Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

samedi 31 janvier 2015

CACHER, NEW-YORK, CHARLIE HEBDO, CRIF, MAIRIE DE PARIS, MALI, VINCENNES, CAC 40, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER

 

                  VOUS AVEZ DIT:

      "Prix d'otage sondage-desque"?

 

Coïncidence ? Le patron de l'Hyper Cac--her avait cédé son entreprise un jour avant la prise d’otages.



Coïncidence ? Le patron de l'Hyper Cacher avait cédé son entreprise un jour avant la prise d’otages
Un quotidien américain rapporte incidemment un fait troublant : Michel Emsalem, président-fondateur et actionnaire unique du groupe Hyper Cacher, avait cédé sa participation la veille de l'attentat. Huit mois plus tôt, il avait également installé sa famille à New York pour la «sécuriser».

Étrange désinvolture de la presse traditionnelle de l'Hexagone : son magasin était au coeur de l'actualité nationale du 9 janvier mais aucun journaliste issu des grandes rédactions n'est allé s'enquérir de sa réaction face aux évènements du jour. 
Son nom est Michel Emsalem.

Depuis trois semaines, un seul article de presse fait -brièvement- référence à lui : le 20 janvier, le site du Figaro a consacré un papier à la naturalisation de Lassana Bathily, "héros de l'Hyper Cacher". Extrait : 
Dans le public, un homme, discret, se dit «très fier d'être là».
Il s'agit de Michel Emsalem, le président du groupe Hyper Cacher qui confie au Figaro: «J'ai recruté Lassana. Un de ses cousins me l'avait recommandé. J'emploie beaucoup de Maliens dans mes magasins. Lassana est un garçon gentil, très disponible, avec un bon esprit».
Avant de conclure, solennel: «Chez nous, on dit: ‘Celui qui a la chance de sauver une vie, il sauve l'humanité'.»
Ce mardi 20 janvier, l'homme était également apparu dans un reportage réalisé par le site de la mairie de Paris. On l'aperçoit (à la 5ème seconde de la vidéo ci-dessous) en train de saluer le maire de New York venu se recueillir devant son magasin de Vincennes où s'est déroulé la prise d'otages, onze jours plus tôt.

 {Les connaisseurs de la mouvance sioniste hexagonale pourront également découvrir, à 0'20, la curieuse complicité souriante, en ces jours de deuil, de Patrick Klugman, adjoint au maire de Paris, et Gil Taïeb, vice-président du Crif}.
              Cliquez sur ou friquez sur:


 Source: WIKISTRIKE

Frédéric BERGER  mit der eiserner Hand
                       

CORAN, ANTIMUSULMANISME, , RAFLE de VILLERS-COTTERÊTS, NAJAT VALLAUD-BELKACEM, TALMUD, CHARLIE HEBDO, LEO LAGRANGE, ENFANT, JUIF, TALMUD, TORAH, GENDARMERIE, POLICE, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER

              ISLAMOPHOBIE 

                       et

        ANTIMUSULMANISME

 

Après Ahmed, c’est Ayman, 9 ans, qui est convoqué par la gendarmerie pour apologie du terrorisme!

Ayman, 9 ans, convoqué par la gendarmerie pour apologie du terrorisme, le papa témoigne
La dérive islamophobe au relent Vichyste, sous prétexte de lutte contre la radicalisation, continue à faire des victimes innocentes parmi la Communauté musulmane.

Quelques semaines après la tuerie de Charlie Hebdo et les propos de Najat Vallaud-Belkacem, appelant à dénoncer les élèves qui n’appliquaient pas strictement la minute de silence, des dénonciations aux faciès ” musulmans “ ont fait leurs premières victimes. Désormais la boîte de pandore est bien ouverte donnant cours à tous les excès et toutes les stigmatisations.

C’est bien une nouvelle inquisition anti-musulmane sponsorisée par les Ministères de l’Éducation Nationale et de l’Intérieur qui se déroule sous nos yeux.

Affiches stigmatisantes contre l’habitus islamique nourrissant les amalgames, dénonciations calomnieuses sur un numéro vert … Ces dernières semaines nous rappellent les heures les plus sombres de notre histoire. Un mélange de l’époque vichyste avec celle de l’inquisition …

Cette après-midi, Islam&Info a été contacté par un père de famille de Villers-Cotterêts.
Son fils qui vient tout juste d’avoir 9 ans a été convoqué par la gendarmerie suite à une dénonciation calomnieuse selon laquelle il aurait crié :
” Allahou akbar ! Vive le Coran “, pendant la minute de silence consacrée à la tuerie de Charlie Hebdo.
L’enfant entouré de plusieurs gendarmes a donc dû répondre à la ” questionnette ” tel un bandit ou un hérétique pourchassé …
Un scandale pour le papa, un traumatisme pour cet enfant sérieux et bien éduqué qui vient de découvrir que parce que musulman, il pouvait être accusé faussement, sans aucune preuve, par simple dénonciation anonyme, d’apologie du terrorisme.
Suite à cette convocation honteuse, le père d’ Ayman a décidé de porter plainte pour diffamation. Le procureur de Soissons, Jean-Baptiste Bladier, confirme les propos du papa.
“On est dans une cantine municipale qui accueille plusieurs écoles, pendant la minute de silence il n’y a aucun témoin qui entend ce garçon de 9 ans dire ” Allah akbar, vive le Coran “, a raconté le procureur. Les soupçons pesant sur l’enfant “sont sur le plan de la matérialité des faits totalement infondés”
Selon le procureur, c’est un enfant qui a indiqué à l’une des employées de la cantine, qui n’est autre que sa mère, qu’ Ayman n’avait pas respecté la minute de silence … Dans la foulée, un signalement est rédigé et la brigade de gendarmerie est alertée.
Les appels à la dénonciation au faciès arabo-musulman venus des plus hautes sphères de l’État, la montée de l’islamophobie a, peut-être involontairement, été encouragée engendrant peur et haine.
Islam&Info vous propose de découvrir les dessous de cette affaire scandaleuse. Le papa de la victime, Ayman 9 ans, nous ayant transmis directement tous les détails de l’affaire.
Retour sur les faits :
Le jeudi 15 janvier à 10h00 j’ai reçu un appel de la gendarmerie de Villers-Cotterets nous demandant de me présenter avec mon fils le même jour à 15h30, pour des faits survenus le 8 janvier.
Inquiet et en colère je suis allé chercher mon enfant à l’école à 11h30.

