Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

samedi 28 février 2015

DROGUE, SPORT, DOPAGE, FRANC-MACON, POLYTECHNIQUE, X, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER


              DROGUE, SPORT, DOPAGE, FRANC-MACON

L'Echo des Montagnes, dans le légitime but de vous informer, vous a déjà parlé du dopage dans le sport de haut-niveau, notamment dans le cyclisme sur piste.

Tous les sports sont corrompus par la drogue, le dopage, l'argent jérusaliste et par les francs-maçons, secte juive-sioniste.

En effet souvenez-vous ce que nous avons écrit dans nos colonnes sur la dopage: le témoignage
d'un champion olympique sur piste, nommé M.R., qui a étonné les médecins de ses perfomances sans être dopé!!!.
Il n'y avait aucune trace de piqures sur ses bras, horreur pour les médecins maçonniques sportifs!!!

L'Echo des Montagnes remercie de tout coeur M.R . de lui avoir ouvert les yeux et les oreilles sur le problème du dopage, de la drogue dans le sport de haut niveau de prostitution pour le fric, gagné par les spon-sorts de merde, tous jérusalistes qui envoient leur fric pourris au Mossad et à TSAHAL.

Encore aujourd'hui cela est malheureusement vérifié.
La ganfrène de la secte sioniste, dite secte fran-maçoonique, est même à Pux-lit-tech-nique dit "X",
comme les films pédophiliques.

Preuves:

66 élèves de l'X vont entonner l'hymne français au Stade de France

clic sur: Des élèves de Polytechnique chanteront la Marseillaise
 

Le sport de  haut niveau était verrouillé par les francs maçons.
Regardez le foot business : tous les nouveaux stades de foot ont des configurations maçonniques
à Lyon, le stade des lumières entouré de triangles
à Marseille, c est en forme d œil ....des illuminati  sataniques
etc....


QUE PENSEZ DU CHIFFRE 66 ?

Pourquoi seulement 66 élèves de "X" sur plusieurs centaines d'élèves!

Que lisons-nous dans la Bible?

La Bible
Soixante-six personnes de la famille de Jacobsont  venus en Egypte. (Gn 46,26)

La purification d'une femme donnant naissance à une fille a duré 66 jours. (Lv 12,5)

Dans la Bible d'Ostervald, l'Ancien et le Nouveau Testament contient 66 livres.

Le livre d'Isaïe contient 66 (7x7 +17) chapitres, trois d'entre eux ayant 6 versets: les chapitres 4, 12 et 20. Et 4 +12 +20 = 36 est 6x6.

Général
Dans le Livre d'Adam, ce texte apocryphe dont l'antique tradition chaldéenne nomme aussi «Code Nazaréen", il est écrit que quiconque demandera la mort posera lui-même 66 obstacles qui l'empêchera d'arriver à la Vie. Selon la tradition, ce livre sacré aurait été donné à Adam par l'archange Raphaël immédiatement après sa chute dans la matière afin qu'il puisse guider et lui éclairent sur le rude chemin de la vie terrestre.

C'est à l'âge de 66 ans que Ezéchias, grand prêtre des Juifs, des feuilles de Ptolémée (maître de la Syrie) et d'autres qui résident à l'Egypte, selon Hecaty dans Contre Apion.

La somme des nombres de 1 à 66 donne 2211 considéré par certains textes ésotériques comme divin ou sacré, car ils font d'elle la représentation numérotées de Dieu et du Temple.

Afin d'offrir un moyen de richesse croît rapidement, afin de préserver du mal et d'attirer toutes les grâces de Dieu, certains "Tolbas" (ou magiciens) d'Afrique du Nord proposeront à qui sont intéressés'un talisman contenant un carré magique ayant comme valeur 66:

21 26 19 20 22 24 25 18 23

Les quelque 600 statues de pierre géantes sur l'île de Pâques mesurent en moyenne 66 pieds chacun.

La hauteur du grand sphinx de Gizeh, près de Memphis, est de 66 pieds, et sa longueur est de 187 pieds.

Avec 66 satellites géostationnaires en orbite autour de la Terre, il est possible de retracer et de localiser tout point ou endroit à la surface de la Terre.

Ce nombre est lié d'une certaine manière au nombre 666: 1 / 66 = 0,0151 515 151 515 ... et 151 515 = 666.

Gematria
La valeur numérique du mot "Binak" (renseignement) de l'Arbre séphirotique de la Kabbale, selon Abellio.

En utilisant la correspondance A = 1, B = 2, ..., Z = 26, on découvre que le nom de «l'homme» en français ("L'Homme") donne 66 comme valeur numérique, tout comme celui morts ( "Mort") et de malédiction ("maudir") donnent chacun 66. En utilisant la correspondance inverse (A = 26, Z = 1), nous trouvons que le mot croix (en français "La Croix") donne aussi 66.

Les valeurs numériques des mots hébreux Aleik signifie «Le Seigneur votre Dieu" au final égal à 20 kaph, bateau sens ANIE, et la nourriture signifie Akile, donne chacun 66.

Présence
Le nombre 66 est employé 2 fois dans la Bible.

Six nombres dans la Bible sont des multiples de 66, et la somme de leur occurrence donne 11. Et, 6 x 11 = 66. Aussi la somme des occurrences de tous les nombres de la Bible multiples de 11 et écrits sous leur forme cardinale donne 66.

Le mot "malédiction" est utilisé 66 fois dans l'AT. Le mot "nu" est utilisé 66 fois dans la TOB.

Le psaume 66 dit ça :
Dites à Dieu: " Que tes oeuvres sont redoutables! A cause de ta toute-puissance, tes ennemis te flattent.
4 Que toute la terre se prosterne devant toi, qu'elle chante en ton honneur, qu'elle chante ton nom! " - Séla.
5 Venez et contemplez
1es oeuvres de Dieu! Il est redoutable dans ses desseins sur les fils de l'homme. 6 II a changé la mer en une terre sèche, on a passé le fleuve à pied; alors nous nous réjouîmes en lui.
7 Il règne éternellement par sa puissance; ses yeux observent les nations: que les rebelles ne s'élèvent point! - Séla.
8 Peuples, bénissez notre Dieu, faites retentir sa louange!
9 Il a conservé la vie à notre âme, et n'a pas permis que notre pied chancelât.
10 Car tu nous a éprouvés, ô Dieu, tu nous a fait passer au creuset, comme l'argent.
11 Tu nous a conduits dans le filet, tu as mis sur nos reins un fardeau.
12 Tu as fait marcher des hommes sur nos têtes; nous avons passé par le feu et par l'eau; mais tu nous en as tirés pour nous combler de biens.
13 Je viens dans ta maison avec des holocaustes, pour m'acquitter envers toi de mes voeux,
14 que mes lèvres ont proférés que ma bouche a prononcés au jour de ma détresse.
15 Je t'offre des brebis grasses en holocauste, avec la fumée des béliers j'immole le taureau avec le jeune bouc. - Séla. 

Reportage photographique des francs-maçonniques sur ma voiture, car l'Echo des Montagnes
les dérange dans leur plan diabolique de tuer les humains, la Nature, les Animaux, pour être les  maîtres du Nouvel Ordre Mondial.

