Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

mardi 30 juin 2015

RAMADAN, DA'ECH, MOSSAD, ISRAËL, SIONISME, FRANC-MACON, RAQQA, SYRIE, LIBAN, PALESTINE, IRAK, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER

 DA'ECH c'est pas la dèche!!!!
par

Jean François Fechino

Le 29 juin coïncide avec la commémoration du 1er anniversaire de la proclamation du califat d’Ibrahim, premier jour du mois de Ramadan 2014.

Retour sur ce phénomène avec Jean François Fechino,
Directeur de l’Institut International pour la Paix, la Justice et les Droits de l’Homme Genève.

Da’ech acronyme arabe bien pratique pour désigner un groupe terroriste qui s’est magnifiquement autoproclamé « État Islamique »…  et envisagerait de fonder un Califat entre l’Irak et la Syrie, ad minima.

Dae’ch reste à la Une de la presse internationale à travers ses victoires, ses conquêtes et ses exécutions monstrueuses. Mais sur place, le pseudo Etat Islamique s’organise ou tente de s’organiser. Malheureusement, seuls, quelques faibles et inaudibles témoignages arrivent au compte goutte. Dae’ch attire toute une série de jeunes gens et jeunes filles qui, s’ils ne rêvent de gloire, de sang et d’aventures, se trouvent devant une réalité bien différente, une fois toutes les chicanes, pour atteindre la Syrie ou l’Irak, déjouées.
Recrutement tout azimut… mais sous contrôle

En moins deux ans, Dae’ch a eu un effet catalytique sur des esprits plutôt faibles avec un recrutement aux marges de notre Société, souvent largement inspiré d’un système sectaire. « Les, mal dans leur tête, dans leur peau et dans leur âme » étaient accueillis les bras ouverts. Encouragés à rejoindre ses rangs, Dae’ch n’était pas très regardant sur le parcours ni sur le CV. Cela les a obligé à gérer ces jeunes recrues selon un système communautariste car nombreux sont ceux qui ne parlent et ne comprennent pas l’arabe.

L’afflux, il a fallu aussi organiser un tri afin de vérifier qu’il n’y avait pas d’infiltration. Cette tâche, très technique a été confiée à d’anciens officiers de Saddam Hussein. Des officiers formés à l’école du KGB et qui ont toujours su appliquer les méthodes soviétiques pour interroger avec efficacité leurs prisonniers jusqu’à briser leur personnalité, les transformer en ombres.

Cette seconde phase de recrutement, qui reste toujours d’actualité, a été rendue nécessaire par une affluence importante des jeunes occidentaux mais aussi Russes, Canadiens et Arabes qui voulaient venir combattre à leurs côtés. Elle a eu comme effet de transformer des garçons souvent fragilisés par la vie sociale chez eux, en des monstres à quoi et à qui rien ne semblait faire peur. Si on ajoute quelques doses de drogues (captagon), vous vous retrouvez sur le champ de bataille avec de véritables zombies que rien ne semble atteindre et capables des pires exactions envers les populations civiles locales.

Cette terreur, même si elle fait le bonheur de la stratégie des dirigeants de Dae’ch, reste parfaitement adaptée au court terme. Or, Dae’ch n’est pas un groupuscule de terroristes qui se bat puis s’en retourne. Dae’ch a l’intention de créer un Etat, un Califat, ils ont besoin après la phase de conquête et d’épuration ethnique et religieuse, de mettre en place un nouveau système administratif, civil et religieux. Et là, les combattants étrangers, utilisés pour la conquête, ne peuvent plus leur servir.
Le ras le bol des occupants…

les populations irakiennes qui sortent à peine d’une longue occupation par les troupes américaines, avaient pu espérer voir la fin de cette occupation lors du retrait des GI, même si derrière eux, ils laissaient alors le chaos s’installer.

Avec l’arrivée de Dae’ch, les Irakiens découvrent qu’eux aussi ont recours aux étrangers… Malheureusement, ils constatent aussi que ce sont eux qui commettent les pires violences, souvent gratuites, alors et naturellement, ils en viennent à rejeter Dae’ch, assimilé –de facto– à un nouvel occupant tortionnaire… Ce qui ne fait pas du tout les affaires des dirigeants de Dae’ch qui ont besoin d’une image positive pour implanter leur nouveau régime.

Seulement voilà, comment exfiltrer des combattants dont on ne veut plus ? Il est vrai que quelques combattants étrangers ont déjà tenté de rentrer chez eux. Certains pour des raisons futiles, d’autres parce que le régime auquel on les soumet leur est insupportable, certains par lassitude de la situation de guerre. Peu importe le prétexte -ou non- le retour reste de plus en plus aléatoire. Ce n’est pas sans réjouir les états occidentaux qui voudraient bien éviter de voir revenir sur leurs sols des garçons aguerris, l’âme chargée d’actes criminels et toujours susceptibles de venir exercer sur leur sol des attentats. Alors on est en droit de s’interroger sur cette fidélité à toute épreuve qu’ils vouent à Dae’ch et ses dirigeants, à moins que – comme le rapportent quelques rares témoins, ils ne soient éliminés sur place, par Dae’ch lui-même ?
On ne quitte pas Dae’ch , c’est Dae’ch qui vous tue !

Quitter Dae’ch est donc considéré comme un acte de désertion et puni en conséquence. Les quelques uns qui l’on tenté, en réalité très peu, l’on chèrement payé de leur vie. Les autres sont des rescapés, au sens propre du terme. Les responsables de Dae’ch n’ont-ils pas fait exécuter, devant leurs camarades, plusieurs dizaines de « déserteurs » à Raqqa, il y a trois mois. Dans quelques cas, des déserteurs ont même servi de « bombes humaines », avec un bourreau chargé de télécommander l’explosion.