Une fois rentré à la maison je lui ai demandé, s’il s’était passé quelque chose à l’école la dernière semaine. Il m’a indiqué que rien ne s’était passé de particulier. Je lui ai alors demandé comment s’était passée la minute de silence qui a suivie l’assassinat des journalistes de Charlie Hebdo.

Il m’a indiqué que 2 enfants n’avaient pas respecté la minute de silence mais que lui l’avait parfaitement respectée. Je lui ai demandé si par rapport au sujet Charlie Hebdo dans le cadre scolaire il avait autre chose à me dire, il m’a répondue très clairement : non.

C’est alors que je l’ai informé que nous étions convoqués à la gendarmerie pour des faits s’étant déroulés le 8 janvier, jour de la minute de silence et qu’il était important qu’il ne me cache rien. Il m’a confirmé qu’il avait eu un bon comportement et ne pas comprendre la raison de notre convocation.Nous nous sommes présentés le 15 janvier à 15h30 et avons été entendus par un gendarme dans un open space où se trouvaient environ 5 bureaux et gendarmes.Nous avons appris les faits reprochés, mon fils aurait perturbé la minute de silence en criant ” ALLAH AKBAR, VIVE LE CORAN “.Mon enfant a donc été entendu. Il a indiqué avoir respecté la minute de silence et que 2 enfants ne l’avaient pas respectée. Il a également indiqué ne jamais avoir tenu ces propos et ne pas les avoir entendu par quelqu’un d’autre.Il a été également interrogé sur sa scolarité, les incidents qu’il avait pu avoir dans le passé, comment ” çà se passait ” à la maison, dans le transport scolaire, etc… Après 1 heure d’audition, le gendarme lui a fait signer sa déposition ainsi qu’à moi même, étant le représentant légal.

Il a ensuite voulu poursuivre avec mon audition mais je devais chercher un autre enfant à la maternelle à 16h30. Le gendarme m’a autorisé à revenir à 17h30 pour mon audition.
Lors de mon audition j’ai indiqué avoir toute confiance en mon fils et en ses déclarations. Je me suis senti obligé de justifier le pourquoi de notre croyance et son comment …  J’ai indiqué clairement avoir été blessé, outré et choqué par cette convocation.

J’ai demandé à ce que toute la vérité soit faite sur cette affaire et sur les dysfonctionnements qui ont pu conduire à l’audition d’un enfant de 9 Ans pendant ses cours en gendarmerie.
A la suite de cela j’ai mené mon enquête via d’autres enfants présents et surtout j’ai rencontré le directeur de l’école de mon fils (Léo Lagrange à Villers-cotterets).

Il m’a indiqué que mon enfant n’avait causé aucune perturbation et qu’au contraire il avait participé activement aux travaux éducatifs qui ont suivi les assassinats. Il m’a indiqué être informé de l’affaire concernant mon fils et que lui-même allait être entendu le mardi suivant. Il nous a appris que c’était le service de cantine scolaire qui était à l’origine de cette affaire. Il nous a également indiqué ne pas cautionner le fonctionnement même du service de cantine et particulièrement son encadrement. Il avait d’ailleurs eu une réunion récemment avec l’ensemble des personnels éducatif de l’école au sujet de l’encadrement du service scolaire … Il est ressorti entre autre de cette réunion, que certains enfants étaient victimes d’acharnement et harcèlement de la part de certains membres du personnel de cette cantine …
A la suite de ces investigations et prises de renseignements, certain de l’innocence de mon fils, je me suis rendu à la gendarmerie de Villers-cotterets le 23 janvier pour déposer une plainte pour faux témoignage.
Ma plainte a été enregistrée par un nouveau gendarme. Le gendarme nous ayant entendu la première fois ayant trop de travail …
Le gendarme qui a pris ma plainte m’a indiqué la qualifier en dénonciation calomnieuse. Il ne m’a donné aucune information sur l’affaire en cours et les dysfonctionnements qui ont conduit à l’audition de mon enfant.

Nous retrouvant dans une situation où les amalgames et insultes à caractère raciale se multiplient, j’ai également demandé au gendarme des renseignements sur ces propos racistes et j’ai explicité le cas de mes enfants.

Comment se fait-il que ma fille qui a déjà été insultée de ” sale arabe ” ou autre propos racistes qu’elle a signalé immédiatement aux encadrants ( scolaire, cantine et NAP) à au moins 2 reprises depuis septembre 2014 ou mon fils qui a reçu le même type d’insultes et qui a signalé lui aussi à au moins 6 reprises sans que tout cela n’entraine aucune suite ?
Je lui ai demandé si ces propos racistes étaient bien condamnables d’après la loi et pourquoi ces insultes racistes n’ont fait l’objet d’aucun traitement alors qu’elles ont bien été signalées. Je n’ai pas vraiment eu de réponse …
En conclusion, je me demande comment justice va pouvoir être rendue à mon fils et notre famille?
Alors que dans mon enfance il était inenvisageable d’entendre des insultes racistes dans une cours d’école, je dois préparer mes enfants à entendre ce type d’insultes régulièrement.

Je suppose que mes enfants ne sont pas les seuls à être confrontés à cette fracture. Pour ma part j’ai du attendre 17 ans pour qu’un agent de police me gifle parce qu’il ne croyait pas que je m’appelais Eric ( trop basané pour lui ) … et comprendre que pour certains je n’étais pas un français comme les autres. 

Mon fils de 9 ans l’a déjà compris malheureusement …

 COMMENTAIRES de l’Écho DES MONTAGNES

La rédaction n'est pas étonné de cette rafle de VILLERS-COTTERÊTS; il y en aura d'autres, car c'est inscrit dans le livre sacré des jérusalistes au pouvoir en FRANCERAËL, et je cite le bouquin dit "le TALMUD".

En allemand "tal" signifie "vallée" et "mud" signifie "courage".
Toujours aussi menteur, les jérusalistes!!!
Extraits à lire véri-table-ment:

Talmud extrait rasciste.doc
  






  Frédéric BERGER  mit der eiserner Hand

 

 

vendredi 30 janvier 2015

TUNISIE, GAZA, CORAN, L'AUDACE, CHARLIE HEBDO, ROTHSCHILD, TUNIS, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER

Une de Charlie Hebdo : la réponse du journal tunisien L’Audace

Le dernier numéro de Charlie Hebdo, diffusé à 7 millions d’exemplaires, et qui a rapporté à son propriétaire Rothschild, la somme de 21 millions d'euros brut, arborait en couverture le dessin d’un musulman, probablement le prophète Mohammed, la larme à l’œil, tenant une pancarte « Je suis Charlie » et accompagné de l’inscription « Tout est pardonné ». Cette une avait occasionné de nombreux heurts dans les pays à forte population musulmane. Le journal L’Audace, bimensuel tunisien diffusé à Tunis, a décidé de répondre dans son édition du 29 janvier.