   

Frédéric BERGER

jeudi 26 février 2015

SAVOIE,ARMAGEDDON, SATAN, ETAT ISLAMIQUE, DAECH, DIABLE, CIA, ISRAËL, TALMUD, LUCIFER, ALBERT PIKE, PALLADISME, SAVOIE INDEPENDANTE, FREDERIC BERGER, PALESTINE, GAZA, DIEU, CHRETIEN, JUIF, JUDE,



 L’ÉTAT de Savoie vous donne  la véritable identité, son histoire , son avenir de l’État dit islamique.
 L’État  de Savoie ne reconnait pas ces hommes de Lucifer/Satan.

Le président de Savoie Indépendante, Frédéric BERGER,  vous invite à lire, à réfléchir, à prier avec l'aide du mémoire suivant, fruit d'un laborieux travail sur plusieurs années, en collaboration étroite avec un Ami, Procureur Général de l’État SOUVERAIN MILITAIRE DU SAINT SÉPULCRE DE L'ORDRE de Malte.

L’origine satanique de DAECH

daech

J’ai retrouvé dans le Diable au XIXème siècle une information stupéfiante concernant certaines populations vivant dans la zone où sévit actuellement l’armée de l’État Islamique, plus communément appelé DAECH.
 

D’où sortent-ils réellement ?
 

Comment ont-ils pu être aussi efficaces en si peu de temps ?
 

Pourquoi ces hommes font-ils preuve d’une barbarie et d’une cruauté que l’on pensait éteintes dans une société aussi civilisée que celle de notre XXème siècle ?
 

Quel est leur but réel ?

Toutes ces questions ont une réponse et vous allez comprendre en lisant les lignes qui vont suivre. Car, de même qu’il n’y a pas de fumée sans feu, il n’y a pas d’explication réelle sans se rapporter à la période bien spécifique que nous vivons, à savoir la fin des temps.

L’émergence d’une telle force et l’attitude des Occidentaux à son égard s’inscrivent dans un plan occulte et secret prévu de longue date, aux acteurs soigneusement préparés depuis des générations en vue de la grande confrontation, la fameuse bataille de l’Armageddon.


Nous y sommes presque.


le-diable-au-19e 

Un mot sur le Diable au XIXème siècle. Il s’agit d’une série d’ouvrages écrits en 1894 et 1895 par le docteur Bataille, et consistant en une compilation de révélations sur l’occultisme, le satanisme, la franc-maçonnerie, et surtout la réalité du luciférianisme dans la franc-maçonnerie. 
C’est ce genre d’ouvrage qui a vulgarisé les écrits d’Albert Pike et du palladisme (haute franc-maçonnerie luciférienne) et démontré la relation directe de ces sociétés secrètes et de certaines religions avec le prince de ce monde.

Cliquez pour lire ce livre, ski vous plait:
   Satan: Prince of This World by William Guy Carr.

Ces ouvrages recensent des témoignages, notamment par le biais de l’infiltration de la franc-maçonnerie par le docteur Bataille (mais pas uniquement), ainsi que l’observation d’un certain nombre de faits historiques, politiques, scientifiques ou religieux.

Bien entendu, tout ce qui dénonce un tant soit peu la franc-maçonnerie, surtout avec autant de détails qui lui sont hautement défavorables, est extrêmement attaqué afin d’être discrédité. Le ou les auteurs présumés, vu les révélations faites, étant forcément des ex-occultistes de haut niveau, repentis ou convertis au catholicisme, il est facile d’utiliser leur passé pour distiller le doute concernant lesdites révélations. Il n’empêche, la plupart des observations formulées ont été constatées également par d’autres auteurs réputés sérieux, dénonciateurs eux aussi des mécanismes sataniques de la franc-maçonnerie.


On peut toujours critiquer le docteur Bataille ou Léo Taxil et semer le doute à leurs sujets, ce qui est relativement facile, mais quand Monseigneur Jouin, Henry Coston, William Guy Carr ou le marquis de la Franquerie (pour n’en citer que quelques uns) parviennent à peu près aux mêmes observations et conclusions sur le fonctionnement de la franc-maçonnerie, à quelques détails près, il y a fort à parier que malheureusement ces révélations sont pour la plupart fondées.

J’en veux pour preuve d’ailleurs que ces ouvrages sont complètement oubliés, ignorés, même par la plupart des dénonciateurs de la franc-maçonnerie. Si vous voulez connaître la vérité, il faut toujours chercher ce qui est caché et que nos ennemis n’ont pas intérêt à voir dévoiler, surtout quand ils sont concernés.

N’oublions pas qu’ils sont passés eux-mêmes maîtres dans l’art de la mystification, c’est-à-dire qu’ils suscitent de pseudo-dénonciateurs qui mêlent intelligemment le vrai et le faux afin de désorienter les honnêtes chercheurs, et surtout de les diriger dans de fausses directions.
La base de la subversion est de maîtriser à la fois ceux qui dirigent le système et ceux qui dénoncent le système ; ainsi il est très difficile de connaître les véritables enjeux.
Ainsi donc, je retrouve incidemment il y a quelques jours dans le tome 4 du Diable au XIXème siècle un chapitre intitulé Le diable à l’assaut du saint Sépulcre et c’est alors que toute l’affaire DAECH s’éclaire.

Voici la clé.

 Écrite il y a plus de 100 ans je le rappelle, mais dont l’actualité est aujourd’hui criante. Il suffisait d’attendre.
En bleu le texte original, en noir mes commentaires.

L’armée de l’EI provient de tribus sataniques installées dans la région depuis des générations

« Les adorateurs du diable existent par milliers et milliers ! Tout le Kurdistan en est rempli, toute l’Arménie turque, et ils s’étendent jusqu’en Syrie et en Palestine.

Yésidis, Daseni, Chemsieh, ces trois mots signifient Jézides, les plus exécrables des banabacks. Ceux de la province russe de la Transcaucasie sont au nombre de 4400 familles au moins ; on en compte autant dans le Kurdistan persan, et près du double dans le Kurdistan turc. Ce sont là des familles fixées dans ces pays, mais il y a les tribus nomades qui échappent à toute évaluation exacte. Moritz Wagner, dans sa remarquable étude de ces contrées de l’Asie antérieure estime que, parmi les kurdes nomades, les Jézides qui se cantonnent principalement dans les montagnes de Sindjar, au nord des campagnes de la Mésopotamie, sont au nombre de 50 000, épars sur un espace considérable, et déjouant toute répression. Selon Théophile Deyrolle (Voyage dans le Lazistan et l’Arménie), ils sont fort nombreux aux environs du Sipan-Dagh, au nord du lac de Van.


« Les Yésidis adorent le diable, écrit M. Deyrolle ; leur doctrine inspire également de l’horreur aux persans, aux turcs et aux chrétiens. »
  Une de leurs tribus, fixée entre Mossoul et le Khabour, affluent du Tigre, pouvait, au commencement de ce siècle, mettre sur pied environ 8000 hommes, dont 6000 fantassins.
Chaque tribu de Jézides est gouvernée par un cheikh indépendant ; mais toutes relèvent au spirituel du Mir, sorte de pape sataniste ou cheikh-kan, qui réside au bourg de Baadlî, situé sur une roche escarpée. Ce Mir, qui est choisi parmi les descendants d’Yésid, fondateur de la secte, est en même temps le prince de la tribu sur le territoire de laquelle se trouve le tombeau révéré de leur grand saint, le cheikh Adi, auteur de leur livre de doctrine, Aswat ou « le Noir » ; les sectaires se rendent en pèlerinage à ce lieu sacré, leur saint sépulcre, au nord de Mossoul, sur la route d’Amadiah. Ils ont encore un sanctuaire vénéré à Lalech, village où vécut un de leurs prophètes.

