Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

mardi 29 avril 2014

BRIGITTE BONELLO, PARTI SOCIALISTE, PARTI SIOINISTE, CRIF, FRANC-MACOBN, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER, GREVE DE LA FAIM


   

Grève de la faim d'une personne handicapée

 Bonjour à tous,
4ème jour de grève de la faim
Laura est venue me chercher
direction esplanade Henri de France
nous rentrons dans France télévisions
plan vigie pirate renforcée qu'ils disent c'est surtout pour les protéger
refus de me laisser m'installer sur l'esplanade Henri de France
Une rencontre formidable qui nous fera pleurer tous les trois avec Mamadou
Une autre formidable rencontre Annie Jouan de SOS FONCTIONNAIRES
hôpital
deux personnes soignantes formidables Marine et Bintou
Mireille adorable merci Mireille
Jackson un gitan
Il pleut il fait froid du coup Laura refuse de me laisser coucher de
hors et m'emmène chez elle
Je t'aime ma Laura pour ce geste que Dieu te garde et t'apporte la lumière
Très fatiguée je vous laisse
Très chaleureusement"

B.B.

Frédéric BERGER

 

lundi 28 avril 2014

BRIGITTE BONELLO, COLUCHE, GREVE DE LA FAIM, PARTI SOCIALISTE, UMP, FN, MANUEL VALLS, FRANCOIS HOLLANDE, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER

Bonjour à tous,
Aujourd'hui, troisième jour de grève de la faim
Je suis fatiguée mais c'est normal on le serai à moins
A l'accueil, Céline, une très sympathique jeune fille qui prendra mon tract.
Je décide quand même d'aller à l'église
Je commence par m'y traîner puis je m'y sens portée.
Un petit passage au café du coin
Je lis le canard et je suis atterrée
Suite à l'agression de la femme sans que personne ne bouge - on y étale les articles de lois et les peines prévues par le Code Pénal
Juste une question que risquent nos gouvernants qui poussent à la détresse et à la misère leurs concitoyens
Bien gentil de parler de la non assistance à personne en danger quand on s'acharne à la mise en danger de la vie d'autrui
Je suis handicapée mais ni aveugle ni sourde
J'ai vu le pouvoir de nuisance des lois iniques qui réduisent à l'état soit d'esclavage soit de mendicité les citoyens de ce pays
Je peux vous parler du Directeur de la CAF que j'ai menacée de plainte pour mise en danger de la vie d'autrui et non assistance à personne en danger dès lors que l'on m'a réclamé des soi-disant trop perçus de CAF  et qu'on servi allègrement sur mon APL alors que celle ci était déjà dérisoire - m'exposant ainsi à être expulsée de mon logement
Je peux vous parler des plus grandes difficultés que j'ai rencontrée pour obtenir une CMU bien que ne percevant au mieux que 492€ par mois - Là aussi il a fallu menacer le Directeur de la CPAM de Mise en danger de la vie d'autrui
Je peux vous parler du culot de la Trésorerie Générale me réclamant alors que j'étais menacée d'expulsion 294 euros de taxe d'habitation et de l'obligation qui m'a été faite de saisir le conciliateur fiscal pour être dégrévée de cette somme alors même que je ne percevais que le minimum de permettant pas de vivre mais seulement de survivre dans les plus pénibles conditions.
Dans ce même journal je vois que le Procureur de Lille dit que la Loi condamne l'indifférence
Manifestement pas pour les actes de l’État et des administrations
Car j'attends toujours que l'on réponde à ma demande légitime d'audience et comment nommer ce silence radio autrement que par ce mot INDIFFÉRENCE?
Toujours cet acharnement à prendre sur le dos des salauds de pauvres et à s'exonérer du respect des lois édictés

HONTE A VOUS TOUS QUI DONNEZ CES ORDRES QUI RÉDUISENT A NÉANT LA VIE DE VOS COMPATRIOTES
Puis un article sur une maman qui fait la grève de la faim pour garder ses enfants
Étonnant ce pays où pour faire valoir ses droits il faille mettre sa santé en danger
Un autre article parle de Frédéric Mitterrand qui accuse Mme Filippetti
A l'église je trouve la paix
Le prêtre est le Père Charles Kone
J'adore ses messes chantées
On en ressort plein d'allégresse
En rentrant je passe devant une statuette de Jean Monnet qui dit :
il n'y a d'espoir pour les européens que dans l'union
L'espoir il y a bel lurette qu'il n'existe que pour les hauts placés
Quant à l'union on voit bien qu'elle ne concerne que ceux qui se gavent sur les fonds publics qui du reste ont à cœur de Diviser pour mieux régner.
https://www.youtube.com/watch?v=4gVhDD-pz8o
Tu verras bien qu'un beau matin fatigué
J'irai m'asseoir sur le trottoir d'à côté
Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi
Assis par terre comm’ça
"Le Gouvernement s'occupe de l'emploi. Le Premier Ministre s'occupe personnellement de l'emploi. Surtout du sien!"
Coluche - Extrait du sketch : Le Chômeur

Demain sera un autre jour et un peu plus pénible
Merci à vous de votre soutien inconditionnel
Très chaleureusement
BB
Celle là pour Kiki il se reconnaîtra Misère Misère
https://www.youtube.com/watch?v=Pg1c4aIyQV0

Commentaires de Frédéric Berger, rédacteur en chef de l'Echo des Montagnes  et président du parti "SAVOIE INDÉPENDANTE.

Le journal l’Écho des Montagnes a été distribué à tous les journaux et à tous les députés.
Les journaux aux ordres des francs-maçons-talmudiques du gouvernement, sur ordre, ne parlent pas de ce scandale de l'handicapée Brigitte Bonello qui veut être réintégrer dans sa fonction au ministère de l'Intérieur, ce qui n'est que justice.
Les députés sensés servir le Peuple ont tous été destinataires régulièrement du dossier et de la gréve de la faim de Brigitte Bonello.
Le gouvernement de Franceraël aussi a été destinataire des écrits de votre journal libre et indépendant et non sioniste, ni maçonnique, ni satanique, ni talmudique.

En conséquence, si par malheur Brigitte Bonello venait à mourir suite à la gréve de la faim, votre journal portera plainte au pénal contre tous les destinataires journalistes, députés, membres du gouvernement, préfets et ponctionnaires divers, pour "non assistance à personne en danger".

Frédéric BERGER

LAURENT LOUIS, DEPUTE, ONU, BELGIQUE, SAVOIE, DEBOUT LES BELGES, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER? SIONISME


                        TOUTE VÉRITÉ EST BONNE A DIRE


La Savoie est honoré de vous présenter cette vidéo du député Belge, LAURENT LOUIS,
président de "Debout les Belges".