                                 
   Frédéric BERGER

mercredi 28 janvier 2015

MUSULMAN, EUROPE1, PHILIPPE TESSON, ANTIMUSULMANISME, CHARLIE HEBDO, DIEUDONNE, CODE PENAL,LAÏCITE, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER

             ANTIMUSULMANISME

 

  L’Écho des Montagnes, dans le légitime but de vous informer n'est pas Charlie, n'est pas un mouton, mais un journal qui est indépendant et qui vous révèle le scandale de l'antimusulmanisme en France.

Menaces et insultes, sur les masses-merdias jérusalistes de Franceraël, en permanence, sans être poursuivi par François Hollande (goudaself) ou par l'inconditionnel d'Israël, le fils de la banque Valls, le Manuel, premier sinistre de la colonie de Tel-Aviv et parmi les 10 familles les plus riches de Catalogne! 

Dossier de Monsieur Bachir BOULEGRIBLET  

"A tous ceux qui en ont marre que les musulmans soient pris à partie et que les injures ne soient pas sanctionnés à la hauteur des autres plaintes dites antisémites, je vous propose d'envoyer comme je vais le
faire moi-même ce soir, un mail à
 

  maitre_boukhelifa@yahoo.com
 

  des élus se mobilisent et vous?
 

http://www.daniellesimonnet.fr/temoignez-contre-les-propos-racistes-m-philippe-tesson/

 Vous vous êtes sentis blessé(e)s, injurié(e)s, diffamé(e)s, mis(es) en danger. Vous avez été choqué(e)s, outré(e)s par les propos de M. Philippe Tesson tenus au micro d'Europe 1 le mercredi 14 janvier 2015 : "D'où vient
le problème de l'atteinte à la laïcité, sinon des musulmans" ?

 On le dit ça? Eh bien moi, je le dis ! Je rêve ou quoi ?! C'est ça notre problème actuellement, c'est les musulmans qui mettent en cause la laïcité ! C'est les musulmans qui amènent la merde en France aujourd'hui !"

Beaucoup d'entre vous se sont manifestés pour nous féliciter ou savoir
comment se joindre à nous.

En tant que citoyen(ne), musulman(e) ou non, vous aussi, vous avez l'opportunité de faire entendre votre indignation via ma plainte déposée au parquet de Paris. 

Pour qu'on cesse enfin de toujours donner la parole aux mêmes. Le micro doit changer de camp, tout comme la peur ! L'action est
simple et ne vous coûte rien ! Il suffit simplement d'envoyer un message à
maitre_boukhelifa@yahoo.com en indiquant dans l'objet : « plainte contre
Tesson ».

 Échappons à la récupération, nous ne sommes pas un produit recyclable ! Et comme un collectif par définition se compose d'individus,
bienvenue à toutes et à tous" !



--
*Bachir BOULEGRIBLET

 

 Notes de la rédaction:

De plus Tesson de bouteille s'est manifesté avec menaces de mort contre DIEUDONNE:
Le 9 janvier 2014, dans le contexte de « l'affaire Dieudonné », Philippe Tesson appelle à l'exécution physique du polémiste dans l'émission Accords/désaccords, animée par Guillaume Durand sur Radio Classique. Il déclare précisément : « Ce type, sa mort par un peloton d'exécution de soldats me réjouirait profondément », et : « Pour moi, c’est une bête immonde donc on le supprime, c’est tout… Je signe et je persiste. » Le lendemain, sur LCI, le journaliste réitère ses appels au meurtre et déclare : « Dieudonné est un animal abominable, il faut le faire taire, je regrette qu'il n'y ait plus la peine de mort. Ce mec, il faut le museler, le faire taire à jamais ». Ni Guillaume Durand, ni la chaine d'information ne dénoncent ces propos. Invité de Jean-Marc Morandini sur Europe 1 le 15 janvier, alors qu'une plainte a été déposée au tribunal de grande instance de Paris pour « appel au meurtre » selon RMC, Philippe Tesson explique qu'il « confirme ces propos » mais qu'il faut « les remettre dans le contexte, le contexte d'un débat polémique », estimant qu'il s'agit d'une « formule de style » et non d'un appel au meurtre. Le 6 mars 2014, les deux médias, LCI et Radio Classique, ont été mis en garde par le CSA.

Requête à la Gardienne des Seaux:

                           

Madame T'OBEÏRA, quand feras-tu un article dans le code pénal, protégeant les musulmans contre le "musulmanisme" comme il y a un article dans le code pénal pour protéger les juifs contre l'antisémitisme (qui n'existe pas)?
Par contre l'antimusulmanisme existe, bel et bien. 

Frédéric BERGER

 

ISRAËL, FRANCE, MIGRATION, PALESTINE, GAZA, JUIF, LICRA, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER

                       

              Alya… et retour ?


