrompue par les jérusalistes maçonniques.
Cette corruption totale ne doit pas changer de main, ni changer tout simplement c'est la raison pour laquelle, il y a en RAIE-POUX-BLIQUE bananière française, un garde des sots.
La mission du garde des sots est que la justice se fasse pour les "frères" et "les soeurs"; que cela reste en famille pour que les ponctionnaires en robe noire puissent ruiner et emprisonner les goys.
La mission du garde des sots est d'assurer aussi que la FRANCE est bien à eux.
La preuve, lisez donc ce livre, en cliquant sur le lien suivant, merci:
anous la france
Maintenant voici les preuves.

Rappel historique

Votre rédacteur en chef a porté plainte contre les avocats du barreau du TGI
d'ALBERTVILLE. Voici la plainte:
       SAVOIE, le 29 MARS 2012
                                   M.le Procureur de la République
                                       Patric QUENCY
                                       Près
                                       Le T.G.I. d’Albertville
                                       Av. des Chasseurs Alpins
                                       73 200
  
OBJET : PLAINTE POUR ABUS DE CONFIANCE.
               LRAR et courriel et diffusion presse.
 Par la présente j’ai l’honneur de porter plainte en vos mains pour abus de confiance, fait prévu et réprimandé par le code pénal français :
    
        Article 314-1
 (Ordonnance nº 2000-916 du 19 septembre 2000 art. 3 Journal Officiel du 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002)
   L'abus de confiance est le fait par une personne de détourner, au préjudice d'autrui, des fonds, des valeurs ou un bien quelconque qui lui ont été remis et qu'elle a acceptés à charge de les rendre, de les représenter ou d'en faire un usage déterminé.
L'abus de confiance est puni de trois ans d'emprisonnement et de 375000 euros d'amende.
J’attire votre attention sur la commission d’infraction pénale, commis au sein de la C.A.R.P.A. (caisse de règlement pécuniaire des avocats), gérée par le barreau d’Albertville.
 Il s’agit d’un mécanisme d’abus de confiance organisé, tombant sous le coup de l’article 314-1, suscité !
 Le mode opératoire est le suivant : les fonds déposés au profit des clients des sous-comptes CARPA sont artificieusement conservés durant un temps anormalement long qui permet de générer des intérêts !
 
Le mécanisme a pour but de diminuer le montant des cotisations à l’Ordre des Avocats, en faisant fructifier les fonds déposés au détriment des clients qui les attendent et surtout en violation manifeste de la cause de ces dépôts.
 S’agissant d’avocats du barreau d’Albertville en SAVOIE, je vous demande de délocaliser ce dossier épineux et sensible.
 Vous remerciant de m’indiquer le numéro d’enregistrement attribué par votre parquet.
 Comptant sur vos diligences et vous en remerciant vivement, croyez que je reste votre dévoué.
 
 
                                      Frédéric BERGER
                                  Rédacteur en chef de l’ÉCHO DES MONTAGNES
Comme de bien entendu le procureur Patrick QUENCY n'a pas répondu
à cette plainte qui le met en cause aussi.
Donc votre rédacteur en chef a porté plainte au CONSEIL SUPÉRIEUR DE LA MAGISTRATURE.
Voici la plainte:
M.Frédéric BERGER
Rédacteur en chef de l'Echo des Montagnes
Journal indépendant des sionistes
M.Vincent LAMANDA
Conseil Supérieur de la Magistrature
20, av,de Ségur
75 007 Paris
 OBJET : Plainte pour DENI DE JUSTICE
Courriel et L.R.A.R
 Par la présente j’ai l’honneur de porter en vos mains plainte pour « deni de justice »
Personne concernée :
 M.PATRICK QUENCY, procureur près le T.G.I. d’ALBERTVILLE, SAVOIE, 73200.
 LES FAITS :
 M. FREDERIC BERGER, rédacteur en chef de l’Écho des MONTAGNES a porté plainte pour abus de confiance, entre les mains dudit procureur, le 29 mars 2012.
 A ce jour, lundi 9 juillet 2012, le procureur n’a pas répondu à ma plainte sous aucunes formes juridiques que cela soit.
 Que cela constitue un déni de justice, de ne pas répondre au courrier et au requête, Que l’article 4 du code civil applicable en France dispose que :
« Le juge qui refusera de juger, sous prétexte du silence, de l'obscurité ou de l'insuffisance de la loi, pourra être poursuivi comme coupable de déni de justice. »
 Que tel est le cas en l’espèce.
 Que ceci est constitutif d’une atteinte grave et manifestement illégale au droit du requérant à obtenir une décision de « justice »,
Que près d’un mois après le dépôt de la requête aucune ordonnance n’est intervenue,
 Que la notion de déni de justice connaît également une extension. Il s’étend désormais au «cas où le juge refuse de répondre aux requêtes ou ne procède à aucune diligence pour instruire ou faire juger les affaires en temps utile » (TGI Paris, 6 septembre 1994).