Le député LOUIS crie tout haut et fort ses vérités au Parlement belge.
Ce courageux discours aucun député français n'aura le courage et l'audace de le tenir.
Car ces députés sont talmudiques-sataniques-maçonniques et ne pensent qu'à se servir,
au lieu de servir le Peuple qui les a élu.

La Savoie, pays souverain dont l'ONU reconnaîtra prochainement la décolonisation, sera
fière d’accueillir le député LAURENT LOUIS, au sein de son gouvernement.

Que les Savoisiennes, les Savoisiens, s'imprègnent de la substantifique moëlle de ce discours.

Reportage vidéo:



L'intervention se terminera par une ovation du public présent dans l'assemblée devant le regard médusé des autres députés. Assurément, Laurent LOUIS est détesté par ses collègues mais il dispose d'un soutien fort et important de la population.

Rejoignez le mouvement et adhérez à DEBOUT LES BELGES. C'est gratuit sur http://www.deboutlesbelges.be



 Cliquez sur:
                    http://youtu.be/SXws_L90IcI


  Frédéric BERGER

dimanche 27 avril 2014

CHERIF ABDEDAÏM, LA NOUVELLE REPUBLIQUE, DIABLE, PALESTINE, HAMAS, FATAH, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER

 
Posted: 27 Apr 2014 02:55 AM PDT


Par Chérif Abdedaïm, Samedi 26 avril 2014
Quand les Palestiniens se réconcilient entre eux, ceux qui prétendent tuer les populations pour instaurer leur «démocratie», semblent fâchés. Et pourtant, ces Américains aux interventions meurtrières, là où ils passent, n’ont jamais cessé de parler d’instauration de la paix dans le monde. En novlangue, c’est du déjà vu avec notamment le concept de «pacification».

Récemment, les Etats-Unis ont indiqué qu’ils étaient «déçus» par l’accord de réconciliation entre les deux principales factions palestiniennes, qui pourrait «sérieusement» compliquer les efforts de paix. Délires chroniques, réflexion parano, quand on sait que la vision américaine de la paix se traduit par des incohérences contre nature. Cela dit, et en dépit de ce mécontentement américain, l’accord palestinien qui pourrait mettre fin à une scission interne de sept ans entre le Fatah et le Hamas, serait en vue d’une éventuelle discussion pour la formation d’un gouvernement d’union nationale d’ici cinq semaines. Le moment de l’accord est «troublant» et les Etats-Unis sont «déçus» par cette annonce, a indiqué la porte-parole du département d’Etat Jen Psaki lors d’une conférence de presse. «Cela pourrait sérieusement compliquer nos efforts — pas seulement nos efforts, mais les efforts entre les parties, plus précisément, dans le but de prolonger les négociations », a déclaré Mme Psaki. Les négociations de paix parrainées par les Etats-Unis entre Israéliens et Palestiniens approchent de leur échéance du 29 avril sans qu’aucun règlement ne soit en vue. Les négociateurs israéliens ont informé leurs homologues palestiniens qu’ils avaient annulé une réunion prévue mercredi soir pour protester contre l’accord palestinien.

Plus tôt mercredi, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu avait expliqué que M. Abbas devait choisir s’il voulait la paix avec Israël ou avec le mouvement Hamas, qu’Israël considère comme un groupe terroriste. Abbas a répondu que l’accord de réconciliation n’allait aucunement à l’encontre des négociations de paix avec Israël. Soulignant les principes de longue date des Etats-Unis au sujet de la question de la réconciliation, Mme Psaki a précisé que le gouvernement palestinien devait s’engager «sans ambigüité et de manière explicite» à la non-violence, reconnaître l’Etat d’Israël, et accepter les précédents accords entre les parties. Peu après l’annonce de l’accord de réconciliation, l’aviation israélienne a effectué une frappe sur le nord de Ghaza, blessant six civils palestiniens, dont un très grièvement, selon le ministère de l’Intérieur du Hamas. L’armée israélienne a affirmé avoir mené «une opération de contre-terrorisme», mais a reconnu avoir manqué sa cible. Nous voilà face à une vraie situation de terrorisme que les Américains n’osent pas évoquer.
Comme si les civils palestiniens massacrés au quotidien étaient des sous hommes qui ne méritent aucune compassion.

 Quand le diable prêche la bonne parole !!!

La Nouvelle République

samedi 26 avril 2014

PEDOCRIMINALITE, PEDOPHILIE, STAN MAILLAUD, DJE LE PEUPLE, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER


L’Écho des Montagnes, dans le légitime but de vous informer, continue son long
combat contre la pédocriminalité.

Voici une vidéo formidable de par son repentir et de par sa vérité.
Je rends hommage donc à Djé, courageux qui assume.
Saches "Djeff que tu n'es pas tout seul"!

   TEXTE de la vidéo du 20 avril 2014:


Publiée le 22 avr. 2014
Après plus d'un an d'attente et de mensonge sur l'affaire Maillaud, ne voyant pas la vérité surgir de la bouche du concerné, je me dois de publier la vérité sur cette affaire de disparition de Stan. De nombreuses personnes me demandent régulièrement de ses nouvelles, les gens le croient mort ou retenu captif quelque part, ce qui n'est pas le cas. Voici donc LA vérité sur cette histoire, pas MA vérité.

Je suis sincèrement désolé pour tous les torts occasionné par cette sombre histoire.

Reportage vidéo:




CONCLU-SION

  Donc la disparition de Jeannette serait aussi une fausse disparition à la gare de Freibourg-in-Breigau, dans le Land du BADENWÜRTEMBERG !
    Dont acte.
 Frédéric BERGER, rédacteur en chef savoisien de l'Echo des Montagnes, journal savoisien