Israël annonce le nombre de juifs qui émigrent en Israël mais pas ceux qui en partent ! Mediapart publie quelques statistiques intéressantes sur le sujet.
"Avant même les attaques contre Charlie et le supermarché cachère de la porte de Vincennes, des responsables de l’Agence juive, qui organise l’émigration vers Israël, avaient déclaré qu’ils espéraient attirer 10 000 Français en 2015 et jusqu’à 40 000 en 2017. Pour soutenir ce mouvement, un lobby parlementaire vent d’être créé à la Knesset. Et des mesures d’incitation très convaincantes ont été adoptées par le gouvernement israélien.
Les « aides à l’intégration » recensées par l’Agence juive comprennent notamment la gratuité du billet d’avion aller, un pécule payable en 6 versements mensuels, de multiples réductions douanières et fiscales, des bourses d’études, un stage de formation professionnelle, des réductions d’impôts et dispenses de déclaration pour les revenus obtenus hors d’Israël pendant dix ans. Selon le ministère israélien de l’Immigration, plus de 90 000 Français juifs sont venus s’établir en Israël depuis la naissance de l’Etat juif en 1948. On évalue aujourd’hui à 150.000 le nombre de Franco-israéliens vivant en Israël.
Les nouveaux immigrants arrivés de France se dispersent pour la plupart autour de trois pôles principaux : la cité balnéaire de Netanya, à une trentaine de kilomètres au nord de Tel Aviv, pour les retraités, en particulier les plus fortunés ; la ville côtière d’Ashdod, à mi-chemin de Tel Aviv et Gaza, pour les immigrants aux revenus plus modestes et Jérusalem, pour les religieux.
A la sortie sud de Jérusalem, face à Bethléem, la colonie urbaine de Har Homa (Jebel Abou Ghneim, pour les Palestiniens), créée en 1997, sous le premier gouvernement de Benjamin Netanyahou, est devenue l’un des lieux de résidence préférés des immigrants francophones. Har Homa abrite actuellement une dizaine de milliers d’habitants mais, selon les experts de B’Tselem et La Paix maintenant, les extensions en cours devaient pouvoir en accueillir près de 40.000 dans les prochaines années.
Malgré les incitations et aides multiples offertes aux nouveaux arrivants (Français ou non) l’adaptation à la vie en Israël, l’obstacle de la langue franchi, n’est pas toujours simple. Le pays connait une grave pénurie de logements, qui s’accroit, ces dernières années avec l’arrivée des Français. En 2014, Les prix de l’immobilier ont augmenté de 4 à 10% selon les villes. Les professions libérales françaises ne sont pas reconnues en Israël et nombre de médecins, dentistes, kinés doivent passer des examens d’habilitation avant de pouvoir exercer. Certains choisissent d’ailleurs « l’émigration Boeing » en installant leur famille en Israël, en conservant une activité professionnelle en France et en faisant la navette le week-end.
L’adaptation des enfants à l’école israélienne pose aussi de sérieux problèmes.
L’Association Elem, qui aide les « jeunes dans la détresse » estime qu’à Netanya, près de 200 enfants arrivés de France qui sont sortis du système scolaire vivent en marge de la société et qu’ils seraient plusieurs centaines dans l’ensemble du pays à errer entre vagabondage et délinquance.
A cela s’ajoutent les mauvaises surprises des systèmes d’allocations familiales, de sécurité sociale et d’éducation israéliens, moins généreux que le système français. L’orthodontie, par exemple n’est pas remboursée en Israël alors qu’elle est en France.
« Au bout de trois ou quatre ans lorsque les aides de l’agence juive et du ministère de l’Intégration n’arrivent plus, les dettes s’accumulent, explique un Français de Jerusalem et il arrive que la question du retour se pose ». Les « déçus de l’alya » souhaitant rarement rendre leur décision publique, il n’existe pas de statistique indiscutable des retours en France. Un chiffre circule cependant avec insistance en Israël : 20 % des immigrants français reprendraient l’avion dans les cinq ans suivant leur arrivée. Une partie d’entre eux rentreraienten France. D’autres choisiraient de s’installer au Canada ou aux Etats-Unis.
« Les Français juifs qui sont inquiets pour leur sécurité feraient mieux d’émigrer au Canada, vient d’ailleurs de conseiller, dans une déclaration au Toronto Star, le rabbin Shmuel Herzfeld, responsable d’une synagogue de Washington. L’option israélienne n’est pas tellement attirante pour des gens qui ne parlent pas l’hébreu et qui n’ont pas envie de vivre dans un autre pays où le terrorisme est une inquiétude quotidienne ».
Source : http://blogs.mediapart.fr/blog/rene-backmann/260115/alya-et-retour
CAPJPO-EuroPalestine

mardi 27 janvier 2015

AUSCHWITZ, IIIème REICH, ADOLF HITLER, SIONISME, HAAVARA, PALESTINE, RUSSIE, MOSCOU, ROMANOV, ISRAËL,FEDERATION SIONISTE, COLLABORATION, FRANC-MACON, TINTIN, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER


          AUSCHWITZ ET LA COLLABORATION SIONISTE

                                        AVEC
                                LE  III ème REICH

L’Écho des Montagnes, dans le légitime but de vous informer, vous prouve la collaboration des sionistes avec le IIIème Reich d'Adolf Hitler, juif et franc-maçon lui-même.

Cette collaboration s'est faite sur le plan financier avec l'accord de transfert ou HAAVARA, sur le plan militaire, sur le plan agricole (le premier kibboutz  a été crée en Allemagne hitlérienne avec le drapeau bleu et blanc qui flottait sur le kibboutz en Allemagne), sur le plan de l'occupation de la Palestine.
En effet, l'officier SS Leopold von Mildenstein et le représentant de la Fédération Sioniste Kurt Tuchler partirent ensemble en Palestine pour six mois, afin d'évaluer le développement du Sionisme dans ce pays.

Preuve ce document rare de la bibliothèque de votre journal préféré, l’Écho des Montagnes .
Cliquez sur le lien, merci: 
Le rôle des juifs dans la révolution bolchevique.
Les juifs sionistes ont assassiné la famille de l'empereur ROMANOV; cliquez sur le lien suivant:

Moscou va déclassifier des documents sur la libération d’Auschwitz.

Moscou va déclassifier des documents sur la libération d’Auschwitz

Le ministère de la Défense de Russie publiera pour la première fois des documents de ses archives centrales concernant la libération en janvier 1945 du camp de concentration Auschwitz-Birkenau par l’Armée rouge, a annoncé mardi le département de presse et d’information du ministère( ndlr que la rédaction de l'EDM a lu).

Selon le communiqué, des spécialistes ont préparé « 15 documents de contenu unique autrefois secrets et accessibles seulement à un petit nombre d’historiens ».
En outre, le ministère de la Défense publiera également pour la première fois des documents d’archives faisant état de l’accueil réservé par les Polonais aux soldats de l’Armée rouge dans les territoires libérés.

Frédéric BERGER.




                                                    

samedi 24 janvier 2015

CORSE, SAVOIE, YVAN COLONNA, PREFET ERIGNAC, ANTOINE CIOSI, NICOLAS SARKOSY, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER

                              


  LA REQUÊTE D'YVAN COLONNA DEVANT LA COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L'HOMME, DÉCLARÉE RECEVABLE  à STRASBOURG


L'Echo des Montagnes, dans le légitime but de vvous informer, a toujours défendu l'innocence d'Yvan Colonna, accusé de l'assassinat du préfet Erignac, à Ajaccio, en 1998.
Votre journal a donné le nom et la photographie de l'assassin du préfet Erignac en 1998: silence radio dans l'in-justice colonisatrice française.

Cliquez sur les liens suivants pour relire ces articles: 

 
 Il y en a encore d'autres articles qui ont été censurés puis remis par Frédéric BERGER.

Yvan Colonna a toujours clamé son innocence; il n'a pas bénéficié d'un procés équitable et Nicolas Sarkösy de Nagy-Bocsa a porté atteinte à la présomption d'innocence d'Yvan Colonna du fait des ses déclarations accusant Colonna Yvan!