Dernièrement, et avec une grande hypocrisie et un certain cynisme, Dae’ch aurait même organisé ses propres filières d’exfiltration groupée. Pour ceux qui présentent quelques faiblesse à Raqqa, Ramadi, Mossoul, s’ils tentent de se renseigner sur la façon de rentrer chez eux, ils peuvent tomber sur des oreilles compatissantes qui leur proposent de leur faire suivre une filière d’extraction… qui se termine dans la courette d’une maison avec une balle dans la nuque…

Il ne peut-être question, pour l’organisation, que des services de renseignements étrangers puissent obtenir la moindre information sur le système que les dirigeants sont en train de mettre en place.
Changements stratégiques majeurs… la délation

Si au début de la création de Dae’ch, l’organisation a rameuté à elle les âmes d’une « soldatesque » errante, revenant d’Afghanistan ou d’Irak ou même de Tchétchénie, et en manque de nouveaux combats, cette manne a été bien utile. Mais au fur et à mesure de l’avancée des conquêtes, ces combattants étrangers se sont révélés plus encombrants qu’utiles. Aujourd’hui, c’est Dae’ch lui-même qui se trouve dans l’embarras avec des éléments incontrôlables, peu fiables, peu aguerris et surtout exigeants et indisciplinés. Alors, au moment où il devient urgent de transformer les conquêtes en occupation avant de passer à l’étape de l’administration, Dae’ch a besoin de faire du tri. Et quel tri !

Les objectifs militaires n’ont pas encore tous été atteints. Mais les responsables savent qu’ils ne peuvent confier la gestion des territoires à des combattants étrangers, obligés d’être surveillés et doublés avec des interprètes locaux qui ne parlent pas nécessairement l’anglais ou le français…

Dae’ch vient d’entamer une seconde phase dans ses recrutements pour s’attacher des esprits plus techniques, plus pratiques, plus organisationnels qui sont susceptibles de l’aider dans ses tâches administratives et organisationnelles.

L’organisation semble vouloir réitérer l’opération qui lui a si bien réussie jusque là, faire venir des étrangers avant toute chose, quitte à s’en débarrasser ultérieurement. Ce changement de recrutement est long et délicat, on ne recrute pas pas à un poste administratif comme on recrute un combattant, surtout que les dits combattants ne sont pas toujours d’une grande culture ni administrative ni organisationnelle. En France, en Belgique, au Canada, en Grande-Bretagne, recruter pour le Djihad rapporte toujours plus que recruter pour des postes d’administration.

Alors, Dae’ch ne semble pas hésiter à sacrifier quelques branches déclarées « pas ou peu intéressantes » en dénonçant (anonymement, cela va s’en dire) quelques filières de recrutement sur le point d’expédier du menu fretin, de nouveaux futurs combattants qui coûteraient cher à l’organisation s’ils arrivaient sur place. Da’ech, à distance, gère les entrées et sélectionne les candidats remettant aux polices étrangères ceux qui sont considérés comme peu intéressants. C’est ainsi que dernièrement les polices de différents pays ont-elles pu démanteler des filières de recrutements de Djihadistes.

Cette technique est encore plus dangereuse pour l’Occident, même si, pour l’instant, rien ne semble indiquer que Dae’ch souhaite porter la terreur hors du Proche-Orient. Avec cette stratégie d’écrémage, Dae’ch encombre les tribunaux, sature les prisons, inonde les médias de sa problématique présence mais surtout laisse sur le carreau occidental quelques centaines de garçons frustrés dont la colère ne pourra que croître à l’égard des systèmes pour lesquels ils se sont engagés dans la voie du nouveau gourou. Se considérant d’ores et déjà comme des « appelés de Dieu » appartenant à la « tribu élue », comment pourraient-ils admettre avoir été abandonnés et trahis par les maîtres de la tribu, eux-mêmes !

Stratégie suprême, volontaire ou opportuniste, de la part de Dae’ch qui sait parfaitement bien jouer avec les nerfs et les médias occidentaux et qui souhaite apporter un semblant de paix civile dans les zones conquises en éliminant les trublions, les incontrôlables étrangers tout en agitant le spectre de la menace réelle ou supposée d’un terrorisme larvé, si difficilement décelable, voire incontrôlable dans nos villes et capitales, et sans bouger de chez eux, bien abrités par les murailles de Raqqa…

dimanche 28 juin 2015

SAVOIE, TOUR DE FRANCE, PALESTINE, MOSSAD, TSAHAL, PARIS, DROGUE, DOPAGE, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER





  
                  TOUR DE FRANCE EN SAVOIE

Au secours, aux abris, les drogués, les dopés vont encore polluer la SAVOIE.
Ces cyclistes drogués, dopés sont aux ordres des médecins d'Usraël pour rapporter du fric sale au Mossad et à Tsahal et ainsi tuer les enfants de la Palestine.

Stop au massacre du peuple Palestinien.

Le tour de France ou tour d'occupation de la Savoie va avoir des problèmes sérieux.