On le voit, les Jézides ne sont pas des mythes ; les témoignages abondent sur leur religion à rebours, sur leurs mœurs, féroces dans les contrées que leurs bandes terrorisent.
Le fait est que leur origine est bien confuse. Il y a dans la doctrine qu’ils affichent un mélange, en apparence bizarre, de manichéisme, de parsisme, de mahométisme et de judaïsme. Autant que les musulmans et les juifs, ils ont la haine des chrétiens, même ils les détestent encore à un plus haut degré.


Tout porte à croire qu’ils sont les descendants directs des premiers Manichéens. La contrée dont ils proviennent, où ils sont en force, est celle-là même où Manès conçut et propagea ses doctrines avec le plus de succès. Le nom de leur cheikh vénéré, de leur grand saint, Adi, est celui d’un des plus zélés disciples de Manès.
Comme les anciens mages, comme les sectateurs de Zoroastre, ils qualifient d’Ahriman, dieu du mal, la divinité qu’ils reconnaissent, mais qu’ils refusent d’adorer, et ils réservent leurs hommages à un Ormuzd nettement luciférien, un dieu du feu, dont ils font la divinité bienfaisante. Ils vénèrent le soleil comme manifestation permanente du bon principe divin. Le feu est sacré pour eux. Des deux dieux, celui qu’ils adorent est appelé par eux Taous ou Mélek-Taous, c’est-à-dire roi Phénix, Seigneur de vie, ou encore Esprit-saint feu-et-lumière, et même, très carrément, Lucifer. 

De même que les occultistes des triangles [les francs-maçons palladistes] ont leur livre sept fois sacré, mille fois secret, le Livre Apadno, les Jézides possèdent un livre mystique et mystérieux, le Sôhuph Sheit, que l’on ne peut montrer aux étrangers sous peine de mort.
Les palladistes ont à Charleston l’image sacrée nommée Baphomet, qui est leur palladium ; les Jézides ont à Lalech l’effigie sacrée du Mélek-Taous, qui est aussi leur palladium, et que le Mir expose à la vénération des fidèles, à l’époque des pèlerinages.

Parmi les Jézides les plus fanatiques, les plus dépravés, les plus féroces et par conséquent les plus redoutés, il convient de signaler ceux des tribus de Khizîl-bach ou Têtes rouges, qui vivent dans le bassin moyen de l’Euphrate, sur les bords du Ghermili et du haut Khizil-Irmak. Ceux-ci ont, sous la dépendance du Mir de Baadli, un patriarche résidant dans le Derzim, près du fleuve Mourad. Cette branche de Jézides compte, dit-on, 400 000 sectaires. Dans la contrée, on les gratifie du sobriquet de Terah-Sonderan, ce qui veut dire les éteigneurs de lumière.
Dans ces pays perdus du Kurdistan, des missions catholiques ont réussi à s’installer, mais avec quelle peine ! La conquête des âmes est particulièrement difficile dans le pays du Tigre ; entre Mossoul (endroit où s’élevait jadis Ninive) et Elkous, la rive droite du fleuve est presque entièrement occupée par les Jézides, et la rive gauche par les Chaldéens, qui ne valent guère mieux. Ailleurs, ce sont les Jacobites et les Nestoriens, hérétiques haineux qui dominent. C’est bien là, vraiment, une contrée du diable.

Arrêtons-nous ici quelques secondes.

Nous découvrons donc qu’il existait il y a 150 ans, dans les contrées où sévit actuellement DAECH, des tribus notoirement lucifériennes, réparties entre l’ancienne Mésopotamie et l’ancienne grande Arménie, soit une partie de la Turquie, de l’Irak, de l’Iran et de la Syrie actuelles, et qui correspondent grosso modo au Kurdistan.
Depuis des générations, ces hommes sont prêts, avec les mêmes doctrines et les mêmes aspirations qu’il y a un siècle. Ils se transmettent leurs traditions, leurs rites et leurs doctrines.

Les américains n’ont pas eu besoin d’aller loin pour trouver de pseudo opposants à Bachar el Assad et les armer.

Il y a là un choix occulte qui dépasse largement les agents manipulateurs de la CIA, du Mossad ou du Mi6. Un choix que seuls quelques personnages hauts placés connaissent car ils doivent, à l’insu de tous, préparer les conditions de la bataille de l’Armageddon.
Et ces conditions passent par le réveil et l’armement de tribus placées là depuis des lustres par satan, auxquelles on a enfin donné l’autorisation d’attaquer.


D’abord la Syrie, phase A du plan.
Même si elle fut un demi-échec, elle a permis d’armer et d’entraîner ces tribus.

Ensuite la région autour de Mossoul, leur berceau en réalité, et le Kurdistan d’une manière générale 

. Phase B.
 

Il faut voir la facilité et la rapidité avec laquelle ces hordes se sont rendues maîtres d’une bonne partie de l’Irak en quelques semaines seulement au mois de juin dernier.
L’équipement militaire et la campagne de Syrie n’expliquent pas tout.
Elle n’explique par la furie, les décapitations, les violences sans nom envers les chrétiens et tout ce qui ne cadre pas avec leur idéal.
L’effondrement programmé de l’Irak n’explique pas non plus cette puissance soudaine et si bien organisée.
C’est pourquoi d’ailleurs, aller armer les Kurdes, parmi lesquels il y a forcément d’autres tribus Jézides, est une folie, un non sens, une trahison, une inconscience totale de la part des Occidentaux.

Car les pseudos affrontements entre Kurdes et l’Etat islamique ne sont en réalité, nous venons de le voir, que des bagarres entre tribus qui se connaissent très bien et qui se préparent pour l’assaut final, où elles seront alors toutes réunies dans le même objectif.
Par conséquent, ces affrontements ne sont là que pour justifier le regroupement et l’intervention sur place d’une large coalition occidentale où la quasi-totalité des grandes nations sont représentées, certaines y ayant envoyé des forces armées. C’est le cas des américains, des français, des anglais, des russes.

Intervention militaire qui, comme chacun sait, est plutôt inefficace malgré les moyens employés.

C’est normal, puisqu’il ne faut surtout pas décimer trop tôt des forces soi-disant ennemies dont on a besoin pour la PHASE C.
Voyons maintenant en quoi consiste cette phase C. Car elle est connue à l’avance.

L’objectif final : les lieux saints en Palestine

Trois montagnes sont spécialement l’objet de leur vénération : le Sindjar où ils se rendent en pèlerinage et où, en l’honneur de Lucifer, ils jettent dans un abîme de l’argent et des joyaux ; l’Alagoz, massif volcanique qu’ils considèrent comme une sorte de lunette ou de télescope où leurs mages prédisent l’avenir ; et surtout l’Ararat, dont le massif est le centre historique du plateau d’Arménie, l’Ararat, mont sacré des kurdes et en particulier des Jézides.