  Cliquez sur la vidéo sous titré (= censure):  http://www.dailymotion.com/video/xtcye_yvan-colonna-presume-coupable-selon_news

et

Le père d'Yvan Colonna, dont Antoine Sollacaro était l'un des avocats, a réagi à son assassinat ce mardi.  
Cliquez sur:  http://www.dailymotion.com/video/xudck6_le-pere-d-yvan-colonna-atterre-par-l-assassinat-d-antoine-sollacaro_news

  

Avec mon Ami et Frère, Ficelle:

           
http://www.dailymotion.com/video/xt50kv_le-prisonnier-d-antoine-ciosi-par-jean-loup_music


Frédéric BERGER, basta 




   

  

SAMÏN BEDROUNI, LUC BESSON, MUSULMAN, KALACHNIKOV, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER


Réponse de Smaïn Bédrouni à la “lettre ouverte de Luc Besson à ses frères musulmans“


 

 
Mon cher Frère,

J’ai bien reçu ta lettre qui m’a profondément touché et je t’en remercie sincèrement.
Mon frère Luc, je suis triste d’apprendre que tu as mal pour moi aujourd’hui, ma religion ainsi souillée, humiliées, montrée du doigt. Oubliés ma force, mon énergie, mon humour, mon cœur, ma fraternité.
Je te rassure mon frère Luc, tu n’as pas à avoir mal, moi et nos autres frères sommes habitués. Nous sommes nés et avons grandis dans la souffrance, les insultes, le racisme, les humiliations. Cela nous a rendu plus fort et plus unis.
Je suis d’accord avec toi lorsque tu dis que « c’est injuste » mais je ne suis pas de ton avis lorsque tu dis :
« je te propose de réparer ensemble cette injustice . On est des millions à t’aimer et on va tous t’aider. Commençons par le commencement. Quelle est la société que l’on te propose ? Basée sur l’argent, le profit, la ségrégation, le racisme. Dans certaines banlieues, le taux de chômage des moins de 25 ans atteint 50%. On t’écarte pour ta couleur ou ton prénom. On te contrôle dix fois par jour, on t’entasse dans des barres d’immeubles et personne ne te représente. Qui peut vivre et s’épanouir dans de telles conditions ?Attachez un enfant ou un animal, sans nourriture et sans affection pendant des mois, il finira par tuer n’importe qui.
Vois-tu mon cher Luc, dans le département de la Somme ou je suis né et ou j’ai grandi, il y avait une règle dans toute les familles et dans les endroits publiques. Cette règle était : “Qui casse paye”.
Étant de formation électrotechnicien, électromécanicien, j’ai été formé à tout réparer et j’ai toujours adoré me rendre utile en réparant tout ce qui pouvait l’être. Je faisais parfois des miracles avec peu de choses et j’en ai toujours tiré une certaine fierté. Cela est devenu une habitude de tous les jours. Je construis, je répare ce que les autres cassent et cela ne m’a jamais fatigué.
Lorsque j’étais au collège, dans nos cours, nous étudions les automatisme et la robotique, ensuite je me suis perfectionné en électronique et en informatique avant de faire le choix de devenir journaliste d’investigation, chercheur et au final réalisateur comme toi mais sans aucun moyen financier ni soutien.
Je fais ce que je peux.

Donc, je te disais que dans le cadre de mes formations, j’ai été formaté pour tout réparer. Je me suis toujours senti concerné par les problèmes du monde et cela fait plusieurs décennies que je présente des réponses et solutions aux problèmes que nous rencontrons tous dans divers domaines, qu’ils soient du domaine de la vie courante, de la politique nationale ou internationale. Et à chaque fois, je me suis retrouvé confronté au regard de l’autre et ses projections personnelles. Bref je me suis retrouvé devant un mur infranchissable.
Que de temps et d’énergies perdus bêtement, n’est-ce pas ?
Comme tu le dit avec lucidité “On fait passer le profit avant toute chose. On coupe et vend le bois du pommier et après on s’étonne de ne plus avoir de fruit. Le vrai problème est là. Et c’est à nous tous de le résoudre.”
Mais tu sais tout comme moi que le problème est bien plus complexe que cela !
Quoi qu’il en soit, je crains, cher frère Luc, que ton appel ne trouve que peu d’écho de la part des puissants, des grands patrons et de tous les dirigeants lorsque tu écris :
“J’en appelle aux puissants, aux grands patrons, à tous les dirigeants. Aidez cette jeunesse, humiliée, atrophiée qui ne demande qu’à faire partie de la société. L’économie est au service de l’homme et non pas l’inverse. Faire du bien est le plus beau des profits. Chers puissants, vous avez des enfants ? Vous les aimez ? Que voulez-vous leur laisser ? Du pognon ? Pourquoi pas un monde plus juste ? C’est ce qui rendrait vos enfants les plus fiers de vous.
On ne peut pas construire son bonheur sur le malheur des autres. Ce n’est ni chrétien, ni juif, ni musulman. C’est juste égoïste, et ça entraine notre société et notre planète droit dans le mur. Voilà le travail que nous avons à faire dès aujourd’hui pour honorer nos morts.”
Ces propos, nous les tenons tous depuis toujours et ils ont toujours été ignorés. Aussi pour ne pas t’ajouter plus de douleur, je te recommande de ne pas trop espérer que les “cœurs morts” ressuscitent du jour au lendemain.  En ce qui nous concerne, nous avons fait notre deuil et je sais que les propos que je tiens serviront aux plus pervers d’entre eux pour ne rien changer et ils se diront quelque chose du genre : “puisqu’il est habitué, alors laissons les choses comme elles sont et laissons le souffrir jusqu’à sa mort afin de lui faire payer son “insolence.””
Je te remercie cher frère Luc pour tes recommandations lorsque tu m’écris en disant :
“ Et toi mon frère, tu as aussi du boulot. Comment changer cette société qu’on te propose ? En bossant, en étudiant, en prenant un crayon plutôt qu’une « kalach . La démocratie offre des outils nobles pour te défendre. Prends ton destin en main, prends le pouvoir.»
Mais je dois t’apporter une petite correction, si tu me le permets : Rien ne justifie pour nous de prendre une « kalach ». L’enseignement que nous avons reçu du Saint Coran nous apprends que la vie est sacrée. Il nous apprend aussi que la vie présente n’est que futilités et amusements ; la Vie Future est bien Meilleurs pour nous.  C’est pourquoi je te rassure, tu ne verras jamais un musulman prendre une « kalach » pour des futilités et encore moins pour des gribouillis dans un journal détourné au services d’intérêts stratégiques et politiques les plus sordides.
Tu vas me dire : “Et Charlie Ebdo alors ?” Et je te réponds en premier lieu que ce journal satirique n’a jamais caricaturé le Saint Prophète Mouhammad sawaws. Il a dessiné un monsieur imaginaire portant un prénom que les juifs d’il y a plusieurs siècles avaient inventé et qu’ils avaient appelé “Mahomet”.  Donc tu comprendras que les musulmans qui connaissent le Saint Prophète Mouhammad sawaw ne se sont jamais sentis concernés par ces dessins absurdes.
Ensuite je te dirais qu’en tant que musulman, chercheur, journaliste d’investigation et réalisateur comme toi, je peux t’affirmer sans le moindre doute, cher confrère, que ceux qui ont commis ce crime n’étaient pas des musulmans mais des acteurs criminels.  Si cela t’intéresse, je pourrais t’exposer tous mes arguments et les éléments dont je dispose jusqu'à présent. Je te propose d’en discuter ensemble quand tu voudras.
Ensuite, tu poursuis ta lettre en disant que
“ça coûte 250 euros pour t’acheter une kalachnikov mais c’est à peine 3 euros pour t’acheter un stylo....”
Mon cher frère Luc, bien que la kalachnikov n’a jamais été un objet dont j’aspire l’acquisition, le problème n’est pas le prix de l’outil mais le droit de l’utiliser ou non. Nous sommes en 2015 et notre outil d’écriture aujourd’hui est majoritairement informatique. Il y a longtemps que nous avons accès aux ordinateurs et que l’on nous empêche de nous exprimer sur Internet. J’ai moi même été poursuivi dans des affaires montées de toute pièce afin de m’empêcher de faire mon travail de journaliste. Le problème ne vient pas du prix de l’outil d’expression mais du droit de s’exprimer qui a été retiré à certains pour le donner à d’autres. Les évènements et les mesures prises ces 15 dernières années ainsi que ces derniers jours par nos politiques confirment mes propos.  Mais de cela aussi nous pourrions en reparler quand tu voudras.
Il faut regarder les choses en face Luc, quelques personnes se sont appropriées notre Pays et pris en otage nos institutions qu’elles utilisent pour faire la guerre.
En principe, dans toute démocratie, le pouvoir est au service du peuple. Je me souviens d’une parole écrite dans un prospectus, il y a longtemps, qui disait quelque chose comme : “La démocratie c’est quand le pouvoir craint le peuple. Et la dictature c’est quand le peuple craint du pouvoir.” Selon cette simple définition, il est facile de comprendre où en est notre Démocratie française aujourd’hui.
Je te remercie aussi de me proposer de “prendre le pouvoir et de jouer avec les règles”, mais là aussi, l’Islam nous enseigne que le pouvoir appartient à Allah et que la mise en place de Sa Loi est une très grave responsabilité. Aussi,  mon cher frère Luc, tu comprendras que ce n’est pas un jeu pour nous et que nous n’envisageons pas de le prendre le pouvoir, et encore moins de jouer avec les règles comme tu le propose”.
Cher frère Luc, es-tu sérieux lorsque tu dis

“Prends le pouvoir démocratiquement, aide tous tes frères. Le terrorisme ne gagnera jamais. L’histoire est là pour le prouver. Et la belle image du martyr marche dans les deux sens. Aujourd’hui il y a mille Cabu et mille Wolinski qui viennent de naître. Prends le pouvoir, et ne laisse personne prendre le pouvoir sur toi. Sache que ces deux frères sanglants d’aujourd’hui ne sont pas les tiens, et nous le savons tous.”
Pardonne moi de te poser cette question mais tu semble sous-entendre, toi aussi,  que ce serait effectivement des membres de l’Islam qui, cherchant à prendre le pouvoir, auraient commis l’attentat terroriste à Paris, ajoutant l’insulte à l’insulte.  Mais je te pardonne comme toujours, tu le sais bien mon frère Luc.
Mon très cher Luc, tu argumentes ensuite en disant :

“Ce n’étaient tout au plus que deux faibles d’esprit, abandonnés par la société puis abusés par un prédicateur qui leur a vendu l’éternité… Les prédicateurs radicaux qui font leur business et jouent de ton malheur n’ont aucune bonne intention. Ils se servent de ta religion à leur seul avantage. C’est leur business, leur petite entreprise. “
C’est là que tu me fais peur Luc. En effet, comment peux-tu connaitre tout ce film avant même que les enquêteurs puissent en arriver à reconstituer ce scénario ? Pour un peu, on pourrait presque te soupçonner d’avoir lu le manuscrit avant tout le monde.

Par contre, lorsque tu dis :
“Demain, mon frère, nous serons plus forts, plus liés, plus solidaires. Je te le promets.”
Là tu me fais sourire parce que ces promesses je les ai entendu pendant 46 ans et je n’ai rien vu venir d’autre que plus de haine, de mépris et d’insultes. Mais je comprends que tu ais envie d’en rire et je rie avec toi.
En attendant de nous rencontrer pour discuter de tout cela entre frères, je dois te rassurer sur un point très important concernant le drame qui touche les musulmans et avec lesquels tu te dis “pleurer”. Sois tranquille, tout va bien, aucun d’entre nous ne pleure étant donné que toutes nos larmes se sont asséchées après avoir coulées à flot pour nos frères et sœurs de Palestine, d’Irak, d’Algérie, de Syrie, de Côte d’Ivoire, de Libye, d’Afghanistan, et de tant d’autres pays agressés par les criminels de guerre et criminels contre l’Humanité. Si tu veux pleurer aujourd’hui, c’est pour eux qu’il faut le faire en premier.
Fraternellement

Smaïn BédrouniChercheurJournaliste d’investigationRéalisateur InternationalSMS : +33 (0)6 63 37 65 32Email : smainbedrouni at hotmail.fr

vendredi 23 janvier 2015

ANTISEMITISME, JERUSALISTE, SEM, JUIF, NOUVEL ORDRE MONDIAL, FRONT NATIONAL,MARINE LE PEN, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER


                          QUI SUIS-JE ?
                          QUE SUIS-JE ?

L’Écho des Montagnes, dans le légitime but de vous informer, se pose ces deux questions légitimes par les temps qui courent.

La France vous ment avec la complicité de France2, TF1, FR3 etc; bref tous les médias sont complices de ces mensonges, comme vous l'avez compris avec le montage vidéo  des assaillants (?) de Charlie Hebdo, du défilé du 11 janvier 2015, de la dette publique qui n'existe pas etc.