Les agents secrets de la Brigade de Savoie mettent en garde.....

avec la vidéo suivante: cliquez sur le lien suivant, ski vous plait:

http://kulted.com/tour-de-rrance_v29454

Frédéric BERGER, président Savoie Indépendante

samedi 27 juin 2015

En direct de Gaza
Trois raids israéliens sur la bande de Gaza
par ZIAD MEDHOUK
POÈTE,ECRIVAIN, HOMME DE BIEN

Les avions militaires israéliens ont mené trois raids sur différents lieux dans la bande de Gaza tôt ce mercredi 24 juin 2015.
C’était dans la ville de Beit Hanoun au nord de la bande de Gaza.
Aucun blessé n’a été signalé lors de ce bombardement israélien en plein mois de Ramadan.
L’aviation israélienne a bombardé de nouveau la bande de Gaza, une région toujours sous blocus israélien inhumain.
L’armée israélienne viole presque tous les jours l’accord du cessez le feu et ne respecte pas la trêve.
Le gouvernement israélien d’extrême droit veut provoquer les factions de Gaza.
Rien ne semble changer pour les Gazaouis onze mois après la fin de la dernière offensive militaire israélienne en été 2014.
Blocus, bombardements, agressions, incursions, souffrance, blessés et attaques permanentes.
Devantle silence complice de cette communauté internationale officielle
Et devant l’absence des médias étrangers qui occultent cette réalité
Gaza résiste, existe et vit !
Gaza la courageuse défie l’occupation !
Gaza la vie persiste !
Gaza sous blocus patiente !
Gaza la dignité garde toujours espoir !
Gaza la déterminée continue de s’accrocher à la vie !
Et Gaza la vie défie les ennemis de la vie !



samedi 20 juin 2015

SATAN, LUCIFER, DIABLE, CIA, ISRAËL, USA, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER

     DAECH ,SYNONYME DE SATAN

L’ÉTAT de Savoie vous donne la véritable identité, son histoire , son avenir de l’État dit islamique.
L’État de Savoie ne reconnait pas ces hommes de Lucifer/Satan.
Le président de Savoie Indépendante, Frédéric BERGER, vous invite à lire, à réfléchir, à prier avec l'aide du mémoire suivant, fruit d'un laborieux travail sur plusieurs années, en collaboration étroite avec un Ami, Procureur Général de l’État SOUVERAIN MILITAIRE DU SAINT SÉPULCRE DE L'ORDRE de Malte.

L’origine satanique de DAECH



J’ai retrouvé dans le Diable au XIXème siècle une information stupéfiante concernant certaines populations vivant dans la zone où sévit actuellement l’armée de l’État Islamique, plus communément appelé DAECH.

D’où sortent-ils réellement ?


Comment ont-ils pu être aussi efficaces en si peu de temps ?


Pourquoi ces hommes font-ils preuve d’une barbarie et d’une cruauté que l’on pensait éteintes dans une société aussi civilisée que celle de notre XXème siècle ?


Quel est leur but réel ?


Toutes ces questions ont une réponse et vous allez comprendre en lisant les lignes qui vont suivre. Car, de même qu’il n’y a pas de fumée sans feu, il n’y a pas d’explication réelle sans se rapporter à la période bien spécifique que nous vivons, à savoir la fin des temps.
L’émergence d’une telle force et l’attitude des Occidentaux à son égard s’inscrivent dans un plan occulte et secret prévu de longue date, aux acteurs soigneusement préparés depuis des générations en vue de la grande confrontation, la fameuse bataille de l’Armageddon.
Nous y sommes presque.

le-diable-au-19e

Un mot sur le Diable au XIXème siècle. Il s’agit d’une série d’ouvrages écrits en 1894 et 1895 par le docteur Bataille, et consistant en une compilation de révélations sur l’occultisme, le satanisme, la franc-maçonnerie, et surtout la réalité du luciférianisme dans la franc-maçonnerie.
C’est ce genre d’ouvrage qui a vulgarisé les écrits d’Albert Pike et du palladisme (haute franc-maçonnerie luciférienne) et démontré la relation directe de ces sociétés secrètes et de certaines religions avec le prince de ce monde.

Cliquez pour lire ce livre, ski vous plait:
FRENCH _ William Guy Carr - La Conspiration Mondiale.pdf

Ces ouvrages recensent des témoignages, notamment par le biais de l’infiltration de la franc-maçonnerie par le docteur Bataille (mais pas uniquement), ainsi que l’observation d’un certain nombre de faits historiques, politiques, scientifiques ou religieux.
Bien entendu, tout ce qui dénonce un tant soit peu la franc-maçonnerie, surtout avec autant de détails qui lui sont hautement défavorables, est extrêmement attaqué afin d’être discrédité. Le ou les auteurs présumés, vu les révélations faites, étant forcément des ex-occultistes de haut niveau, repentis ou convertis au catholicisme, il est facile d’utiliser leur passé pour distiller le doute concernant lesdites révélations. Il n’empêche, la plupart des observations formulées ont été constatées également par d’autres auteurs réputés sérieux, dénonciateurs eux aussi des mécanismes sataniques de la franc-maçonnerie.

On peut toujours critiquer le docteur Bataille ou Léo Taxil et semer le doute à leurs sujets, ce qui est relativement facile, mais quand Monseigneur Jouin, Henry Coston, William Guy Carr ou le marquis de la Franquerie (pour n’en citer que quelques uns) parviennent à peu près aux mêmes observations et conclusions sur le fonctionnement de la franc-maçonnerie, à quelques détails près, il y a fort à parier que malheureusement ces révélations sont pour la plupart fondées.

J’en veux pour preuve d’ailleurs que ces ouvrages sont complètement oubliés, ignorés, même par la plupart des dénonciateurs de la franc-maçonnerie. Si vous voulez connaître la vérité, il faut toujours chercher ce qui est caché et que nos ennemis n’ont pas intérêt à voir dévoiler, surtout quand ils sont concernés.

N’oublions pas qu’ils sont passés eux-mêmes maîtres dans l’art de la mystification, c’est-à-dire qu’ils suscitent de pseudo-dénonciateurs qui mêlent intelligemment le vrai et le faux afin de désorienter les honnêtes chercheurs, et surtout de les diriger dans de fausses directions.
La base de la subversion est de maîtriser à la fois ceux qui dirigent le système et ceux qui dénoncent le système ; ainsi il est très difficile de connaître les véritables enjeux.
Ainsi donc, je retrouve incidemment il y a quelques jours dans le tome 4 du Diable au XIXème siècle un chapitre intitulé Le diable à l’assaut du saint Sépulcre et c’est alors que toute l’affaire DAECH s’éclaire.