En effet, le mont Ararat fort célébré dans les légendes de la maçonnerie d’adoption, joue un grand rôle dans le Livre Apadno, et rien n’est plus frappant que la ressemblance entre la tradition jézide et les fausses prophéties apadniques au sujet de cette haute cime de la Caucasie. En tout cas il y a là une connexion étonnante qui laisserait supposer une unité réelle dans le plan diabolique, dans le projet que satan médite d’une nouvelle et suprême révolte contre Dieu.
Les Jézides rêvent de l’extermination des races chrétiennes. Au grand jour, d’après leur tradition, ils réuniront au mont Ararat toutes leurs tribus éparses en Russie, en Perse et en Turquie, et de là ils descendront comme une avalanche sur la Palestine pour proclamer le règne de Lucifer sur la terre, détruire le sépulcre du Christ et planter l’effigie du Mélek-Taous, transportée de Lalech, au sommet du Golgotha.

Déjà ils préparent les voies à cette campagne.
  En nombre relativement important, quelques familles de jézides se sont implantées en Palestine, y compris à Jérusalem, les uns et les autres prenant leurs positions, attendant l’invasion, qui viendra quand le Mélek-Taous en aura décidé.

Ainsi, le diable se prépare à donner l’assaut au Saint-Sépulcre.

Les Lieux Saints sont visés par les Jézides ; de jour en jour, ils s’établissent dans les environs, resserrant peu à peu leur cercle, tout en entretenant leur zèle de maudits aux pays dont l’Ararat est le centre. Sommet qu’ils appellent, exactement comme les palladistes, la Montagne mère du monde persuadés, toujours comme les palladistes, que c’est Lucifer qui a sauvé, au moyen de l’arche, l’humanité noyée par le déluge de son rival malfaisant, Adonaï pour les uns ou Ahriman pour les autres.


Oui, vous avez bien compris. L’auteur de ces lignes ne pouvait pas savoir, en 1895, que la Palestine serait devenue entre-temps l’État d’Israël.

Mais l’objectif final et réel des satanistes de DAECH reste bien la prise des Lieux Saints, d’où la complicité du Mossad qui arme ces tribus pour qu’elles attaquent Israël, non pas pour anéantir les juifs mais pour détruire les lieux saints chrétiens.

Ainsi le plan Pike s’appliquera à la lettre, car bien évidemment le monde entier considèrera qu’il s’agit d’une agression de l’état juif, et interviendra pour stopper les islamistes de Daech, qui ne sont que les descendants des Jézides.

C’est pourquoi il fallait rassembler dans la zone un grand nombre de moyens militaires, non pas pour exterminer maintenant les Jézides, mais pour le faire une fois qu’ils auront accompli leur mission : déclarer la mort définitive du christianisme par la destruction des lieux saints.
D’où également les menaces qui pèsent sur Rome, pour les mêmes raisons. Car il faudra anéantir en même temps les deux « temples » saints qui représentent le christianisme : le Vatican et le Saint-Sépulcre.

Et comme les Jézides sont assimilés à l’Islam, les musulmans de tous les autres pays, dont un grand nombre ont été judicieusement infiltrés dans les pays occidentaux en vue de cette guerre justement, se révolteront en voyant l’extermination de leurs coréligionnaires.
Il y aura des dégâts collatéraux en Israël ?
Et alors ?
Je rappelle ce qu’écrivait Israël Adam Shamir (un juif dénonçant les méfaits du judaïsme talmudique), en 2004 dans son ouvrage Etude sur la Kabbale :
« Yisraël [l’église des juifs, qui les dirige] ne se soucie nullement des juifs en tant qu’individus. Les juifs, Yisraël peut parfaitement s’en passer, si la mission l’impose. »
Et d’ajouter un peu plus loin : « La Palestine n’est pas le but ultime des juifs ; leur but ultime, c’est le monde. La Palestine n’est que l’endroit où doit être implanté le quartier général de l’État mondialisé.(…)
Les juifs intelligents et qui réussissent n’immigrent presque jamais en Israël. Ils font carrière aux États-Unis ou en Russie, en France ou en Allemagne. Les Israéliens ne sont que la racaille de la communauté juive mondiale, envoyée à la conquête de la terre nécessaire à l’édification du Quartier général du Nouvel Ordre Mondial. »


Entre-nous, le plan est diaboliquement génial. Les nombreux morts juifs aux côtés des jézides, palestiniens et chrétiens, seront les nouveaux martyrs nécessaires à la phase ultime du plan de domination mondiale.
Nécessaires car en même temps la Palestine et Jérusalem auront été nettoyés de tous les ennemis, chrétiens comme musulmans.

Place nette aura été faite pour construire le troisième Temple et inaugurer leur âge d’or avec leur Messie.
La même chose aura été faite simultanément dans le monde.
C’est grosso modo le contenu de la 6ème trompette de l’Apocalypse, vu du côté de la synagogue de satan bien entendu.


Conclu--sion

Nous comprenons mieux maintenant le pourquoi et le comment de l’émergence de cette force si étonnamment spontanée et puissante appelée DAECH, ainsi que son objectif final : anéantir ce qui reste des symboles de la chrétienté, sur les lieux même de l’Incarnation et de la Passion du Christ, et déclarer ouvert le règne de Lucifer.

Ceci se fera en même temps que la révélation de l’Antéchrist au monde, qui justement personnifiera le règne de Lucifer.

Seulement voilà.
Il s’agit du plan de Satan, celui qu’il fera croire à ses adeptes jusqu’au bout.

Car nous savons, de notre côté, que le plan divin diffère de cette perspective.
Même s’il est acquis que les agissements de Satan/Lucifer constituent les châtiments des hommes en punition de leurs péchés, nous savons que ceux-ci se terminent par la purification finale, qui consiste en l’élimination du mal de la surface de la terre.

D’autre part, et ceci est une thèse personnelle, il est quasiment certain que même si Lucifer prépare un Antéchrist-personne, celui-ci ne règnera pas. Seul le Christ, Fils de Dieu, peut régner sur terre. Satan aura pu le faire via un Antéchrist-système qui s’est développé progressivement en cent ans, c’est déjà pas mal.

Mais une telle perspective, Satan ne peut ni l’admettre, ni l’avouer, que ce soit à ses adeptes ou à ses opposants. Il doit maintenir coûte que coûte le mythe du règne d’un Antéchrist-personne car ainsi les hommes, sans ce repère essentiel, considèreront toujours au loin la période des châtiments, et ne se prépareront pas spirituellement. Pourtant, le Christ nous l’a bien dit : « Je viendrai comme un voleur » au moment où on ne l’attendra pas.


Par conséquent, nous allons bientôt quitter la 5ème trompette pour la 6ème, qui sera l’accomplissement du plan de DAECH : l’attaque de la Palestine.
Mais la 7ème trompette sera la Purification finale, la moisson, le jour de la colère de Dieu, et non le règne de Lucifer.

Si c’est ainsi, les hommes auront donc par ce biais (l’attaque de la Palestine) un ultime avertissement pour se repentir.

Je l’espère pour eux.


Car il n’est pas exclut que le Jour de la Colère de Dieu n’intervienne sans crier gare, avant l’accomplissement du plan satanique, qui a déjà connu quelques ratés.

Veillez et priez car le jour de la Purification approche, quelles que soient les actions de Satan.
Seule la préparation spirituelle est nécessaire, par la prière, la pénitence et la pratique des sacrements quelque soit votre religion.


Cliquez sur, merci:

LE DIABLE MARCHE AVEC NOUS sur WAT.tv

à Dieu

Frédéric BERGER




lundi 23 février 2015

CHARLIE HEBDO, ISRAËL, ONU, CARICATURE, GAZA, PALESTINE, IRAN, HOLOCAUSTE, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER


  ISRAËL  demande à l’ONU de condamner un concours de caricatures sur l’Holocauste organisé en Iran.