Frédéric BERGER, le 4 mars 2013
Voici la première réponse:
csm réponse 1
Voici la 2ème réponse OU DYSFONCTIONNEMENT DE LA JUSTICE

Cette réponse est importante, car elle prouve que "le dysfonctionnement de la  justice française est organisée et voulue en France.

Que le garde des sots est gardien de ce dysfonctionnement, qui doit toujours fonctionner au profit des "frères" et "soeurs" contre les goys!

Cette pièce est capitale; elle est la preuve que la justice française est entre les mains d'une pieuvre, d'une mafia (tout comme le tour de France, avec maillot jaune, couleur symbole des francs-maçons-talmudistes).

Que cette mafia ruine les gens en utilisant le procédé d’Alzheimer, en spoliant les héritages avec la complicité de certains notaires frères (référence à l'affaire NICOLE BEAUCOURT, à l'affaire Jean-FRANCOIS ROUSSEAU, à l'affaire René FORNEY etc..). Votre journal va sortir ces affaires qui prouveront la véracité de mes écrits.

Voici la preuve, accrochez-vous à votre bouée ou à votre pédé-à-l'eau, en cliquant sur le lien:

réponse csm 2

Voila comment le système protège les avocats voleurs du barreau d'Albertville, qui sont des criminels, car ils sont coupables d'abus de confiance.
Mais pour faire impunément pendant des années cet abus de confiance, les baveux ont profité de la complicité des magistrats frères et soeurs.
Ce dossier prouve aussi que les magistrats, debout ou assis du siège, ne sont pas indépendants vis à vis du ministère de l'in-justice jérusaliste-talmudique, mais couchés devant les ripoux-politicards-pédocriminels.
Puisse ce dossier servir de guide pour lutter contre la pieuvre maçonnique, appelée "justice à la française" et ouvrit les yeux des électrices et électeurs
que le pays appartient à Eux, qui n'hésitent pas à écrire et clic sur ce lien, merci:
                                                  anous la france

Annexe

Qui est CHRISTIANE TAUBIRA?
 
Il faut savoir que cette personne est issue d’une famille modeste sa mère, aide soignante ,divorcée, a élevé seule ses 5 enfants. Comment cette fille a-t-elle pu cumuler une telle fortune en quelques décennies ??? Indubitablement avec l’aide et la complicité des « frangins » qui fonctionnent selon les préceptes du Talmud et certainement pas selon la LIBERTÉ, l’EGALITE et la FRATERNITÉ . dont on nous a ressassé les oreilles la soirée du 14 juillet dernier.
     Ce n’est pas pour rien que le « frangin » Ayrault l’a mise à ce poste ! pour nous faire passer des Lois antirépoublicaines et même pire, puisque certaines sont  des crimes contre l’humanité. .
   De telles incohérences ne sont pas la panacée de la Gauche (même si là on atteint des sommets) Sarko/Fillon nous avaient bien mis à ce poste clef une certaine Rachida ! Mais au fait  pourquoi Michel Mercier qui a eu ce poste entre ces 2 égéries, fut aussi discret et taciturne qu’une carpe . ?
Drôle de Démocratie que la Raie-publique française.
>

 Taubira épinglée
"30 mars 2013

"L'Express et Christiane Taubira
  "Acte III du duel entre le ministre de la justice et l'hebdomadaire : après avoir dénoncé la  présence de son concubin dans son cabinet, Christiane Taubira a  répondu dans un tweet enflammé.
--" Christophe Barbier lui répond
"La Garde des Sceaux semble nous accuser d'avoir mélangé vie privée et vie publique: il n'en est rien, et la présence de son compagnon  (recherché pour tentative terroriste contre les biens de la FRANCE en Guyane) au sein de son équipe est un réel problème, comme  toujours en de tels cas. Il est donc légitime d'en rendre compte
[...] Sans que cela soit établi, et en semblant considérer que cela vaut passeport pour des félicitations, Christiane Taubira se  présente comme une femme qui dérange: il serait bon qu'elle fût  aussi une ministre qui range, c'est-à-dire qui mette de l'ordre dans  ses équipes et ses dossiers, car ainsi seulement les Sceaux seront  bien gardés…"
> > > Et dans la rubrique  " Notre Président n'aime pas les  riches " : … " Christiane Taubira se classe en tête des femmes politiques les mieux payées en 2013, "

 "Le grand retour de Christiane Taubira "En 2010 la carrière de la femme politique semblait au point  mort. Le retour au sommet en est d'autant plus spectaculaire. "Selon  le magazine économique américain People With Money et sa très  attendue liste des « femmes politiques les mieux payées du monde »  publiée mercredi (3 avril),"Taubira aurait amassé entre les mois de mars 2012 et  mars 2013 la prodigieuse somme de 58 millions d'euros, sonnants et trébuchants.
"Une hausse de quasiment 30 millions par rapport à  l'année précédente, "de quoi lui remonter le moral.