Voici la clé.

Écrite il y a plus de 100 ans je le rappelle, mais dont l’actualité est aujourd’hui criante. Il suffisait d’attendre.
En bleu le texte original, en noir mes commentaires.

L’armée de l’EI provient de tribus sataniques installées dans la région depuis des générations

« Les adorateurs du diable existent par milliers et milliers ! Tout le Kurdistan en est rempli, toute l’Arménie turque, et ils s’étendent jusqu’en Syrie et en Palestine.
Yésidis, Daseni, Chemsieh, ces trois mots signifient Jézides, les plus exécrables des banabacks. Ceux de la province russe de la Transcaucasie sont au nombre de 4400 familles au moins ; on en compte autant dans le Kurdistan persan, et près du double dans le Kurdistan turc. Ce sont là des familles fixées dans ces pays, mais il y a les tribus nomades qui échappent à toute évaluation exacte. Moritz Wagner, dans sa remarquable étude de ces contrées de l’Asie antérieure estime que, parmi les kurdes nomades, les Jézides qui se cantonnent principalement dans les montagnes de Sindjar, au nord des campagnes de la Mésopotamie, sont au nombre de 50 000, épars sur un espace considérable, et déjouant toute répression. Selon Théophile Deyrolle (Voyage dans le Lazistan et l’Arménie), ils sont fort nombreux aux environs du Sipan-Dagh, au nord du lac de Van.

« Les Yésidis adorent le diable, écrit M. Deyrolle ; leur doctrine inspire également de l’horreur aux persans, aux turcs et aux chrétiens. »

Une de leurs tribus, fixée entre Mossoul et le Khabour, affluent du Tigre, pouvait, au commencement de ce siècle, mettre sur pied environ 8000 hommes, dont 6000 fantassins.

Chaque tribu de Jézides est gouvernée par un cheikh indépendant ; mais toutes relèvent au spirituel du Mir, sorte de pape sataniste ou cheikh-kan, qui réside au bourg de Baadlî, situé sur une roche escarpée. Ce Mir, qui est choisi parmi les descendants d’Yésid, fondateur de la secte, est en même temps le prince de la tribu sur le territoire de laquelle se trouve le tombeau révéré de leur grand saint, le cheikh Adi, auteur de leur livre de doctrine, Aswat ou « le Noir » ; les sectaires se rendent en pèlerinage à ce lieu sacré, leur saint sépulcre, au nord de Mossoul, sur la route d’Amadiah. Ils ont encore un sanctuaire vénéré à Lalech, village où vécut un de leurs prophètes.

On le voit, les Jézides ne sont pas des mythes ; les témoignages abondent sur leur religion à rebours, sur leurs mœurs, féroces dans les contrées que leurs bandes terrorisent.
Le fait est que leur origine est bien confuse. Il y a dans la doctrine qu’ils affichent un mélange, en apparence bizarre, de manichéisme, de parsisme, de mahométisme et de judaïsme. Autant que les musulmans et les juifs, ils ont la haine des chrétiens, même ils les détestent encore à un plus haut degré.


Tout porte à croire qu’ils sont les descendants directs des premiers Manichéens. La contrée dont ils proviennent, où ils sont en force, est celle-là même où Manès conçut et propagea ses doctrines avec le plus de succès. Le nom de leur cheikh vénéré, de leur grand saint, Adi, est celui d’un des plus zélés disciples de Manès.
Comme les anciens mages, comme les sectateurs de Zoroastre, ils qualifient d’Ahriman, dieu du mal, la divinité qu’ils reconnaissent, mais qu’ils refusent d’adorer, et ils réservent leurs hommages à un Ormuzd nettement luciférien, un dieu du feu, dont ils font la divinité bienfaisante.
Ils vénèrent le soleil comme manifestation permanente du bon principe divin. Le feu est sacré pour eux. Des deux dieux, celui qu’ils adorent est appelé par eux Taous ou Mélek-Taous, c’est-à-dire roi Phénix, Seigneur de vie, ou encore Esprit-saint feu-et-lumière, et même, très carrément, Lucifer.


De même que les occultistes des triangles [les francs-maçons palladistes] ont leur livre sept fois sacré, mille fois secret, le Livre Apadno, les Jézides possèdent un livre mystique et mystérieux, le Sôhuph Sheit, que l’on ne peut montrer aux étrangers sous peine de mort.
Les palladistes ont à Charleston l’image sacrée nommée Baphomet, qui est leur palladium ; les Jézides ont à Lalech l’effigie sacrée du Mélek-Taous, qui est aussi leur palladium, et que le Mir expose à la vénération des fidèles, à l’époque des pèlerinages.

Parmi les Jézides les plus fanatiques, les plus dépravés, les plus féroces et par conséquent les plus redoutés, il convient de signaler ceux des tribus de Khizîl-bach ou Têtes rouges, qui vivent dans le bassin moyen de l’Euphrate, sur les bords du Ghermili et du haut Khizil-Irmak. Ceux-ci ont, sous la dépendance du Mir de Baadli, un patriarche résidant dans le Derzim, près du fleuve Mourad. Cette branche de Jézides compte, dit-on, 400 000 sectaires. Dans la contrée, on les gratifie du sobriquet de Terah-Sonderan, ce qui veut dire les éteigneurs de lumière.
Dans ces pays perdus du Kurdistan, des missions catholiques ont réussi à s’installer, mais avec quelle peine ! La conquête des âmes est particulièrement difficile dans le pays du Tigre ; entre Mossoul (endroit où s’élevait jadis Ninive) et Elkous, la rive droite du fleuve est presque entièrement occupée par les Jézides, et la rive gauche par les Chaldéens, qui ne valent guère mieux. Ailleurs, ce sont les Jacobites et les Nestoriens, hérétiques haineux qui dominent.
C’est bien là, vraiment, une contrée du diable.