22 février 2015
  1. Quenel'Actu
Israël n’est pas Charlie et demande à l’ONU de condamner un concours de caricatures sur l’Holocauste organisé en Iran

Le concours de caricatures organisé à Téhéran permettra au vainqueur de remporter $ 12.000 en dessinant les heures les plus sombres du savon.

Israël a demandé au secrétaire général des nations unies Ban Ki-mon et aux pays membres des nations unies de condamner ce concours international de caricatures sur la négation de l’holocauste, organisée en Iran et qui aura lieu dans deux mois.
Ce concours légitime la négation de l’holocauste et encourage ceux qui nient la shoah à continuer de le faire.
Ron Prosor, ambassadeur de l'entité sioniste aux nations unies.
Ce concours est organisé par des institutions iraniennes qui ont affirmé l’avoir organisé en réponse aux caricatures controversées du Prophète Mohamed dans l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo le mois dernier.
L’Iran’s House of Cartoon et le centre culturel Sarcheshmeh organisent ainsi la seconde édition internationale de ce concours de caricatures ayant pour thème l’holocauste, selon Masud Shojaei-Tabatabaii, secrétaire de cet évènement, interrogé par le journal Tehran Times lors d’une conférence de presse au début du mois.
Shojaei-Tabatabaii, qui est également directeur de l’Iran’s House of Cartoon, a ajouté que les participants devront présenter leurs dessins avant le 1er Avril 2015.
Le vainqueur du concours remportera $ 12.000, tandis que ses dauphins remporteront respectivement $ 8.000 et $ 5.000.
Il s’agit de la deuxième édition de ce concours.
Suite aux caricatures publiées dans le journal danois Jyllans-Postens et qui avaient provoqué l’indignation du monde musulman en 2005 en publiant des caricatures du Prophète, les deux organisateurs avaient mis en place ce concours ayant pour thème la négation de l’holocauste ou encore la douleur des Palestiniens.
Selon les organisateurs, l’objectif du concours était de défier le deux-poids deux-mesures de l’Occident concernant la liberté d’expression.
Pourquoi est-ce acceptable de dessiner des caricatures du Prophète Mohamed dans les pays occidentaux, alors que dès que le moindre doute ou questionnement est émis à l’égard de l’holocauste, des amendes et des peines d’emprisonnements affluent ?
Shojaei-Tabatabaii, interrogé par le journal The Observer en 2006
Le vainqueur de la première édition, Abdellah Derkaoui, originaire du Maroc, avait dessiné une grue israélienne qui érige un mur autour du Dôme du Rocher. Le camp de concentration d’Auschwitz-Birkenau était dessiné sur le mur érigé.
001derkaoui-abdellah-Morroc
Les meilleures caricatures du prochain concours seront publiées au Musée d’Art Contemporain de Palestine à Téhéran, ainsi que dans plusieurs endroits de la capitale iranienne.

jeudi 19 février 2015

SAVOIE, KOWEÏT, IRAK, IRAN, CLEARSTREAM, DENIS ROBERT, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER


         KOWEITGATE , CHRISTIAN BASANO et Dominique STRAUSS-KAHN

L’Écho des Montagnes, dans le légitime but de vous informer, revient sur le dossier Koweït.

« L’expert-comptable niçois, Christian Basano, est le héros malheureux d’une histoire très complexe liée à la Guerre du Golfe. Au lendemain du conflit, des Koweïtiens aidés par des complices occidentaux auraient détourné 16 milliards de dollars provenant de l’aide internationale (et donc, des banques de plusieurs pays). Ces fonds devaient en principe financer l’extinction des puits de pétrole koweïtiens, selon une méthode imaginée par un chercheur génial ayant déposé un brevet… »



REPORTAGE VIDÉO:

Cliquez sur:
http://nemesistv.info/video/3HA9K1RN25S5/denis-robert-revelation-et-boite-noire-et-affaire-clearstream

Frédéric BERGER

SAVOIE, ALGER, ALGERIE, ROGER HANIN, FRANCOIS MITTERRAND, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER

ROGER HANIN et THÉRÈSE

Thérèse rend hommage à son ami Roger Hanin,
qu'elle a rencontré pour la première fois à Courchevel en Savoie à l'hôtel des Neiges, durant l'hiver 1956-1957, en compagnie du ministre de l'intérieur de l'époque François MITTERRAND.





 HOMMAGE 

Cliquez sur le lien, merci.


http://nemesistv.info/video/HDHKMX4BG83N/p8310001

mercredi 18 février 2015

TSAHAL, ISRAËL, FRANCE, DJIHAD, SYRIE, MALI, IRAK, UKRAINE, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER


                                   LES NOUVEAUX DJIHADISTES


L’Écho des Montagnes, dans le légitime but de vous informer, constate qu'aucune loi anti-terroriste n'est à l'ordre du jour pour le recrutement dans les synagogues de combattant pour TSAHAL.
Alors que pour la Syrie  on n'entend que le bruit des déclarations gouverne-ment-ales, du matin au soir.

Pourquoi cette discrimination raciale de la part des zélus?
Y aurait-il une race supérieure?
 
Ni François Hollande, ni Manuel Valls ne prennent le micro pour crier leur honte, leur mépris, leur rébellion face à ce danger pour de jeunes patriotes français.

A l'assemblée na-sion-ale, aucun parle-ment-taire ne  demande une loi ou un amende-ment contre le recrutement pour l'armée israélienne,  occupant illégalement la Palestine.

Curieux, non?

Cliquez sur le document suivant:

                  

CONCLU-SION

  Amies (é)lectrices, Amis (é)lecteurs  constatez donc la discrimination faite en faveur des jérusalistes, discrimination accentuée par le fait que ni François Hollande, ni Manuel Valls ne se sont rendus dans les 5 églises chrétiennes profanées en France et même pas un petit mot de déclaration devant une camé-rat sioniste si ce n'est pour offenser les Chrétiens COPTES.
Ce recrutement pour TSAHAL servira-t-il à KIEV?

                      
Frédéric Berger

FRANC-MACON, JESUITE, CIVILISATION, MATIGNON, ELYSEE, DEPUTE, SENAT, ELECTION DEPARTEMENTALE, LIBERTE, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER

Le secret de la secte noire maçonnique satanique mondialiste .                                          
   Le pourquoi du secret de la franc-maçonnerie
Ou comment le bon sens éclaire la réalité

 

Pour le citoyen lambda, l' influence de la franc-maçonnerie est réelle depuis longtemps, mais elle est rangée au même rang que celle des groupes de pression, aussi puissants soient-ils.

La franc-maçonnerie est une société secrète dont la philosophie affichée ne peut plus cacher les véritables mécanismes. Ce que les obédiences nomment dérives est en fait ce qui, volontairement ou non, ne peut ou ne veut être caché. (les francs-macs dirigent la France depuis plus de 2 siècles. 