"À combien  s'élève la fortune de Christiane Taubira? "Pour établir son classement, le magazine People With Money tient compte des gains  directs mais également des revenus issus des partenariats  publicitaires, des royalties et tout autre  investissement.
"D'après les  calculs, la femme politique-entrepreneuse pèserait près de  185 millions  d'euros.
Outre ses gains professionnels elle devrait son immense fortune à  "- de judicieux placements  boursiers, "- un patrimoine  immobilier conséquent, "- et le  très lucratif contrat publicitaire avec les cosmétiques CoverGirl.
"Elle possèderait  également : "- plusieurs  restaurants à Paris (dont la chaîne « Chez la grosse Christiane  »), - un club de Football à  Cayenne, " et serait également  impliquée dans la mode adolescente avec :"- une ligne de vêtements « Taubira Séduction » "- ainsi qu'un parfum « L'eau de  Christiane , " autant de succès financiers.
"Cette première place était très attendue par les fans  de Christiane Taubira qui n'osaient plus espérer ce retour triomphal  sur le devant de la scène
Cette  personne a l'impudence : - de  mettre son compagnon au sein de son équipe,   de se maintenir dans un logement  social parisien qui ne lui coûte que la moitié du prix du marché
(Cf. article Le Parisien) ! ! !
 - Christiane TAUBIRA ? MINISTRE DE  LA JUSTICE !.......
> > >  Quelle exemplarité ces socialistes vertueux!!!....
TAUBIRA ÉPINGLÉE Alors qu'elle  était députée (de 1998 à 2011), Mme TAUBIRA a occupé pendant 13 ans  un appartement HLM de l'Opac de Paris (de 80 m2) situé près de la Gare de Lyon (Paris 12ème) pour un loyer de 986 EUR/mois , alors que ses revenus annuels dépassaient les 300.000 EUR ! Ce  n’est pas beau ça ? Tout est dit !  Voilà ce qu'est le « SOCIALISME » des pauvres qui se "gavent" et qui font la leçon d'exemplarité aux autres  ! Mais tout finit par se savoir  !
 

Le passé  remonte tôt ou tard ! Interrogée le 11/12/2012 par le journal LE POINT, Mme Taubira a refusé de s'exprimer sur le sujet ! Ben voyons.  Nous n'en attendions pas tant de la part de cette brillante personne  toujours en verve, élevée au rang de Ministre de la Justice par Hollandissime.

Tout ceci vous semble-t-il juste ? Elle va nous faire  le coup de la relaxe compassionnelle.
 

Faites passer que cela se  sache

Conclusion:

Christiane TAUBIRA, le peuple par qui est censé être rendu la justice vous demande ceci:
                  Démissionnez avec ou sans mariage pour personne

T’obéiras ou t'obéiras pas?


Frédéric BERGER, rédacteur goy en chef


mardi 13 août 2013

FRANC-MACON, JUIF, VERITE, DIEU, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER, LUCIFER

                  LES FRANCS-MAÇONS CRAIGNENT LA VÉRITÉ


L’Écho des Montagnes, dans le légitime but de vous informer, vous prouve que les francs-maçons craignent la Vérité.
Qui dit dit franc-maçon , dit secte juive-sioniste-jérusaliste!
Votre journal préféré, l’Écho des Montagnes, reçoit de nombreux témoignages, quotidiennement de l'in-justice maçonique-talmudiste française.
Dans les jugements, fait avec les avocats marrons maçonniques et les juges du même gabarit, qu'ils soient de la magistrature debout ou assise, on retrouve les symboles maçons de la secte juive.

Ces magistrats qu'ils appartiennent à la magistrature dite assise ou debout, sont tous couchés devant la secte juive-maçonnique!
Preuve en est les symboles suivant, répertoriés dans un magnifique livre de la bibliothèque personnelle de votre rédacteur en chef préféré, Frédéric BERGER, attaqué par les juifs-maçonniques-talmudistes et leurs représentants les robes noires!
En conséquence de quoi pour vous aider à vous défendre contre cette justice aux ordres de Tel-AVIV et des Onusiens, cliquez sur le livre suivant:


Symboles de la Franc-Maçonnerie

Frédéric BERGER, rédacteur en chef  goy de l’Écho des Montagnes