Arrêtons-nous ici quelques secondes.
Nous découvrons donc qu’il existait il y a 150 ans, dans les contrées où sévit actuellement DAECH, des tribus notoirement lucifériennes, réparties entre l’ancienne Mésopotamie et l’ancienne grande Arménie, soit une partie de la Turquie, de l’Irak, de l’Iran et de la Syrie actuelles, et qui correspondent grosso modo au Kurdistan.
Depuis des générations, ces hommes sont prêts, avec les mêmes doctrines et les mêmes aspirations qu’il y a un siècle. Ils se transmettent leurs traditions, leurs rites et leurs doctrines.

Les américains n’ont pas eu besoin d’aller loin pour trouver de pseudo opposants à Bachar el Assad et les armer.
Il y a là un choix occulte qui dépasse largement les agents manipulateurs de la CIA, du Mossad ou du Mi6.
Un choix que seuls quelques personnages hauts placés connaissent car ils doivent, à l’insu de tous, préparer les conditions de la bataille de l’Armageddon.
Et ces conditions passent par le réveil et l’armement de tribus placées là depuis des lustres par satan, auxquelles on a enfin donné l’autorisation d’attaquer.


D’abord la Syrie, phase A du plan.
Même si elle fut un demi-échec, elle a permis d’armer et d’entraîner ces tribus.

Ensuite la région autour de Mossoul, leur berceau en réalité, et le Kurdistan d’une manière générale

. Phase B.

Il faut voir la facilité et la rapidité avec laquelle ces hordes se sont rendues maîtres d’une bonne partie de l’Irak en quelques semaines seulement au mois de juin dernier.
L’équipement militaire et la campagne de Syrie n’expliquent pas tout.
Elle n’explique par la furie, les décapitations, les violences sans nom envers les chrétiens et tout ce qui ne cadre pas avec leur idéal.
L’effondrement programmé de l’Irak n’explique pas non plus cette puissance soudaine et si bien organisée.
C’est pourquoi d’ailleurs, aller armer les Kurdes, parmi lesquels il y a forcément d’autres tribus Jézides, est une folie, un non sens, une trahison, une inconscience totale de la part des Occidentaux.

Car les pseudos affrontements entre Kurdes et l’Etat islamique ne sont en réalité, nous venons de le voir, que des bagarres entre tribus qui se connaissent très bien et qui se préparent pour l’assaut final, où elles seront alors toutes réunies dans le même objectif.
Par conséquent, ces affrontements ne sont là que pour justifier le regroupement et l’intervention sur place d’une large coalition occidentale où la quasi-totalité des grandes nations sont représentées, certaines y ayant envoyé des forces armées. C’est le cas des américains, des français, des anglais, des russes.
Intervention militaire qui, comme chacun sait, est plutôt inefficace malgré les moyens employés.
C’est normal, puisqu’il ne faut surtout pas décimer trop tôt des forces soi-disant ennemies dont on a besoin pour la PHASE C.
Voyons maintenant en quoi consiste cette phase C. Car elle est connue à l’avance.

L’objectif final : les lieux saints en Palestine

Trois montagnes sont spécialement l’objet de leur vénération : le Sindjar où ils se rendent en pèlerinage et où, en l’honneur de Lucifer, ils jettent dans un abîme de l’argent et des joyaux ; l’Alagoz, massif volcanique qu’ils considèrent comme une sorte de lunette ou de télescope où leurs mages prédisent l’avenir ; et surtout l’Ararat, dont le massif est le centre historique du plateau d’Arménie, l’Ararat, mont sacré des kurdes et en particulier des Jézides.

En effet, le mont Ararat fort célébré dans les légendes de la maçonnerie d’adoption, joue un grand rôle dans le Livre Apadno, et rien n’est plus frappant que la ressemblance entre la tradition jézide et les fausses prophéties apadniques au sujet de cette haute cime de la Caucasie.
En tout cas il y a là une connexion étonnante qui laisserait supposer une unité réelle dans le plan diabolique, dans le projet que satan médite d’une nouvelle et suprême révolte contre Dieu.

Les Jézides rêvent de l’extermination des races chrétiennes. Au grand jour, d’après leur tradition, ils réuniront au mont Ararat toutes leurs tribus éparses en Russie, en Perse et en Turquie, et de là ils descendront comme une avalanche sur la Palestine pour proclamer le règne de Lucifer sur la terre, détruire le sépulcre du Christ et planter l’effigie du Mélek-Taous, transportée de Lalech, au sommet du Golgotha.

Déjà ils préparent les voies à cette campagne.

En nombre relativement important, quelques familles de jézides se sont implantées en Palestine, y compris à Jérusalem, les uns et les autres prenant leurs positions, attendant l’invasion, qui viendra quand le Mélek-Taous en aura décidé.


Ainsi, le diable se prépare à donner l’assaut au Saint-Sépulcre.
Les Lieux Saints sont visés par les Jézides ; de jour en jour, ils s’établissent dans les environs, resserrant peu à peu leur cercle, tout en entretenant leur zèle de maudits aux pays dont l’Ararat est le centre. Sommet qu’ils appellent, exactement comme les palladistes, la Montagne mère du monde persuadés, toujours comme les palladistes, que c’est Lucifer qui a sauvé, au moyen de l’arche, l’humanité noyée par le déluge de son rival malfaisant, Adonaï pour les uns ou Ahriman pour les autres.