Évidemment que depuis  il y a eu beaucoup d’ouvrages pour dénoncer l’hypocrisie et les œuvres funestes de cette secte ; mais à chaque fois leurs auteurs furent tournés en dérision,  détruits mentalement financièrement voire physiquement, empêchant  les éditeurs ou  sponsors de diffuser largement leurs ouvrages, puisque la maçonnerie a tout infiltré dès la révolution pour formater les cerveaux à leur idéologie fasciste)
Le bon sens incline à constater que si la philosophie maçonnique est véritablement ( ?,) axée sur une réflexion visant ( mot qui me fait penser au viseur d’une arme) l' humanité entière, elle ne peut rester secrète et doit être au minimum ouverte. (C’est bien une arme à détruire la conscience humaine) A quoi serviraient donc les "lumières" de quelques hommes réfléchissant à l' humanité si elle ne doit pas y participer? Considérer que quelques hommes choisis sont aptes à la réflexion, c'est disqualifier la notion même d' égalité si chère à la philosophie maçonnique. ( C’est bien toute l’incohérence de cette secte, puisque basée sur l’idéologie de la race supérieure : il y aurait des Êtres supérieurs à d’autres et l’on ne sait que trop où conduit une telle  idéologie)
Concrètement et sérieusement, quelle que soit la philosophie, la maçonnerie fonctionne sur 2 principes de base: la fraternité entre les membres (quels qu' ils soient) (même les faux-culs tordus ou autres malfaisants) et le secret de cette fraternité.(non, mais sur le secret de leur dessein.  Évidemment elle ne peut avouer ouvertement au commun des mortels qu’ils sont des sous-hommes et eux des sur-hommes !!! C’est pour cela qu’elle est dans le mensonge permanent)
Ces deux obligations ont pour effet grégaire l' entraide entre les membres. Cet ensemble leur confère une puissance collective et individuelle. C' est, concrètement, leur seul secret initiatique.(cf « le grand serment des fils d’Ignace)
Entraide:                                                                                                                                                                                                Basée sur la fraternité, la maçonnerie crée entre ses membres des liens dont la motivation pratique individuelle est l' entraide. Donner "un coup de main" s' entend pour tout un chacun comme un acte de solidarité conscient et une démarche individuelle. L' initiative est personnelle; elle résulte d' un constat qui entraîne une réaction consciente positive (pour qui ?) en opposition à une situation négative(pour qui ?). Plus qu' à la morale, l'entraide fait appel à la conscience humaine qui rejette le malheur, l' injustice et l' exclusion. (en réalité l’entraide est pour se protéger des révoltes de victimes ou témoins des injustices  qu’il font subir aux autres : les « goym » les non-maçons ! sur le dos desquels ils s’enrichissent les traitant ni plus ni moins comme des esclaves sans conscience)
Si cette entraide est parfaitement concevable (elle ne peut être concevable que pour des gens ignares du véritable objectif des Maçons,ou des gens qui ont vendu leur âme –leur conscience-) elle n' est plus limitée par la conscience individuelle (qu’ils annihilent sans aucun scrupule) dès lors que la fraternité est secrète. Elle oblige à se porter en aide exclusivement à tout membre qui en fait la demande. Cette aide ne répond plus au discernement mais à l' appartenance de l' autre à la même société secrète. Ce n' est plus l' initiative individuelle qui préside à l' acte d'aide, mais l'appel quels qu' en soient les motifs. Ainsi la demande d'aide n'est pas, hormis quelques rares cas, un appel à défendre justement, mais à agir délibérément et aveuglément dans l' intérêt exclusif d' un autre frère (au détriment bien sûr d’un non maçon ou du bien commun)
Obligation d' action:                                                                                                                                                                    De plus, les 2 principes réunis (fraternité et secret) créent l' obligation d' action. Il n' est pas envisageable de refuser, en conscience, une action demandée par un frère socialement secret car ce refus s' apparente à la négation de son propre engagement vis à vis de la communauté occulte. La notion de fraternité, dès lors qu'elle est secrète,(et donc sectaire)  implique l' obligation de servir le frère et d' être servi par lui. Cette obligation s'étend logiquement au frère retiré organiquement des structures actives de la franc-maçonnerie.(ils se tiennent par la barbichette pour accomplir leurs méfaits à l’encontre des Citoyens vertueux et donc de l’ensemble de la Société ! Ce sont bien des techniques mafieuses antihumanistes) 
Les règles de la mafia sont 1 exemple de cette obligation stricte. De nombreux petits mafieux ont fini leurs jours dans 1 caniveau quand ils ont joué l' indépendance ou pire, le non-respect de la fraternité. On ne sort donc jamais d' une telle société(Même si on en sort, on n’en sort pas entier puisqu’ils ont absorbé votre entité et personnalité)
Obéissance:                                                                                                                                                                                                       