Alors qui suis-je, que suis-je dans ce contexte pourri par les zélus du Nouvel Ordre Mondial?

                         Je suis Frédéric Berger
                         Je ne suis pas un mouton.

Dans mon dernier article sur la tricherie quant au défilé du 11 janvier par les zélus, je vous ai prouvé le mensonge.

Cliquez sur ce lien, pour vous en re-souvenir: RICHARD WAGNER, DE GAULLE, SAVOIE, FRANCE, FRANCOI...

               MENSONGE JERUSALISTE SUR LE DÉFILÉ            DU  11    JANVIER 2015

Lu dans le journal CHALLENGES en date du 15 janvier 2015 et n°416.

                  "Une paternité un peu honteuse

 Qui le premier a demandé à ce que " la marche républicaine " ai lieu le dimanche et non le samedi afin que les juifs  puissent s'y rendre  en plus grand nombre?
Le président de la République (ndlr des jérusalistes?) affirme que c'est lui".
Nicolas Sarkösy (ndlr  de Nagy-Bocsa) dit que ....c'est lui!
Mensonges qui expliquent pourquoi ils n'ont pas voulu la présence du Front National , car Marine LE PEN n'aurait pas cautionner un tel montage vidéo du défilé du 11, trompant le Peuple, encore et encore, pour faire croire qu'il défilait avec Lui!
Donc 62 millions de membres ou sympathisants FN sont restés à la maison....

                 

              Je suis donc plus que jamais Frédéric BERGER
              Je suis donc Jérusaliste, car l'antisémitisme n'existe pas.
              Trouvez moi des descendants de SEM et que ces derniers portent plainte pour anti-SEM-itisme!
             Relisez cet article que moi, Frédéric Berger, rédacteur en chef normal a écrit sur le soit disant antisémitisme, pure invention datant de 1850!

Cliquez sur le lien suivant:
   NÜREMBERG DEFINITIF2.pdf

CONCLU-SION

Cliquez aussi sur:
        http://youtu.be/Q3EpV_ZFk9Q

                                JE SUIS SAVOISIEN
Frédéric BERGER

jeudi 22 janvier 2015

RICHARD WAGNER, DE GAULLE, SAVOIE, FRANCE, FRANCOIS HOLLANDE, MANUEL VALLS, ANGELA MERKEL, BENJAMIN NETANYAHU, 11 SEPTEMBRE, 11 JANVIER, CHARLIE HEBDO,GAZA, PALESTINE, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER


                 MARCHE FUNÈBRE DU 11

L’ÉTAT de SAVOIE dénonce les mensonges et les magouilles de l’État Français colonis-tueur de la Savoie, sans relâche.
Le scrutin du 24 mars 1860 a déjà été truqué funestement, sataniquement, maçonnique-ment par les troupes colonisatrices Françaises en pays souverain de Savoie.
La France ment, son gouverne-ment ment, les chefs d’État français mentent.

Souvenez-vous de 2 GAULLE: " Je vous ai compris".

Rappel en vidéo du 4 juin 1958

Cliquez sur: http://youtu.be/vzm0APfrflk

Voici des mensonges a rajouté au compte des envahisseurs de la Savoie.

Accrochez-vous aux bâtons de ski.

Des journalistes allemands : « On nous a trompés – les leaders ne marchaient pas à la tête du peuple, à Paris, ils défilaient dans une ruelle bien gardée 
 
r-alit-vs-m-dias 

 Rajoutée par la Brigade de Savoie, direction guerre électronique

Les « Nouvelles Économiques Allemandes » et beaucoup d’autres publications de la RFA ont exprimé leur perplexité devant les photos de la procession des leaders mondiaux soi-disant à la tête de la marche de la paix, à Paris.

Cette même marche qui s’est déroulée après l’assassinat par des terroristes islamistes des journalistes du magazine satirique Charlie Habdo, et la prise d’otages dans un magasin juif de produits kasher.

Cette même marche à laquelle le président ukrainien Porochenko se lamentait de façon si pittoresque, tout en ignorant obstinément la tragédie globale liée à la guerre du Donbasss, dans son propre pays.

Les journalistes allemands ont éclairci que la soi-disant marche pour la paix à laquelle participaient les leaders des pays européens était une mise-en-scène bien organisée : les chefs de gouvernement défilaient vers les caméras non à la tête du peuple, mais dans une ruelle bien gardée et barrée par les services de l’ordre.

Les Nouvelles Économiques Allemandes écrivent : « Ces photographies ont fait le tour du monde : plus d’un million de personnes à la marche de Paris, dimanche, une solidarité saisissante avec les victimes des attentats terroristes. En tête du mouvement de la colonne, les leaders européens. Pratiquement dans chaque journal télévisé, on parlait de la marche mémorielle, les citoyens et les politiques montraient leur unité.
Cependant, maintenant, comme on l’a compris, c’était juste une illusion d’optique. Les politiques ne marchaient pas à la tête de la manifestation, mais dans une ruelle fermée qui mène à la place Léon Blum.
Le « peuple », derrière les politiques, ce n’était pas les Parisiens mais les forces de sécurité. La rue derrière le petit groupe de politiciens est restée vide. L’enregistrement a été fait près de la station de métro  « Voltaire » , a confirmé  le  journal « le Monde ».

 Reportage  vidéo

 Que Wagner nous bénisse contre ces faux-culs hypocrites maçonniques.

   Entendez Siegfried.  
  Cliquez avec Excalibur sur:  
http://youtu.be/2XMqAX_qm48

  Frédéric BERGER, président de Savoie Indépendante

mercredi 21 janvier 2015

LOUIS XVI, 21 JANVIER, CHRETIEN, FOI, PIE VI, REVOLUTION, FRANC-MACON, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER

 

21 janvier : anniversaire de la mort du roi Très Chrétien

Le 21 janvier 1793, Louis XVI, roi Très Chrétien, après un procès inique, était guillotiné par la Révolution impie et antichrétienne.

 On ne jugera pas ici des mérites ou des erreurs de ce souverain. Je m’en tiendrai au jugement du pape Pie VI, émis lors du consistoire secret du 11 juin 1793, soutenant que le roi avait été « principalement immolé en haine de la Foi et par un esprit de fureur contre les dogmes catholiques ».

  C’est en « haine de la foi », outre l’éminente victime dont nous nous souvenons en ce triste jour anniversaire, que huit mille prêtres et des centaines de milliers de chrétiens furent massacrés, que les églises et les couvents furent pillés et fermés au culte, que quarante mille prêtres et religieux, le tiers du clergé de l’époque, furent contraints à l’exil ou déportés. 