   A'rvipâ

BRIGITTE BONELLO, PARIS, MANUEL VALLS, GREVE DE LA FAIM, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER

Bonjour à tous
Aujourd’hui j'entame cette grève de la faim sur Paris.
C'est une sensation étrange que de fumer sa dernière cigarette.
C'est une sensation étrange que de savoir que c'est son dernier repas.
Sans mon soutien logistique habituel il faut sans cesse repenser les choses au gré des évènements tels qu'ils se présentent et chaque fois revoir ses actions en fonction des évènements
Je voulais aller à l'esplanade Henri de France mais il pleut bien trop et cela me fait penser à ce que j'avais oublié un instant: il faut prévoir sur cette esplanade une tente
SUD INTÉRIEUR ayant fait un tract sur cette grève de la faim, il faut faire également des copies afin de les distribuer
Laura venue nous rejoindre récemment dans notre corpus de citoyens engagés se propose de faire ces copies - merci Laura
Puis je suis au téléphone avec Ghislaine qui se bat elle aussi contre des faux en écriture publiques et du harcèlement
Très combattive Ghislaine vous pouvez trouver son combat sur http://www.collectif-trementines.com/
Une vidéo sur le suicide et le harcèlement âmes sensibles s'abstenir
https://www.youtube.com/watch?v=WbXqHTuL77s
Un reportage télévisé sur les plaintes de Ghislaine
https://www.youtube.com/watch?v=WbXqHTuL77s
Placardisation, mensonges faux en écriture humiliation je connais bien
Ce que j'admets moins c'est que des simples collègues puisse y participer avec une zélitude effrénée - le chien comme le maître et le maître se servant du chien
La souffrance au travail beaucoup se reconnaîtront
Je pense à Thérèse, à Hichem la liste est trop longue ...
AMI SI TU TOMBES UN AMI SORT DE L OMBRE A TA PLACE
Puis un appel de Bachir  qui s'occupe de la défense des fonctionnaires victimes
Nous échangeons un long moment sur cette souffrance au travail sur les dysfonctionnements judiciaires, sur le harcèlement sur la violation du secret médical
Puis Laura se proposera de m'amener chercher une tente qu'elle veut m'offrir
Merci à vous tous
Que Dieu vous garde
Merci à Mémé avec qui j'ai eu un long et chaleureux échange téléphonique
INCH'ALLAH Mémé
Elle se forme petit à petit cette chaîne de solidarité qui les mènera à leur perte car leur système est une faillite
Prenez garde les chaouches, une armée d'humiliés se lève pour dire qu'ils en marre de ce que l'on veut leur imposer
de ce monde qui va à l'inverse des valeurs humaines
Je vais rester au chaud et au repos dans mon hébergement que je dois à Véro (merci ma belle) et lundi ce sera l'esplanade Henri de France pour le quatrième jour de grève de la faim.
A France Télévision ils pourront pas dire on savait pas
Pas de photos ni de vidéos aujourd'hui
juste un hommage à Mère Térésa

« Nous réalisons que ce que nous accomplissons n'est qu'une goutte dans l'océan. Mais si cette goutte n’existait pas dans l'océan, elle manquerait.  »

de Mère Teresa



A demain
Très chaleureusement
BB
Le comité de soutien:
https://www.facebook.com/MarchepourlaJustice
Le chant des partisans  BB par Frédo
https://www.youtube.com/watch?v=EWXMB8gdgoc
Pâques BB par Frédo
https://www.youtube.com/watch?v=iB6Ti_6GShg

vendredi 25 avril 2014

MANUEL VALLS, PALESTINE, GAZA, SIONISME, ISRAËL, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER

Le passé pro-Palestinien de Manuel Valls

2443957Plusieurs informations mises à jour par Emmanuel Ratier et Paul-Eric Blanrue viennent de refaire surface concernant notre Premier Ministre « éternellement attaché à Israël, quand même ! » Une preuve supplémentaire, si tant est qu’il y en ait encore besoin, tendant à prouver que les personnes visant à accéder au pouvoir sont capables de toutes les duplicités.
Voici tout d’abord une vidéo tournée en 2008 à Evry, parc des Coquibus, lors d’une cérémonie symbolique pour la paix au Moyen-Orient, « un olivier pour la paix », et ceci dans le cadre de la Journée de la Terre, organisée conjointement par « Evry Palestine », et la Municipalité d’Evry (Essonne) où Manuel Valls fait une intervention. A la suite de cette vidéo, vous trouverez la version écrite d’un discours de Manuel Valls encore plus savoureux.




UN OLIVIER POUR LA PAIX by E-Mosaique UN OLIVIER POUR LA PAIX par E-Mosaique

Et voici maintenant un discours de Manuel Valls, prononcé en 2006 en tant que maire d’Evry et député PS, lors de la réception de Leïla Shahid. Manuel Valls a été vice-président du groupe d’études sur les territoires palestiniens à l’Assemblée Nationale. Il a travaillé avec l’association « Evry Palestine » et jumelé sa ville avec le « camp martyrisé » de Khan Younis à Gaza.
Voici son discours  en 2006 :
« Manuel VALLS,
Maire d’Evry,
député P.S.
Démontrer notre volonté
Chers Amis, je suis heureux d’être parmi vous, très fier de me retrouver ce soir parmi vous et avec Leïla Shahid : comme député socialiste, élu en juin, et donc d’une formation trop souvent absente d’un combat qui est le nôtre ; comme maire d’Evry ensuite qui est engagé pleinement, notamment grâce à l’action des citoyens de l’association Evry Palestine, dans un jumelage, dans une démarche difficile à mener mais oh combien précieuse de coopération, de solidarité avec le camp martyrisé de Khan Younis à Gaza.
Il y a quelques semaines, avec une délégation de la ville et de l’association, nous nous sommes rendus en Israël et en Palestine, terre effectivement à laquelle tout nous lie, au-delà des contacts, des discussions politiques avec les responsables politiques israéliens et palestiniens, avec les diplomates français et européens qui jouent un rôle important pour relancer le processus de paix. J’ai constaté une nouvelle fois la dégradation de la situation – cela a déjà été dit – en Israël d’abord, avec la crise économique et sociale due en grande partie à l’état de guerre, avec la crise morale due à une oppression terrible sur un autre peuple, à la peur des attentats évidemment inacceptables et que l’on ne peut justifier, mais aussi à la peur de l’avenir. Tout ceci ravage une société et lui fait perdre ses repères. Nous devons donc encourager toutes les initiatives qui favorisent le camp de la paix. C’est difficile. Le parti travailliste a fait une erreur terrible qui lui a fait perdre son âme en participant à la coalition présidée par Sharon. Une véritable alternative à Sharon, qui relance le dialogue pour la paix, pour une paix juste, une telle construction, ne nous faisons pas d’illusion, risque d’être longue mais en même temps nous devons la soutenir car si le camp de la paix ne l’emporte pas en Israël rien ne sera possible. Nous devons être aux côtés de ceux qui, en Israël, luttent pour la paix et le dialogue avec les Palestiniens.
Cette action est donc difficile et quand on va en Palestine, et c’est mon cas depuis de nombreuses années, vous le savez, on passe d’abord et toujours par Israël et nous dialoguons avec les Israéliens et ce dialogue est indispensable. J’ai rencontré de nombreux Israéliens qui continuent à dialoguer avec des élus et avec les maires palestiniens et ce dialogue est indispensable. Nous devons le soutenir ici mais nous devons d’abord le soutenir là-bas. Alors si les Palestiniens vivent cette situation qui est révoltante par, notamment, la destruction volontaire de l’Autorité Palestinienne, la répression terrible et son cortège de morts, l’occupation et la destruction des villes, des villages, des maisons, la poursuite de la colonisation qui viole le droit international et qui effectivement ne s’est jamais arrêtée, le chômage, la misère sociale et sanitaire que vivent les Palestiniens. On veut détruire les infrastructures, la mémoire, le futur de ce peuple. Cela est inacceptable et nécessite la mobilisation de toute la communauté internationale.
Et pourtant quelle farouche volonté de s’en sortir, de donner une formation aux enfants, aux jeunes, et c’est la raison pour laquelle la ville d’Evry est engagée dans ce jumelage parce qu’on nous demande aussi de l’aide pour que les femmes et les hommes de ce peuple s’en sortent et puissent avoir un avenir. Et cette action de solidarité, au-delà des meetings, au-delà de l’action politique, elle est également indispensable.
Quelle farouche volonté, quel symbole de s’en sortir pacifiquement pour le peuple palestinien dans sa grande majorité à l’image de Leïla Shahid qui veut d’abord une solution pacifique pour reconstruire ce que les Israéliens détruisent physiquement et moralement. Alors oui la cause de la Palestine est la cause du Droit, de la Justice, du droit des Palestiniens à disposer d’un Etat et à vivre en paix. La France, l’Europe, doivent pleinement prendre leurs responsabilités pour évidemment empêcher la guerre contre l’Irak, et je ne voterai jamais – et je m’engage clairement et solennellement – l’engagement de la France dans une guerre contre l’Irak.
Il faut qu’Israël respecte les résolutions de l’ONU. Pour cela le rapport des forces est indispensable et donc oui il faut amener les parlements et les gouvernements à suspendre l’accord d’association Union européenne-Israël, ce qui aurait effectivement un écho énorme en Israël et en Palestine. Oui, chers amis, oui Leïla, nous devons faire la démonstration de notre volonté inébranlable pour que le peuple palestinien, à travers notre mobilisation, retrouve le chemin de l’histoire.
Merci »
Nous remercions pour ces informations Paul-Eric Blanrue, le clan des Vénitiens et Emmanuel Ratier qui est l’auteur, entre autre, du livre « Le vrai visage de Manuel Valls ». Vous pouvez également soutenir le projet Apocalypse France soutenu par Paul-Eric Blanrue.