Oui, vous avez bien compris. L’auteur de ces lignes ne pouvait pas savoir, en 1895, que la Palestine serait devenue entre-temps l’État d’Israël.

Mais l’objectif final et réel des satanistes de DAECH reste bien la prise des Lieux Saints, d’où la complicité du Mossad qui arme ces tribus pour qu’elles attaquent Israël, non pas pour anéantir les juifs mais pour détruire les lieux saints chrétiens.

Ainsi le plan Pike s’appliquera à la lettre, car bien évidemment le monde entier considèrera qu’il s’agit d’une agression de l’état juif, et interviendra pour stopper les islamistes de Daech, qui ne sont que les descendants des Jézides.

C’est pourquoi il fallait rassembler dans la zone un grand nombre de moyens militaires, non pas pour exterminer maintenant les Jézides, mais pour le faire une fois qu’ils auront accompli leur mission : déclarer la mort définitive du christianisme par la destruction des lieux saints.
D’où également les menaces qui pèsent sur Rome, pour les mêmes raisons. Car il faudra anéantir en même temps les deux « temples » saints qui représentent le christianisme : le Vatican et le Saint-Sépulcre.

Et comme les Jézides sont assimilés à l’Islam, les musulmans de tous les autres pays, dont un grand nombre ont été judicieusement infiltrés dans les pays occidentaux en vue de cette guerre justement, se révolteront en voyant l’extermination de leurs coréligionnaires.
Il y aura des dégâts collatéraux en Israël ?
Et alors ?
Je rappelle ce qu’écrivait Israël Adam Shamir (un juif dénonçant les méfaits du judaïsme talmudique), en 2004 dans son ouvrage Etude sur la Kabbale :
« Yisraël [l’église des juifs, qui les dirige] ne se soucie nullement des juifs en tant qu’individus. Les juifs, Yisraël peut parfaitement s’en passer, si la mission l’impose. »
Et d’ajouter un peu plus loin : « La Palestine n’est pas le but ultime des juifs ; leur but ultime, c’est le monde. La Palestine n’est que l’endroit où doit être implanté le quartier général de l’État mondialisé.(…)
Les juifs intelligents et qui réussissent n’immigrent presque jamais en Israël. Ils font carrière aux États-Unis ou en Russie, en France ou en Allemagne. Les Israéliens ne sont que la racaille de la communauté juive mondiale, envoyée à la conquête de la terre nécessaire à l’édification du Quartier général du Nouvel Ordre Mondial. »


Entre-nous, le plan est diaboliquement génial. Les nombreux morts juifs aux côtés des jézides, palestiniens et chrétiens, seront les nouveaux martyrs nécessaires à la phase ultime du plan de domination mondiale.
Nécessaires car en même temps la Palestine et Jérusalem auront été nettoyés de tous les ennemis, chrétiens comme musulmans.

Place nette aura été faite pour construire le troisième Temple et inaugurer leur âge d’or avec leur Messie.
La même chose aura été faite simultanément dans le monde.
C’est grosso modo le contenu de la 6ème trompette de l’Apocalypse, vu du côté de la synagogue de satan bien entendu.


Conclu--sion

Nous comprenons mieux maintenant le pourquoi et le comment de l’émergence de cette force si étonnamment spontanée et puissante appelée DAECH, ainsi que son objectif final : anéantir ce qui reste des symboles de la chrétienté, sur les lieux même de l’Incarnation et de la Passion du Christ, et déclarer ouvert le règne de Lucifer.

Ceci se fera en même temps que la révélation de l’Antéchrist au monde, qui justement personnifiera le règne de Lucifer.

Seulement voilà.
Il s’agit du plan de Satan, celui qu’il fera croire à ses adeptes jusqu’au bout.

Car nous savons, de notre côté, que le plan divin diffère de cette perspective.
Même s’il est acquis que les agissements de Satan/Lucifer constituent les châtiments des hommes en punition de leurs péchés, nous savons que ceux-ci se terminent par la purification finale, qui consiste en l’élimination du mal de la surface de la terre.

D’autre part, et ceci est une thèse personnelle, il est quasiment certain que même si Lucifer prépare un Antéchrist-personne, celui-ci ne règnera pas. Seul le Christ, Fils de Dieu, peut régner sur terre. Satan aura pu le faire via un Antéchrist-système qui s’est développé progressivement en cent ans, c’est déjà pas mal.
Mais une telle perspective, Satan ne peut ni l’admettre, ni l’avouer, que ce soit à ses adeptes ou à ses opposants. Il doit maintenir coûte que coûte le mythe du règne d’un Antéchrist-personne car ainsi les hommes, sans ce repère essentiel, considèreront toujours au loin la période des châtiments, et ne se prépareront pas spirituellement. Pourtant, le Christ nous l’a bien dit : « Je viendrai comme un voleur » au moment où on ne l’attendra pas.

Par conséquent, nous allons bientôt quitter la 5ème trompette pour la 6ème, qui sera l’accomplissement du plan de DAECH : l’attaque de la Palestine.
Mais la 7ème trompette sera la Purification finale, la moisson, le jour de la colère de Dieu, et non le règne de Lucifer.

Si c’est ainsi, les hommes auront donc par ce biais (l’attaque de la Palestine) un ultime avertissement pour se repentir.
Je l’espère pour eux.
Car il n’est pas exclut que le Jour de la Colère de Dieu n’intervienne sans crier gare, avant l’accomplissement du plan satanique, qui a déjà connu quelques ratés.
Veillez et priez car le jour de la Purification approche, quelles que soient les actions de Satan.
Seule la préparation spirituelle est nécessaire, par la prière, la pénitence et la pratique des sacrements quelque soit votre religion.

à Dieu

Frédéric BERGER
J’aime · Commenter ·

mardi 16 juin 2015

PAPE FRANCOIS, VATICAN, FRANCOIS DE SIEBENTHAL, BANQUIER, DIEU, JEANNE D'ARC, JESUS, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER

  16 juin 2015


Pape François... Le démon entre par la poche

 

 


L’argent et le sacerdoce

Jésus a prêché les béatitudes : prêchez l’Évangile, soyez avec les pauvres. Le peuple fidèle de Dieu ne pardonnera jamais à un prêtre d’être attaché à l’argent et de traiter mal les gens. 
N’oubliez pas que le démon entre par la poche, c’est par là précisément qu’il entre. 

Et une fois qu’il est rentré, la seconde étape, c’est la vanité.


Non au cléricalisme

Ne cléricalisez pas ! Le cléricalisme est l’un des péchés et l’une des attitudes les plus pernicieuse qui freinent la liberté de l’Église.  

Repentance

Nous nous scandalisons quand des membres de l'État islamique brûlent vif un pauvre pilote dans une cage… Mais au cours de l’histoire, nous avons fait la même chose ! (…) Nous avons blessé notre sainte Mère l’Église ! Dans notre conscience, il doit y avoir ce pardon pour l’histoire de notre famille, pour toutes les fois où nous avons tué au nom de Dieu (les paroles du Pape rappellent par exemple que Jeanne d’Arc, pour ne citer qu’elle, a été condamnée au bûcher par des gens d’Église, ndlr).

http://www.aleteia.org/fr/religion/article/pape-francois-le-demon-entre-par-la-poche-5784702761828352?page=2
http://www.news.va/it/news/papa-francesco-possibile-unico-giorno-per-pasqua-a

François s'est aussi appuyé sur la seconde lecture du jour, la lettre de saint Paul aux Corinthiens (Co 6, 1-10), où l'Apôtre déclare : "Voici maintenant le moment favorable" pour "ne pas laisser sans effet la grâce reçue" de Dieu. "Ce don gratuit, souligne le Pape, le Seigneur nous le donne à chaque instant. Il faut l’accueillir, sans donner lieu à quelque scandale." Prenant l’exemple d’un chrétien qui va à l’église tous les dimanches mais qui ne vit pas au quotidien comme un chrétien, le Pape a dénoncé cette attitude : "Combien de fois avons-nous entendu dans nos quartiers, dans nos commerces : 'Regarde untel, il va tous les dimanches à la messe et ensuite il fait cela et cela' ? Et les gens sont scandalisés", a déploré François.

Un cœur doux humble, attentif au temps de Dieu

Pour éviter ce type de comportement, "il faut être attentif pour comprendre le temps de Dieu, quand Dieu passe dans notre cœur". Disposer son cœur à un tel accueil, le mettre en condition, c’est le vider "du bruit de la mondanité, du paganisme et du diable", de tout ce qui ne vient pas du Seigneur et le libérer des "passions". Ces dernières sont toutes les "choses qui nous éloignent de la paix", selon François, comme la règle du "œil pour œil, dent pour dent" qui est l’Évangile de ce jour. "Être libéré des passions signifie avoir un cœur humble, un cœur doux. Le cœur est protégé par l’humilité, la gentillesse, jamais par les luttes ou les guerres", a souligné le Pape.

Reprenant les mots de saint Paul, François indique que cette sérénité et cette paix du cœur doivent guider chacun "dans les détresses, les difficultés, les angoisses, les coups, la prison, les émeutes, les fatigues, le manque de sommeil et de nourriture" en privilégiant "la chasteté, la connaissance, la patience et la bonté, la sainteté de l’esprit et la sincérité de l’amour, par une parole de vérité, par une puissance qui vient de Dieu". 

mercredi 3 juin 2015

SAVOIE, FLN, CONTRIBUABLE, MONT BLANC, PARTI SOCIALISTE, PARTI SIONISTE, ALGERIE, BOUSSOUF, CHERIF ABDEDAÏM, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER


               LE CON-TRIBUABLE PAYERA

L’Écho des Montagnes, dans le légitime but de vous informer, que le con-tribuable
français est riche: il paye toujours.
Il paye toujours pour con-seiller un gouvernement jérusaliste maçonnique.
Con-seiller sur quoi?
Sur le chômage, il grimpe et dépasse le Mont Blanc.
Sur la délinquance en SAVOIE, il grimpe  pour mieux occuper la Savoie, Terra Sacra, colonisée depuis 1860. En effet les forces du désordres ont pour mission de couvrir les délin-cons pour faire monter la peur, donc pour faire comprendre aux Savoisiens, sans la France vous êtes foutu.
Ils ont fait la même politique en Algérie, mais le FLN a veillé au grain et ne s'est pas fait berné; tout comme Savoie Indépendante qui veille au grain maintenant, riche des enseignement de BOUSSOUF.
Merci à Chérif Abdédaïm et que Dieu lui rende grâce.

Voila le GOUVERNE-MENT FRANCAIS .
Ce gouverne-ment est riche en con-seillé, payé par le con-tribuable.



Sur proposition du ministre de l’intérieur :
 
  • M. Hubert WEIGEL, préfet hors cadre, secrétaire général adjoint de la 21ème conférence des parties à la convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques, est nommé conseiller du Gouvernement ;
 
  • M. Pierre N’GAHANE, préfet hors cadre, secrétaire général du comité interministériel de prévention de la délinquance, est nommé conseiller du Gouvernement ;
 
  • M. Stéphane ROUVÉ, préfet hors cadre, chargé de la direction opérationnelle du stationnement payant, est nommé conseiller du Gouvernement ;
 
  • M. Jean-Luc NEVACHE, préfet, coordonnateur national de la réforme des services déconcentrés de l’État auprès du secrétaire général du Gouvernement, est nommé conseiller du Gouvernement ;
 
  • M. Nicolas DESFORGES, préfet hors cadre, délégué interministériel aux grands événements sportifs, est nommé conseiller du Gouvernement ;
 
  • M. François LUCAS, préfet hors cadre, directeur de la mission de préfiguration de la métropole du Grand Paris, est nommé conseiller du Gouvernement ;
 
  • M. Jean-Yves LATOURNERIE, préfet, chargé de la lutte contre les cybermenaces, est nommé conseiller du Gouvernement ;
NOTES DE L'EDM

Ces con-seillés, payés énormément ont pour mission de sauver le parti sioniste, dit le P.S. de la déroute électorale. en France et de la décolonisation de la Savoie, dont le vote se tiendra aux Nations Unies en automne.
Panique à bord du paquebot France, car la Savoie rapporte aux zélus français autant que" l'île de France", c'est à dire qu'un million de Savoisiens rapporte au colonisateur autant que 10 millions de franciliens en apport T.V.A.
Donc 1 savoisien vaut 10 franciliens.
Les zélus ne veulent pas perdre une si bonne vache à lait qu'est la Savoie.

Vidéo, cliquez sur, ski vous plait:

https://youtu.be/dps9c7reBNk
Frédéric BERGER

mardi 2 juin 2015

ILLUMINATI, SAVOIE, FRANC-MACON, JUIF, ISRAËL, SATAN, LUCIFER, SACRIFICE D'ENFANT, TORTURE, DIABLE, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER


                 LA LIGNÉE DE SANG DES ILLUMINATI
                                OU
                 COMMENT GARDER LE POUVOIR SATANIQUE

L’ÉCHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, continue sa lutte contre le Nouvel (des)-Ordre Mondial, qui vous tue, vous emprisonne, vous viole, vous vol et vous asservis.
  Donc suite à l'article paru hier sous nos colonnes, dont voici les références en cliquant délicatement dessus:
                 FRANC-MACON, NICOLAS SARKÖSY DE NAGY-BOCSA, FRITZ ...
et en remerciant les milliers de l'(é)lectrice et d'(é)lecteur qui nous ont  félicité tout en demandant la documentation de FRITZ SPRINGMEIER, apparue dans sa vidéo.

Donc voici les livres en question, de la bibliothèque  privée de vote journal préféré.
A lire et à divulguer sans modération.
Fritz Springmeier - The Satanic Bloodlines.pdf
et
Fritz Springmeier - The Top-13 Illuminati Bloodlines.pdf
et
Fritz Springmeier & Cisco Wheeler - The Illuminati Formula - Monarch Mind Control Science.pdf
et
Fritz Springmeier - Be Wise as Serpents (1991).pdf

CONCLU-SION

L’Écho des Montagnes est le seul journal anti-jérusaliste, capable de vous fournir une pareille bibliothèque.Prenez le temps de regarder ces documents volumineux et précieux, car censurés par les jérusalistes de Paris et d'Israël et du monde entier et en particulier des servus de Mati--gnon et de l’Élysée (entièrement dévoué à Usraël et non à la FRANCE qui les nourri, les héberge, les loge et les paye!
Divulguez à vos proches et à vos ennemis.
FRITZ SPRINGMEIER est un sobriquet, n'oubliez pas que Rotschild est un Mayer ou un Meier
et qu'Hitler est un Mayer ou un MEIEIR, descendant de ROTSCHILD and CO.....
Frédéric BERGER
 

lundi 1 juin 2015

FRANC-MACON, NICOLAS SARKÖSY DE NAGY-BOCSA, FRITZ SPRINGMEIER, 13, ILLUMINATI, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER


                         13 A LA DOUZAINE
                                  ou
         LA LIGNÉE DE SANG DES ILLUMINATI

L'Echo des Montagnes, dans le légitime but de vous informer, vous a toujours écrit
et prouvé que la secte des (pas) francs-maçons était une secte sioniste, secte jérusaliste,
pour dominer le monde avec leur Nouvel des-ordre Mondial.

Voici d'autres preuves:

          --les déclara-sions de Nicolas Sarkösy de Nagy-Bocsa:
         
Sarkozy:"La sécurité d'Israël est le combat de ma vie"...
Et  c'est ce traître sioniste qui a fait entrer la France dans l'OTAN pour nous mener à la guerre contre la Russie
Sarkozy LE NOUVEL ORDRE MONDIAL. Ce que les médias de merde vous ont encore caché
A enregistrer avant que ça disparaisse : 
Sarko l'américain et le complot 666 du "Nouvel Ordre Mondial" :
Opération Sarkozy - CIA - 1 et 2

   --les écrits de Nicolas Sarkösy de Nagy-Bocsa:
Cliquez sur cette lettre, merci
  
La faute d'orthographe est voulue "ècrivons pour écrivons
puis une autre faute volontaire: Républicouis pour Pépublicains, avec le symbole "pi" pour le "R"=
Républicains : avec un "pi" (3,14116 de mémoire) : symbole mathématique utilisé par les FM pour leurs constructions ..Le COUI pour français chrétiens vous êtes cuit car moi Sarko je vais marquer l'Histoire avec un grand "H", autre symbole maçonnique.
La signature comporte :  3 points des frangins et trois "alpha"= symbole du boeuf en alphabet hébreu.


Bon pour les (pas) francs-maçons le chiffre 13 est le chiffre sacré qui n'a rien à voir avec le Christ.
Voici la lignée de sang des illuminati, cliquez sur:


Frédéric BERGER