Nous aurons donc aujourd’hui une prière pour le roi Très Chrétien en lui associant toutes les victimes passées et contemporaines de la haine antichrétienne qu’on dirait aujourd’hui comme arrivée à son paroxysme. « De profundis clamavi ad te, Domine, Domine, exaudi vocem meam » (Ps 130 [129]).

  Cliquez sur le lien suivant:  http://youtu.be/ZdoHevy4lhM

Frédéric BERGER

CHARLIE HEBDO, TERRORISME, SAVOIE, YVAN COLONNA, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER, CORSE,

Les mesures exceptionnelles pour lutter contre la menace terroriste

Le Premier ministre, le ministre de l’intérieur, la garde des sceaux, ministre de la justice et le ministre de la défense ont présenté les mesures exceptionnelles qui seront mises en œuvre par le Gouvernement pour répondre à l’enjeu majeur que constitue la menace terroriste.
  1. Dans le cadre de la participation des armées au dispositif Vigipirate, 10 500 militaires ont été déployés la semaine dernière sur le territoire national, dont 5 800 en région Ile-de-France. Ces militaires ont été prioritairement affectés à la sécurité des points sensibles du territoire, notamment des lieux de culte juifs et musulmans.
 
2. Les moyens humains et matériels des services en charge de la lutte contre le terrorisme seront accrus.

1 400 emplois seront ainsi créés au ministère de l’intérieur dans les 3 prochaines années, dont 1 100 renforceront les services en charge du renseignement intérieur (direction générale de la sécurité intérieure, service central du renseignement territorial et direction du renseignement de la préfecture de police de Paris). 530 de ces personnels seront recrutés dès cette année.

Au ministère de la justice, 950 nouveaux emplois seront créés d’ici 3 ans, et répartis entre les juridictions, l’administration pénitentiaire et la protection judiciaire de la jeunesse.

Les services du ministère de la défense et des finances concourant à la lutte contre le terrorisme ou contre les trafics qui alimentent les réseaux terroristes bénéficieront également d’un renfort en personnels, à hauteur de 250 au ministère de la défense, et 80 au ministère des finances, dont 70 pour les douanes.

Dans le même temps, les moyens en équipement des services seront renforcés. S’agissant du ministère de l’intérieur, cela permettra d’améliorer le niveau de protection des policiers, gendarmes et policiers municipaux, en les équipant de matériels modernes et adaptés.

Toutes ces mesures représenteront un montant d’environ 736 millions d’euros sur les 3 prochaines années, dont 246 millions en 2015.
 
3. Le projet de loi sur le renseignement, qui sera soumis au Parlement dans les prochains mois, donnera aux services les moyens juridiques d’accomplir leurs missions tout en garantissant un contrôle externe et indépendant de leurs activités.
A l’instar de la plupart des démocraties occidentales, la France disposera ainsi d’un cadre légal pour l’action de ses services de renseignement, légitimant leur activité tout en respectant les libertés publiques et individuelles.
 
4. Toutes les directions concernées du ministère de la justice se mobiliseront pour prévenir et contrer les phénomènes de radicalisation. L’ensemble des juridictions interrégionales spécialisées et les parquets seront dotés de personnels supplémentaires à cette fin. Les effectifs et les moyens du renseignement pénitentiaire seront accrus, notamment en région et dans les établissements pénitentiaires.

Enfin, pour la première fois, au sein de la direction de la protection judiciaire de la jeunesse, sera implantée une mission de veille et d’information.

Une attention particulière sera portée sur les détenus. L’expérimentation du regroupement des personnes détenues radicalisées menée depuis 2014 à Fresnes sera étendue par la création de 4 autres quartiers dédiés. Par ailleurs, les moyens de l’aumônerie musulmane nationale seront doublés et 60 aumôniers supplémentaires viendront rejoindre les 182 existants.

Enfin, un fichier dans lequel seront obligatoirement inscrites toutes les personnes condamnées ou mises en cause pour des faits de terrorisme sera créé. Celles-ci devront justifier de leur adresse à intervalles réguliers, informer de leurs changements d’adresse et déclarer tout séjour à l’étranger. Le non-respect de ces mesures sera constitutif d’une infraction. Ce nouveau fichier, placé sous le contrôle d’un juge, facilitera les mesures de surveillance des services de renseignement et le déroulement des enquêtes judiciaires.
 
5. Afin d’intensifier la lutte contre les phénomènes d’endoctrinement et de radicalisation, et pour mieux accompagner les familles qui y sont confrontées, 60 millions d’euros seront spécifiquement mobilisés, au travers du fonds interministériel de prévention de la délinquance, pour la mise en œuvre de dispositifs de contre-radicalisation, de suivi individualisé et de réinsertion, dans chaque département.
 
6. La lutte contre la diffusion des messages terroristes dans l’environnement numérique sera renforcée. Une partie des renforts humains sera affectée aux unités de cyber-patrouille et d’investigations sur les délits liés au cyber-djihadisme. Outre la mise en œuvre prochaine des possibilités offertes par la loi du 13 novembre 2014 (blocage administratif de sites faisant l’apologie du terrorisme et déréférencement, par les moteurs de recherche, des contenus terroristes), le travail engagé avec les opérateurs de l’internet sera intensifié afin de définir des procédures plus rapides et plus efficientes.
7. La coopération internationale et européenne complètera l’action menée au niveau français afin d’obtenir des avancées concrètes et des engagements s’agissant d’internet et des réseaux sociaux. C’est également dans son cadre que seront renforcés les contrôles aux frontières extérieures de l’espace Schengen, et qu’un meilleur suivi des déplacements des personnes signalées sera assuré. Le dispositif PNR, qui sera opérationnel en France en septembre 2015, doit être dorénavant mis en œuvre au niveau européen.
 
8. Le caractère antisémite des attaques terroristes perpétrées par le terrorisme sur le sol européen, auquel s’ajoute l’accroissement des actes antimusulmans depuis les attentats de Paris, renforcent l’urgence de la lutte contre le racisme et l’antisémitisme. Déclarée grande cause nationale dès la fin du mois de décembre, elle prendra la forme d’une mobilisation nationale et territoriale des forces vives de la République. Le Gouvernement proposera que les injures et diffamations soient introduites dans le code pénal lorsqu’elles sont aggravées par une circonstance liée au racisme ou à l’antisémitisme.

COMMENTAIRE DE L’ÉCHO DES MONTAGNES, dont le site a été supprimé au nom de la liberté d'expres-sion