Le ciment de toute société secrète et la condition de sa pérennité, tient dans son organisation. Le secret ne suffit pas. Il faut un but et des moyens. Le but est individuel, les moyens sont collectifs. ( d’où la nécessite d’un parrain ou d’un gourou, qui lui, haut plus degré, connait le véritable dessein de cette secte)                                                                                                                                                                          L' homme qui entre en franc-maçonnerie poursuit concrètement un but qui n' est pas philosophique mais pratique. Le "recrutement" par parrainage le lui confirme dans les arguments qui lui sont donnés. (Le mécanisme est bien rodé : on séduit le futur initié en flattant son orgueil en lui disant qu’il mérite de rejoindre l’élite qui compose cette secte alors que ce sont en réalité des schizophrènes sans foi ni loi !)
Il lui confirme également que, plus qu'une hiérarchie, la société secrète présente des degrés de filiation. Comme la famille ancestrale, l' évolution de l' individu est calquée d' abord sur son obéissance absolue aux anciens (la symbolique du silence), puis sur son "éducation" (la symbolique de l' initiation), ensuite sur ses actes d' allégeance (les services qui lui sont demandés en même temps que ceux qu' il peut rendre, anodins d' abord, puis plus impliquant).( Entrer en Franc-maçonnerie c’est mettre le doigt dans un engrenage infernal qui sera fatal pour son âme sa conscience son esprit son cœur et surtout sa liberté . Ce n’est ni plus ni moins qu’une aliènation)
La franc-maçonnerie devient donc naturellement, inconsciemment, un substitut familial qui prend la place de la famille naturelle et en tout cas fonctionne comme la famille ancestrale sur la base de l' obéissance aux anciens. (ce que j’appelle le respect des traditions us et coutumes qui sont la garantie de la conservation de la civilisation et de l’entité de la Nation)  La confusion entre sagesse et obéissance fait partie de la mystification. (c’est pour cela qu’on leur annihile toute conscience personnelle n’écoutant que la seule conscience du Maître pour, soit disant, nous sortir de l’obscurantisme dans lequel on était plongé depuis des siècles!!!
Mais l' obéissance, ciment de la société ancestrale lorsqu' elle se réfère à la sagesse,(est-ce être  « sage » que de s’allonger devant un autre homme)  peut également conduire à l' allégeance obligée par le fait même de l' adhésion secrète. Ce qui est secret n' est, par définition, pas révélable mais est connu de ceux qui partagent le secret. La trahison implique la sanction et ôte toute envie de quitter le groupe car la connaissance des pratiques liée au secret reste. La perception du risque, non de la révélation des pratiques, mais de la reprise de la liberté de conscience individuelle, exclut l' individu non seulement du groupe secret, mais de la société entière.
L' obéissance à une structure ne suffit pas pour pérenniser cette structure, il faut qu' elle procure des moyens conséquents, efficaces et utiles à ses membres en respectant les degrés d' implication de chacun. Il faut donc 1 échange qui bénéficie à l' individu et simultanément au groupe. C' est le principe des obligés.
Or ces moyens ne sont efficaces qu' à la condition qu' ils soient tissés lentement, sûrement et dans l'ombre, mais aussi qu' ils présentent un intérêt (financier et flagorneur ) réel et pratique pour le membre.
Quelle que soit la communication officielle des obédiences, l' homme de la rue dit que la franc-maçonnerie est le véritable pouvoir, simplement par la perception (une sensation  mais pas un constat concret)  une de bon sens qu' il a sur des constatations bien réelles ( constatations illusoires car basées sur des arguments fallacieux ) liant le quotidien, les affaires révélées et les hommes qui y participent.
L' homme de la rue, même s' il n' a pas les moyens d' informations sait repérer les incohérences et les comportements.(puisque lui a su conserver son bon sens et la logique) Il n' a pas confiance dans les institutions et dans le respect des lois (pas seulement juridiques, mais économiques et sociales) car il perçoit les effets, parfois grossiers,(injustes et discriminatoires) des réseaux d' influence et de pouvoir dans son quotidien. (Réaction normale du Citoyen logique qui s’aperçoit que les lois de  ne s’appliquent pas de façon identique pour tout un chacun, selon que l’on fait partie du réseau ou pas !et qu’il n’a aucun pouvoir pour corriger ces injustices )
Moyens:                                                                                                                                                                                                                   Il est donc incontestable que la maçonnerie, plus qu' un réseau d' influence spécifique qui n' a d' existence qu' en fonction de l' intérêt du moment (lobbying), est en fait une société de l' ombre, un double agissant sur des règles propres et secrètes. (régles qui en définitive sont à l’opposé des Droits de l’Homme)
En effet, les puissants réseaux maçonniques possèdent des membres dans tous les rouages de la société (et surtout aux postes clés) si bien que par l' effet de la cooptation et de l' entraide, ils finissent par capter la République entière pour s' en servir. Pour chaque membre, ils représentent à la fois un moyen d' action et une protection optimale. Ces deux raisons qui font appel aux bas instincts (l’orgueil la cupidité l’égoïsme..)de l' homme finissent par devenir une raison de vivre et une reconnaissance de ses choix.
De nombreuses affaires, liées à la politique (financements occultes essentiellement), à l' économie (tribunaux de commerce, mandataires judiciaires) et à la justice (magistrats, avocats, huissiers, notaires) trouvent leurs explications, leurs mécanismes et leur existence même dans l' action de ces réseaux. ( Combien de Français , même hauts placés, en sont conscients?)
On ne peut que constater que les membres de ces réseaux  répondent à une logique de dépendance dont le service rendu cimente les liens et endort le scrupule. Les intérêts personnels, qui bien souvent transgressent les règles de la vie en société, rencontrent d'autres intérêts personnels et cette somme constitue 1 ciment fondamental à la reconnaissance, à la cooptation et au partage d'1 démarche identique.
Le bon sens incline à constater que cette dépendance ressemble également en tous points au système mafieux. Pour obtenir dans la société un bienfait individuel, il faut qu' il soit implicitement mérité et reconnu. Si ce n' est pas le cas, il faut l' obtenir directement de celui qui le détient. L' obtention ainsi acquise est opposable à la société entière qui ne peut (hélas) en contester la validité sauf à renier le principe même.
Le secret, ciment de la réussite:                                                                                                                                                           Ce système ne fonctionne qu'à la condition qu' il soit secret (prestation de serment), qu' il oblige à un engagement actif qui fait passer de la liberté à l' asservissement consenti et qu' il corresponde à une vision sélective et grégaire du pouvoir sur la société et ses rapports humains. Le tout pour assurer au membre de la société secrète une existence formelle.
Dès lors, le mensonge, la dissimulation, la diffamation, la tentation de la forme à la place du fond, les faiblesses, le vice parfois, la perversité, sont les attributs obligatoires d' une société secrète dont les membres répondent à un idéal individuel qui n' a rien de philosophique mais qui, en fait, vise à bénéficier et utiliser au détriment de la société tout entière le patrimoine commun.
Le secret est la condition de la dépendance en ce qu' il crée un pacte ou la corruption est une preuve de fraternité et d' engagement inaliénable à ses frères, eux aussi secrets. (et surtout inexpuniables)
Les effets sont destructeurs: utilisation de la justice, du pouvoir financier, des rouages collectifs, des médias, pour atteindre ses objectifs.
La prestation de serment au service de la République pour un magistrat, un avocat, un notaire, un huissier est un engagement écrasant, une responsabilité d' hommes ou de femmes libres, possédant une très haute conscience, non d' eux-mêmes à travers la fonction, mais de la fonction en propre. A ce titre, ils sont responsables de l'équilibre de la société, de sa cohésion et de son existence face aux autres citoyens. ( or comme tous ces hauts responsables sont pour la  plupart des maçons où instruits selon l’idéologie maçonnique –celle de la race supérieure- il est tout à fait normal que notre Société et Etat-Nation, soit en pleine déliquescence économique et morale)
Or si ce serment fait devant la collectivité entière engage au respect absolu de la philosophie des Lumières et de ce qui préside à notre démocratie si durement acquise,( ? en tuant le Roi en tuant Dieu  des innocents  des justes et des vertueux) il ne peut se satisfaire pour ces charges d' un autre serment qui plus est occulte et opposé dans son principe au respect absolu des principes fondateurs de la démocratie, de la république et de la condition humaine. ( ce Monsieur n’a pas compris que les fondements de notre République ont été violés dés le lendemain de la Déclaration des droits de l’Homme ! normal il a été instruits chez les jésuites !)
Quelles que soient les motivations de l' individu, la fonction qu' il occupe dans et pour la société ne lui appartient pas et ne peut être qu' au service de la collectivité. Il ne peut y avoir 2 "règles du jeu" dans un même jeu, qui de plus, lorsque celle qui est connue n' est pas celle qui s' applique effectivement mais sert à justifier la 2nde 
Dès l' instant où l' idée même d' user de la fonction, par le pouvoir et l' aura qu' elle impose aux autres, germe dans l' esprit du responsable, elle aboutit à la perte, même momentanée, de l' engagement initial et à la déchéance individuelle au regard de la collectivité et des motifs de la charge. Lorsque cette charge est obtenue par cooptation, parrainage ou par la capacité de l' individu à ne pas être totalement libre de lui-même, et en fait, dépendant du secret d' une communauté parasite, c' est le procès de Kafka qui se substitue à la réalité.(ne cherchons donc pas l’origine des « emberlificotements » de la justice française !) 
On ne peut servir 2 maîtres à la fois. Les maçons sont tenus de servir en 1er lieu la maçonnerie qui leur procure, à titre individuel,  plus de satisfactions (temporelles) que les contraintes de l' équité, de la justice, de l' honneur, de la vérité et de l' égalité. ( contraintes qui doivent apporter la satisfaction de l’esprit à ceux à qui il reste une conscience)
Il y a mystification de la société dans l' engagement individuel d' un franc-maçon. S' il est indéniable que des individus aient des affinités entre eux, des intérêts communs et des objectifs grégaires, il n' est pas concevable qu' ils se servent de la conscience collective partagée (principe démocratique, égalité, lois) pour échapper à la sanction ou pire l' utiliser à des fins personnelles. (c’est bien ainsi que l’État viole tous les jours et depuis l’origine  la Déclaration les Droits de l’Homme ayant remplacé Liberté Égalité Fraternité par Vanité Cupidité Individualité))
La franc-maçonnerie utilise tous les rouages du régime dans l' intérêt propre de ses membres. Elle n' existe que parce qu' elle est secrète et qu' un régime lui sert de nid.(de tour d’ivoire) De même, il n' existe pas de maçons "affairistes", mais des maçons qui se rendent service.(au détriment bien sûr des autres Citoyens)
Le remède:                                                                                                                                                                               La fin de la franc-maçonnerie ou de tout groupe sectaire occulte n' est pas liée à la fin d' un régime, quel qu' il soit, mais à la fin du secret. (le secret n’est pas l’existence de la maçonnerie mais son but véritable)                                                         