MANUEL VALLS, BILDERBERG, SHOA, NEGATIONISME, MONDIALISME, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER


      MENTEUR DE JANUS

L’ÉCHO des Montagnes, dans le légitime but de vous informer, vous livre cette vidéo (à sauvegarder)
du premier sinistre Janus, dit Manuel VALLS.

We Are Change Paris questionne Manuel Valls sur sa participation au groupe Bilderberg.
La fin est GRANDIOSE se terminant sur Shoa et Négationnisme.
Bref du pur jus Mondialiste



Manuel Valls face à We Are Change Paris by wearechangeparis

 Frédéric BERGER

EMMANUEL RATIER, MANUEL VALLS, ISRAËL,PALESTINE, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER

 LE VRAI VISAGE de MANUEL VALLS

L’Écho des Montagnes, dans le légitime but de vous informer, vous livre une vidéo importante, concernant
le vrai visage du premier des sinistres de Franceraël.

interview choc de 30 minutes d'Emmanuel Ratier


     cliquez sur le lien suivant:   https://www.youtube.com/watch?v=cvnWJ7JW83s


DOCUMENTS OFFERTS PAR L’ÉCHO DES MONTAGNES:
         Cliquez sur les liens:

       Ratier emmanuel myst res et secret du bocona bocorith extrait freud clan9 bibliotheque dissidence nationaliste nationalismeRatier emmanuel myst res et secret du bocona bocorith extrait freud clan9 bibliotheque dissidence nationaliste nationalisme (

ET

le choc du mois-emmanuel ratier-les francs maçons-b'nai brith-racisme anti blanc.pdf
Frédéric BERGER367.36 Ko)

UKRAINE, KIEV, MOSSAD, ISRAËL, FRANC-MACON, MAÏDAN, ARD, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER

Morts du Maïdan : l’enquête dévastatrice d’une télé allemande

Le silence des médias sur cette enquête est impressionnant, alors que l’information est explosive. Une enquête internationale devrait être diligentée très rapidement pour éclaircir les faits. Et l'élection du 25 mai devrait être reportée dans l'attente des conclusions. 
On se souvient que les morts de la place Maïdan ont été à l’origine du renversement du pouvoir élu en Ukraine. On se souvient aussi d’un entretien téléphonique entre le ministre estonien des Affaires étrangères, Urmas Paet, et le haut représentant de l’Union Européenne Catherine Ashton (extrait) :
« Il y a maintenant une conviction grandissante qui veut que, derrière les snipers, ce n’était pas Ianoukovitch, mais quelqu’un de la nouvelle coalition” affirme Urmas Paet. »
Le réseau de chaines publiques régionales allemande ARD a mené son enquête sur ces morts. Les conclusions sont accablantes : les tirs de snipers venaient des étages de l’hôtel Ukrainia, tenu par les manifestants, et les mêmes balles ont été extraites des corps des civils et des policiers.
L’enquête ne démontre pas qui étaient précisément les snipers, mais il est peu probable qu’ils aient pu entrer dans un hôtel tenu par les manifestants, occuper une partie d’un étage et tirer à de nombreuses reprises, sans être inquiétés ni contrôlés. Ce qui laisse penser qu’il s’agit de membres des insurgés. Et à tout le moins, cela annule la version officielle, qui n'a jamais parlé de cette option de l'hôtel Ukrainia. La présomption de coup d’Etat se renforce donc.
La vidéo ci-dessous relate cette enquête (un résumé en allemand est ici). Elle est sous-titrée en français. On voit le procureur (du parti d’extrême-droite Svobodan) annoncer que les auteurs des tirs sont des unités de police sous les ordres directs de l’ancien président. C’est la version officielle. On voit aussi son peu d’enthousiasme à répondre aux questions du journaliste allemand sur les snipers de l’hôtel Ukrainia.
Dans l’enquête, des participants du Maïdan témoignent. A la fin, le journaliste ne croit plus à la version de Kiev. Avec cette enquête la version des putschistes, qui alimente les positions américaines et européennes, s’effondre.
Le pouvoir en place à Kiev est dès lors suspect de meurtres en masse, et l’actuel premier ministre Yatsenyuk, soutenu par l’Otan et par le Département d’Etat américain, devrait être arrêté et entendu par une commission indépendante.

Quant à Catherine Asthon, si peu enthousiaste à enquêter sur les affirmations du ministre estonien, on peut se demander s’il y a complicité. Auquel cas ce serait une complicité de meurtres en masse.
Pendant ce temps la junte putschiste envoie des troupes pour tuer, cette fois des résistants à Slaviansk. Le gouvernement tire sur sa population : la provocation est évidente. Mais à Kiev, la junte n'a pas désarmé les milices et n'a pas libéré la place Maidan. Elle piétine l'accord de Genève. Ce sont ces gens pour qui l'occident va verser des milliards d'euro.
L’élection du 25 mai s’achemine vers la légitimation d’une nouvelle forme de dictature en Europe, avec la complicité passive sinon active de l'Union Européenne. Cela doit être dit avec force. D'autant plus de force que la presse mainstream, y compris la télévision romande, n'en parle pas. Alors qu'une telle information devrait faire toutes les unes, puisqu'elle met en cause l'historique de la crise et les positions occidentales. A partir de là tout devrait s'arrêter, les médias devraient en parler pendant des jours et des jours : de cette info dépend peut-être une nouvelle guerre européenne ! Mais c'est sans doute trop dérangeant : mise en ligne le 11 avril, cette vidéo ne vient en lumière qu'aujourd'hui.


Chacun choisit son camp dans ce conflit que des forces masquées s'amusent à enflammer sur notre terre d'Europe.

L'enquête en entier, sous-titrée :


ARD : Qui est responsable du carnage de Maïdan... by les-crises

BRIGITTE BONELLO, GREVE DE LA FAIM, PARTI SOCIALISTE, MANUEL VALLS, HANDICAPE, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER


                              MARCHE OU GRÉVE DE LA FAIM

Bonjour à tous,
Aujourd'hui on change de cap.
J'ai donc décidé de ne commencer la grève de la faim que demain
Il a été déclaré une manifestation pacifique à la Préfecture de Police donc j'entamerai la grève de la faim demain.
Je passe tout d'abord puisque c'est sur mon chemin, à France 3
Samia à l'accueil est attentive à mon histoire - c'est une très gentille jeune femme.
Elle fera son possible pour que je rencontre une personne de la rédaction
Ce sera Anne Franchu qui écoutera mon histoire et réceptionnera mes tracts et le Marche ou Crève.Elle me donnera également un téléphone où appeler du fait que je sois de la région lyonnaise.
Puis je fais sensation dans le tramway - en effet ma pancarte ne passe pas inaperçue.
Je me rend à l'Assemblée Nationale
Se trouvent sur place une délégation de taxis très en colère des nouvelles mesures qui portent atteinte à leur profession
Je discuterai avec eux et ils me prendront des tracts
Carlos échangera avec moi - un garçon très sympathique
Fatih bien au fait que certains taxis ne peuvent se permettre de faire grève sur une période trop longue parle d'une idée intelligente - une grève tournante
il a pris mon tract et m'a fait un don très généreux - merci Fatih
Que Dieu vous garde
Les journalistes de BFM sont là
Deux femmes - elles baisseront les yeux devant ma pancarte
Comment peut être à ce point instrumentalisé et inhumain
Comme je leur ferai la remarque du fait qu'elles ne voient que ce qu'elles veulent voir l'une des deux me dit que je l'agresse
Moi ce qui m'agresse c'est cette propension à toujours mentir au peuple
Moi ce qui m'agresse c'est facilité de toujours servir la soupe aux maîtres
Une fois les journalistes partis, un fonctionnaire de Police agréable viendra vers moi pour me demander les raisons de ma présence - on lui  a demandé puisque je suis sous l’œil des caméras de me faire partir mais il le fait avec compréhension envers ma situation et me souhaite le meilleur - je lui ai parlé d'Alain Patrick Véro et tous eux qui subissent la vindicte de la Maison Police pour avoir dénoncé des pratiques illicites et lui ai laissé le Marche ou Crève ainsi que le tract SUD
Deux gendarmes de la garde Nationale feront de même et seront atterrés par cette histoire
En fait il faudrait que je sois dans un enclos à bestiau pas triste du tout et surtout éloigné de ceux qui décident des lois
C'est sûr c'est plus facile de faire le mal quand on ne risque pas de représailles et qu'on s'accorde la tranquillité!!
Cet enclos me déprime grave - je décide d'aller voir ma postière préférée du coin - il s'agit de Virginie qui travaille avec Sébastien
C'est une femme adorable et compétente qui hier m'avait plu par son professionnalisme
Elle ressemble de visage à ma belle soeur Céline
Je lui dois ma photo avec ma pancarte - merci Virginie
Je rencontre un très sympathique homme nommé Mo qui acceptera de prendre mon tract qui ira voir le comité de soutien et avec qui nous faisons une belle photo - Merci Mo
En sortant de La Poste je tombe sur Frédéric Mittérand - il prend ma pancarte pour la lire et me demande des explications
Je lui laisse le tract de SUD et mon tract - la lettre ouverte à Mr Hollande ne l'intéresse pas
Un homme passe qui se prénomme Michel et me parle de personnes qui voulaient se débarrasser des élus et qui ont été massacrés - il porte un balai en pins dans lequel il y a deux V - Virez les Voleurs
Puis passe un jeune homme qui me regarde regarde ma pancarte et commence par s'éloigner puis revient sur ses pas
Il s'agit de Redouane qui travaille à l'Assemblée Nationale
Nous avons eu un contact très enrichissant , très humain
Il acceptera de faire une photo - j'apprendrai que son nom signifie le Blond comme l'étaient ses ancêtres
Merci Redouane à un moment où parquée dans l'enclos je me demandais ce que j'allais faire j'ai repris espoir
je décide de ne pas rester parquée jusqu'à 18H là
Je préfère partir pancarte au cou à travers les rues de Paris
Je passe devant une maison appelée Maison Picot et je pense à mes parents - oui la maison Picot me manque terriblement
Mais tellement de choses à faire et si peu de temps comme disait Cecil Rhodes
Demain sera un jour plus douloureux
Après avoir accompli les formalités pour changer de crèche une fois de plus - je me rendrai à l'Esplanade Henri de France
J'invite tous les Parisiens à venir m'y faire un petit coucou et m'y apporter un peu de soutien
Ce sera surtout pour lundi date à laquelle j'y resterai en permanence
Car si je cesse de m'alimenter à partir de demain je me reposerai encore le week-end sous un toît
Ce ne sera pas le cas dès lundi et toutes les bonnes volontés sont invitées afin que je ne sois pas malmenée par les forces de l'ordre ou autre
A partir de demain les comptes rendus risquent d'être plus succincts .


​Continuez à faire connaître le comité de soutien à brigitte bonello - à aimer la page et à la partager
Continuez à faire connaître la pétition et à la signer.

si vous n'êtes pas à Paris - c'est la meilleure aide que vous puissiez m'apporter​

Très chaleureusement

BB
https://www.facebook.com/MarchepourlaJustice
http://www.mesopinions.com/petition/droits-homme/droit-travail-personne-handicapee/11616

                    LETTRE OUVERTE à FRANÇOIS HOLLANDE

 Madame Brigitte BONELLO PARIS, le 22 avril 2014
5 rue Emile Decorps
69100 VILLEURBANNE
Monsieur Le Président de la République,
Pour faire valoir mes droits légitimes au travail et à la Justice, j’ai fait en mars 2014, une marche de Lyon à Paris, au terme de laquelle, j’ai sollicité une audience dès le 07.04.2014, auprès de l’Élysée, du Ministère de l’Intérieur et du Ministère de la Justice.
A ce jour, seuls vos services m’ont répondu et ce dès le 10.04.2014 (réponse standard sans doute car très rapide) pour m’informer que « vous étiez très attentif aux préoccupations de vos concitoyens » et qu’ils transmettaient ma demande au Ministre de l’Intérieur.
Comment imaginer une seconde que le Ministre de l’Intérieur et ses services sourds à mes doléances et celles de SUD INTERIEUR depuis des années, puisse soudainement apporter une réponse à la situation que le SGAP de Lyon a créée en 2008, alors même que le dossier de réintégration traîne depuis 2012 sans qu’une solution humaine ait pu y être apportée?
Un véritable chef est une personne qui solutionne les problèmes en y apportant la solution humaine adaptée de lui-même, pas une personne qui délègue à ceux qui sont à l’origine même du problème.
Handicapée depuis 2004 et de façon avérée depuis 2007, j’ai fait l’objet d’un acharnement innommable et permanent depuis 2008, date de mon licenciement abusif de la Police Nationale.
Séniore handicapée, je suis aujourd’hui, demandeuse d’emploi, sans perspective d’emploi pérenne avec les difficultés que cela comporte - plus d’accès aux soins adaptés du fait de la CMU, perspective d’être expulsée de mon logement HLM et je vous en passe.
Est-ce être attentif aux préoccupations de vos concitoyens que de me refuser une audience afin de pouvoir apporter à ma situation délicate, enfin au terme de 6 années de grand malheur et de grand courage pour affronter cette situation, une réponse adaptée et humaine ?
Je demande une audience en ce sens.
J’entame donc ce 24.04.2014, une grève de la faim afin d’être rétablie dans mes droits au travail et à la Justice.
Dans l’attente de votre réponse, me tenant à votre entière disposition, je vous prie d‘agréer, Monsieur Le Président de la République, l’expression de mes salutations distinguées.
Brigitte BONELLO
Monsieur François HOLLANDE
Président de la République
Palais de l’Elysée
55 rue du Faubourg Saint Honoré
75 008 PARIS
Lettre ouverte


A la sortie de la poste, avec Frédéric Mitterrand 14 - A la sortie de la poste Frédéric Mittèrand.jpg

le dernier tract de SUD sur ma grève de la faim
Solidaires Unitaires Démocratiques Intérieur
Membre de l’Union Syndicale Solidaires

80-82 rue de Montreuil
75011 Paris

www.sudinterieur.fr
sud.interieur@gmail.com

Tel : 06 48 57 04 98
25 avril 2014
www.solidaires.org
BRIGITTE BONELLO :
L’ATTITUDE DU MINISTERE LA POUSSE A LA GRÉVE DE LA FAIM
Début septembre 2013, SUD Intérieur avait diffusé un tract également consultable sur notre
site racontant son histoire (1).
Le 27 mars, un nouveau tract était diffusé sur son histoire à l’occasion de son arrivée à PARIS
le 27 mars, le terme de sa marche commencée à LYON avec une lettre ouverte adressée au même
moment sur sa situation à l’ancien ministre de l’intérieur devenu le premier d’entre eux, Manuel
VALLS …lui demandant de la recevoir. Aucune réponse.
Ce 27 mars, SUD Intérieur adressait un courrier aux plus hauts – responsables du ministère
pour être reçus. Aucune réponse.
Le 8 avril, SUD Intérieur sollicite une entrevue avec le nouveau ministre Bernard CAZENEUVE
pour évoquer différents sujets et des dossiers individuels dont celui de Brigitte BONELLO. Aucune
réponse.
Le 22 avril, SUD Intérieur adresse une nouvelle demande de rendez-vous urgent au ministre
car Brigitte BONELLO a finalement décidé de démarrer une grève de la faim sur PARIS, annonce faite
dans une lettre ouverte au président de la République datée du 22 avril.
Le syndicat précise bien au ministre qu’il n’est pas favorable à ce type d’action et qu’il a
jusqu’au bout cherché à la dissuader d’agir ainsi, insistant toujours sur le fait qu’une solution par le
dialogue finirait bien par être trouvée.
Mais, que face à l’inertie de l’administration qu’il dirige aujourd’hui – et dont les services ont
systématiquement refusé de répondre à nos demandes d’entrevue pour évoquer son dossier -, il la
« poussait » en quelque sorte vers cette action extrême.
Nous avons lancé ce 22 avril une alerte particulièrement inquiète au ministre pour trouver
enfin la solution permettant de sortir de l’impasse dans laquelle l’administration a placé Brigitte
BONELLO. Nous avions espéré que notre adresse serait entendue, il n’en a toujours rien été. Aucune
réponse.
Une chose est certaine : si la santé de Brigitte BONELLO venait à se dégrader dangereusement
à la suite de sa grève de la faim, la responsabilité en incomberait totalement aux responsables du
ministère de l’intérieur qui se sont succédé au fil du temps.
Sauront-ils enfin comprendre qu’il est maintenant temps de s’asseoir autour d’une table pour
discuter sereinement avec SUD Intérieur de l’avenir de Brigitte BONELLO ? Rien de plus simple.
(1) http://www.sudinterieur.fr/2013/09/05/brigitte-bonello-un-autre-exemple-de-descente-aux-enfers/
BRIGITTE BONELLO :
PETIT RESUME DE SON HISTOIRE
Le 31 août 2009, cette adjointe administrative de la police nationale du SGAP de LYON est
placée, contre son gré, en retraite pour invalidité non imputable au service après un congé de longue
durée.
Après un long combat (y compris toujours en cours devant les tribunaux), et appuyée par SUD
Intérieur depuis 2011, elle obtient que sa situation soit réexaminée pour une réintégration.
Le 20 février 2013, la commission de réforme départementale émet un avis défavorable (mais
partagé) sur la seule base du rapport - uniquement à charge - d'un expert non agréé auprès du préfet,
le Docteur HOESTLANDT, lequel concluait à l'impossibilité d'une réintégration, alors que des dizaines
d'autres rapports médicaux démontraient eux sa parfaite aptitude au travail, sous réserve, vu
son handicap, de l'aménagement de son poste.
Plus de 14 mois après la commission de réforme, le directeur général de la police nationale
(DGPN), Claude BALAND, n'a toujours pas pris cette décision administrative qui se doit d’être explicite
(qu’elle soit positive ou négative), obligeant ainsi Brigitte BONELLO a engager une nouvelle procédure
juridictionnelle dans laquelle SUD Intérieur intervient cette fois-ci directement.
A ce jour, les services de la DGPN n’ont toujours pas produit le moindre mémoire en réponse.
Point essentiel : le décisionnaire n'a aucune obligation de suivre l'avis de la commission de
réforme.
LES CONSEQUENCES
Une attitude d’autant plus scandaleuse, que Brigitte BONELLO est reconnue travailleuse
handicapée, qu’elle est menacée de perdre le bénéfice de l’allocation de solidarité spécifique (483,
30 € par mois), mais aussi de se faire expulser de son logement si elle ne paie pas un arriéré de loyer
de 1 141 € qu’elle ne peut plus…payer ! La situation est donc très grave et l'acharnement de
l'administration ne va faire que l'aggraver.
BRIGITTE BONELLO NE LACHERA JAMAIS
Depuis le 27 mars, elle continue son combat en « déambulant » dans la capitale pour le faire
connaître. Elle fait quotidiennement de fantastiques rencontres qui sont l’occasion d’échanges
intenses. Et de faire prendre conscience à ses interlocuteurs du « déshumanisme » du ministère de
l’intérieur.
Brigitte BONELLO est plus que jamais déterminée. Si, nous le répétons, SUD Intérieur
n’approuve pas comme mode d’action une grève de la faim, cela ne nous empêchera pas de continuer
à la soutenir jusqu’à son rétablissement dans ses droits.
UNE SOLUTION SIMPLE :
LA REINTEGRATION
Depuis l’engagement de la procédure de réintégration, tous les locataires de la place
BEAUVAU se sont refusés à imposer à leurs services cette décision. Bernard CAZENEUVE saura t-il, lui,
le faire ? L’effort n’est pas insurmontable.
BRIGITTE BONELLO :
UN COMBAT EXEMPLAIRE
Malheureusement, le cas de Brigitte BONELLO n’est pas isolé au ministère comme le démontrent les
histoires de Patrick CAHEZ, Nadia GAUTREAU et Martine TESSIER que nous avons déjà relatées (2 et 3).
(2) http://www.sudinterieur.fr/2013/02/25/harcelement-et-chape-de-plomb-dans-la-police-nationale/
(3) http://www.sudinterieur.fr/2013/10/04/nadia-gautreau-et-martine-tessier-autopsie-dune-veritable-descente-aux-enfers/

jeudi 24 avril 2014

BRIGITTE BONELLO, PARIS, GREVE DE LA FAIM, MANUEL VALLS, POLICE, MINISTERE DE L'INTERIEUR, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER, ABBE PIERRE



   MARCHE OU GRÉVE DE LA FAIM, PARIS J+43


Bonjour à tous
Aujourd'hui réveil un peu plus tard il faut être en forme pour la suite des évènements.
Un appel de ma petite entraille - je t'aime mon fils
Un appel de ma sœurette - je t'aime ma sœur
Distribution de tracts sur le chemin qui me mène à COREP pour y faire mes copies et préparer la réponse au refus d'aide juridictionnelle par le Conseil d'Etat BAJ.
Il fait lourd très lourd à Paris
Je tombe sur 4 contrôleurs de la RATP pour qu'ils n'aient pas d'ennuis, je ne les nommerai pas ils se reconnaîtront
Adorables, éveillés - très conscients du monde cruel qui les entoure qui ratiboise chaque jour un peu de leurs acquis sociaux au profit du monde de la finance qui nous crève.
Ils partiront avec mon tract et notre échange aura été très chaleureux - cela me fait du bien
Puis je rencontrerai une dame qui a vécu à MACON - je lui parle de ma marche sur Paris de mon passage très agréable avec des personnes très attentionnées à mon égard dans cette ville - la voie bleue - Jacques et son épouse - la ligne 400
Cette dame a travaillé à Radio France ORTF puis a choisi d'élever ses deux filles - son mari est en Belgique cela me fait penser à Patrick mon  ami de lutte.
Je lui laisse un tract et elle me donne le chemin pour aller en Préfecture de Police - Merci Dany pour votre gentillesse et que votre pied douloureux guérisse très vite
Paris est très grand - je ne pense pas arriver à l'heure à mon rendez-vous en Préfecture de Police - aussi je téléphone au fonctionnaire pour l'informer que je serai peut être en retard
Finalement grâce à Dany je ne serai pas tellement en retard
C'est très beau cette Préfecture de Police - c'est immense
Je suis reçue par Sébastien un fonctionnaire très sympathique - j'apprends car je ne suis pas coutumière du fait que je ne peux pas manifester sans donner une heure de début et une heure de fin de manifestation - peu importe le premier jour ce sera devant l'Assemblée Nationale - je laisse le tract de SUD INTERIEUR et décide qu'à 18J ce sera fini
Finalement pour une grève de la faim il n'y a pas de papier à signer
Pour demain je serai en règle pour ma présence devant l'Assemblée Nationale
Puis un passage prolongé à la Poste derrière l'Assemblée - Une très agréable jeune fille y travaille durement avec ce si vilain gilet gris qu'on leur impose et sous l'oeil des caméras
Je lui laisserai mon tract , celui de SUD et j'apprendrai quelques subtilités comme le mini max pour l'envoi d'une enveloppe avec objet afin que l'enveloppe ait un traitement plus cool pour ne pas abîmer l'objet dans l'enveloppe - les enveloppes pré timbrées avec N° de suivi
Je suis plus habituée aux LRAR - dans mon combat le WINNER est LA POSTE car j'en ai laissé de l'argent en LRAR inutiles et méprisées par leurs destinataires - je pense à LA HALDE je pense au Conseil de l'Ordre des Médecins - je pense aux journalistes - je pense aux Politiques etc..
Un appel à ma mamounette - je t'aime ma petite maman
Je profite de ce passage à la Poste pour envoyer également des cartes postales à ma famille
Je retournerai demain voir ces sympathiques postiers
Puis je me sustente - rien mangé depuis la veille et la tête me tourne
J'ai beaucoup marché dans cette ville immense
En direction du Champ de Mars je rencontre une vieille dame
Elle a fait un panier avec un papier dans une poubelle
Je lui dit qu'elle est aussi bonne que Tony Parker
Elle en rit et nous entamons la conversation
Elle s'appelle Marguerite elle a 88 ans et s'est fait opéré de la hanche c'est pour cela qu'elle s'est posée pour manger son gâteau dont elle a fait ce beau panier dans la poubelle au loin.
Elle a envie de papoter et je reste un moment avec elle
Elle m'écoute également et me souhaite de retrouver mon travail
Elle est très émouvante cette mamie
Je repense à ma voisine de Pont de Beauvoisin qui 'appelait du même prénom - aujourd'hui décédée nous avons passé de très bons moments ensemble
 - mais c'est déjà si loin
Le temps file
Puis je m'en retourne rejoindre l'ami Bruno au Ponant
Nous allons aux studios de BFM - mais c'est trop tard - nous y retournerons demain donc
Mais demain est un autre jour
la grève de la faim qui s'annonce être difficile sur Paris risque d'être une épreuve douloureuse
Mais à ce jour pas de réponse ni de Mr Cazeneuve ni de Mr Valls ni de Mr Hollande non plus que de Mr Hollande
Pour autant SUD INTERIEUR a fait des courriers pour dénoncer la clôture d'instruction du Juge Lyonnais et a fait un courrier au Ministre de l'Intérieur pour demander un rendez-vous sur mon dossier épineux
A demain pour un CR moins fourni car ce sera plus compliqué
Très chaleureusement
BB
Juste un mot à tous ceux qui m'aiment et qui essaient de me dissuader  de faire cette grève de la faim
Ce choix m'appartient
Les meurtres en masse tels qu'ils se pratiquent actuellement en France et tels qu'ils se sont pratiqués par le Passé ont toujours pour origine l'acceptation de l'inacceptable http://www.europe1.fr/Faits-divers/Il-meurt-en-s-immolant-devant-Pole-emploi-1414485/
http://www.20minutes.fr/societe/1355949-faits-divers
Si je n'ai pas envie de continuer à vivre dans un pays où les Politiques méprisent l'humain au profit de la finance c'est mon droit le plus strict que de résister  je dirai même plus c'est mon devoir - peu importe d'y laisser sa peau - un Jour ils auront des comptes à rendre pour ce génocide organisé
J'ai fait ma part de colibri
Si chacun faisait la sienne nous n'en serions pas là
L'Abbé Pierre disait:
Avec tout l'argent du monde, on ne fait pas des hommes, mais avec des hommes et qui aiment, on fait tout.
https://www.facebook.com/MarchepourlaJustice
http://www.mesopinions.com/petition/droits-homme/droit-travail-personne-handicapee/11616



ZIAD MEDOUKH, GAZA, PALESTINE, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER, PAIX

Gaza : le monde en cage !

Ziad Medoukh



Tu subis

Restrictions, précarité, vie entre parenthèses

Dans un grand fleuve de sang.

Tu mènes

Un combat indéfectible

Dans une prison à ciel ouvert.

Tu luttes

Contre cette ignominie de blocus

Dans ton île encerclée.

Tu résistes

Avec foi et avec abnégation

Dans ce calvaire étroit.

Tu patientes et tu patientes

Sur ta bande de sable méditerranéenne

En cette terre vampirisée par l’occupant,

Loin de la haine, ce sentiment destructif

Mais avec une volonté sans faille

Et ta force intérieure.



Tu supportes un blocus inhumain

Qui dure et qui perdure,

Avec courage, dignité, lumière dans le cœur,

Avec le sens de la pacification,

Contre ce fléau d’occupant qui empoisonne ta terre.

Tu dépasses le silence qui tue

D’un monde qui se tait,

Qui veut que tu tombes dans les oubliettes !





Tu puises tes larmes dans le tréfonds de ta peine

Ton espoir est une arme qui noie leur silence

Ton humanisme fait de toi un symbole universel.

Ton passé lumineux recueille tout vestige.

Tu luttes contre la spoliation de ta terre,

Avec vivacité, 

Par un combat sans faille pour la paix,

Avec cette maladie qui s'appelle l'espérance.

De sa force productive,

Ton combat si intense et si cruel

Mènera inéluctablement à la victoire.





Tu as un cœur tendre, qui hait le silence

Tu bâtis dans l’ombre le chemin de paix

Ta cause est une valeur, une sobriété.

Devant ta souffrance, les rimes se durcissent,

Et la ponctuation s'affaiblit.




Gaza, ô branche d’olivier,

Tu ne distilles pas la haine.

Gaza, ô phare de Palestine,

Tu donnes des leçons de vie.

Gaza, tu résistes contre le dénuement.

Tu es porteuse de la sève de tes oliviers ancestraux.

Ta sagesse inonde le monde de sa lumière.

Laissée à ton sort, ô Gaza,

Tu supportes l’insupportable,

Une réalité affligeante non relayée

Par un monde silencieux

Qui oublie l’inhumanité de ton drame,

Et par des médias qui occultent cette réalité.



Gaza, sois rassurée!

Quand tes larmes coulent,

Des larmes de rage montent aux yeux des solidaires

Qui t’accompagnent dans le cœur universel,

Qui compatissent à tes difficultés,

Espèrent avec toi des jours meilleurs

Et attendent les premières fraîcheurs annonciatrices de ta liberté.



Espoir évanoui, au désarroi des Gazaouis,

Car, pour Gaza, rares sont ceux

Qui s’indignent encore.



Ta voix s’élève au dessus du mur

Et franchit les rouleaux de barbelés.

Ton sourire foudroie l’ennemi

Qui t’a infligé l'horreur et l'inadmissible

Et qui reste impuni devant

Le silence complice de ce monde impuissant,

Un monde qui navigue sans boussole !



Sois confiante,  tu es adoubée

Tu es sous blocus, mais c’est toi qui bloques l’occupant

A son insu, c’est le monde qui subit ce blocus

Tu es enfermée et pourtant libre,

Plus libre que le monde qui se dit libre

Et qui tourne le dos.

Tu es née pour vivre libre.

Tu es faite pour vivre digne.

Tu es ici pour être debout.

Tu es un havre de paix dans une tempête.

Tu es une colombe dans un ciel de confiance.

Toi qui sais dépasser peur, peine et souffrance,

Tu es engagée face à la violence barbare d’un occupant aveugle.

Tu es l’honneur et la probité de la Palestine.

Tu luttes pour faire avancer la justice et l’humanité

Chantées sur ta terre.

Tu donnes des leçons d’audace

Pleine de fleurs fortes,

Sur cette terre des oubliés, cette terre des vivants.





Ce n’est pas toi qui es sous blocus,

C’est le monde qui est en cage,

Avec son silence assourdissant,

Un monde qui est

Comme la fleur d'automne

Qui meurt en hiver,

Un monde qui est une toile sans relief,

Un monde qui se tait, un monde complice

Devant l’injustice commise contre toi,

Un monde qui ne sait pas que

Sa beauté meurt à Gaza,

Que son humanisme se perd à Gaza,

Un monde qui ne comprend pas

La grande signification du mot Paix

Que j’écris sciemment,

 Ici,
 Avec une majuscule !