   Il est inadmissible que dans une société organisée, certains de ses membres utilisent à visage couvert (ils en sont arrivés à un point où ils ne cachent même plus) les institutions qu' ils contrôlent petit à petit. Seule l' existence d' une société secrète en permet la possibilité (hypocrite mystifiante et mensongère).
La maçonnerie fait appel aux bas instincts de l'Homme qui réduit la vie au paraître, incapable d' accomplir l' être.
Rompre le secret de l' appartenance à la franc-maçonnerie n' est pas s' attaquer à la philosophie humaniste,(bien au contraire c’est justement lutter contre l’antihumanisme développée par cette secte hypocrite et fasciste) c' est lui permettre de se développer, de s' auto-contrôler et de mettre enfin les actes en accord avec les mots pour empêcher toute perversité. ( Les FM sont des orgueilleux et n’acceptent pas de reconnaitre que ce sont des manipulateurs manipulés et surtout, que d’autres Citoyens « bien plus ordinaires » leur fassent constater leurs incohérences inepties et graves égarements  parfois criminels)
Interdisons à des membres de sociétés secrètes l' accès sans identification aux rouages à vocation collective, à commencer par la justice. (Il y a du boulot car ils sont partout ! Il faut tout simplement que l’on applique les règles prévues pour toute secte ou organisation sectaire et que soient sanctionnés tous responsables publics qui prennent des décisions arbitraires, inégalitaires ou partiales)
La laïcité, cheval de bataille symbolique des francs-maçons du siècle dernier, doit être comprise dans son intégralité. Est supérieure à toute démarche individuelle l' existence des principes de la république et de la Démocratie. Ces dernières garantissent d' ailleurs pleinement l' exercice des convictions pourvu qu' elles ne soient pas en contradiction avec le principe fondateur de la société, résumé dans le triptyque Liberté, Egalité, Fraternité. (La laïcité si chère aux FM est une preuve de plus de leur sectarisme : les valeurs laïques seraient supérieures aux valeurs universelles et incontournables qui fondent toute démocratie ? Les valeurs développées dans le christianisme ou autre philosophie élévatrice de la conscience, seraient inférieures ?) 
Il y aurait confirmation du pouvoir occulte et néfaste de la franc-maçonnerie à revendiquer le secret.
Malheureusement, il ne peut rien en être car cette connaissance permettrait de comprendre bien des affaires inexpliquées, bien des injustices qui touchent chaque citoyen honnête ou son voisin, bien des dysfonctionnements dans tous les rouages de pouvoir du pays et bien des violations de lois par ceux qui ont reçu mission de les appliquer. (cela a été écrit il y a 2 siècles !!!)
La seule obligation d' indépendance réduit à néant l' intérêt personnel et rend l' institution elle-même indépendante des individus qui la servent au seul profit de l' ensemble de la communauté dont ils font bien évidemment partie.
Il ne s' agit pas de brimer ou de sélectionner les convictions, bien au contraire, mais de restaurer effectivement le principe 1er d' égalité qui a présidé, au moins dans ce qu' il était perçu par le peuple et qui en a permis la concrétisation, au ciment de notre société. (Le Peuple se fait enfariner par des maîtres experts en manipulation)
Ne pas relayer une rumeur, c' est interrompre un mensonge, mais c' est aussi réduire l' efficacité de l' action d' un franc-maçon et par voie de conséquence empêcher une injustice. (il suffit de démasquer ces faux amis )
L' absence de liberté d' un franc-maçon en fait obligatoirement une arme dangereuse pour tous les "profanes" dont l' obligation de survie impose le discernement.
Tout ceci relève du bon sens, et si vous partagez cette analyse, vous contribuerez, par la méfiance à affaiblir les mécanismes couramment utilisés par les francs-maçons. (Il ne faut pas avoir que de la méfiance vis-à-vis de cette secte, il faut crier haut et fort toutes les saloperies des plus petites aux plus grandes, dont ils sont capables, car plus ils les font grosses, mieux ça passe . Les Français sont atteints du syndrome de Stockholm)                       François MONTLOSIER (1755-1838)



   La technique des pas-francs-maçons:
                                                                                                                                                                                                              Abuser de votre bonne foi, abuser de votre politesse, abuser de votre tolérance, abuser de votre intégrité, abuser de tout pour vous détruire (psychiquement et financièrement, si vous résistez à leurs chants de sirènes)).
 Ceux sont les sabordeurs de notre Civilisation 
  bg

lundi 16 février 2015

GAZA, PALESTINE, ESPOIR, ZIAD MEDOUKH, VIE, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER

Gaza la vie !

Ziad Medoukh




Atroce souffrance,

Oppression,

Vie entre parenthèses,

Enfer sur terre,

Restrictions et blocus

Temps funeste, douleurs insaisissables,

Horreur au quotidien

Pour deux millions d’enfermés

Dans une cage dont le ciel bleu pleure la peine,

Mais qui ne gémissent  pas.

Voilà  des années que ça dure,

Ce joug des occupants qui continuent de fustiger inlassablement-

Mort, impudence, fouet arbitraire, et tant de cruauté-

Au milieu d’un silence total, cristallin, étouffant et complice!

L’injustice est à son comble.

Seule la flamme de l’espoir les a maintenus en vie.





 Gaza, la maison aux pierres millénaires,

Supporte l’insupportable.

Gaza, la fleur, promesse de fruit,

Défie les ténèbres.

Gaza, la fierté des braves solidaires,

Résiste à la barbarie des oppresseurs.

Gaza, la volonté de vivre,

Existe et subsiste

Dans sa constante et magnifique opiniâtreté.

Gaza, le combat pour la liberté,

Attend la belle et glorieuse victoire,

Avec un courage inlassable,

Avec ténacité, endurance et résilience,

Avec force, persévérance  et bravoure

Avec l’espoir,

Cette douce arme indestructible.





Gaza, l’écume des vagues de sa mer encerclée,

Gaza, l’éclat doré des dunes de ses sables,

Gaza, l’humilité et la pudeur,

Gaza, debout par la force de son cœur,

Gaza, la mémoire mondiale, la mémoire humaine,

Gaza, les oliviers verts ancestraux,

Gaza, la belle citadelle d’espérance et de foi,

Gaza, la lumière, que son soleil diffuse, avec amour et douceur,

Gaza, la résistante, qui lutte contre une puissance éphémère

Gaza, la dignité, qui attend les premières lueurs de l’aube de liberté

Gaza, la patiente, qui est en train de jouir de la vie

Gaza l’engagée dans une grande Palestine de paix

Gaza, l’éveilleuse des consciences universelles

ET GAZA LA VIE
Qui vous invite à aimer LA VIE!

  Reportage photographique de ZIAD MEDOUKH: