Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

dimanche 31 décembre 2017

LUNE, PERIGEE, CIEL, SAVOIE


LA LUNE A SON PÉRIGÉE EN SAVOIE


Voici les photographies de la Lune à son périgée.

La clarté de la Lune est très forte dans le beau ciel de Ma Savoie Chérie.

Prochain rendez-vous en 2065!   


THERESE, CHAMPAGNY EN VANOISE, SAVOIE, LE REVE BLEU, ENFANT, CIEL, NEIGE



             LE RÊVE BLEU

Thérèse vous souhaite 2018 avec plein de bonheur, de joie, de santé et de
chanson pour l'Amour de vous toutes et tous.


Cliquez sur:  https://youtu.be/Qjq87X0LFIM

ou 

samedi 30 décembre 2017

LUNE, SOLEIL, CHARLES TRENET, PERIGEE, 2018, VOEUX, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER


Une superlune pour le Nouvel An !

  Cliquez sur la photographie, vue de la Savoie:


L’Écho des Montagnes vous souhaite une année 2018, pleine de lune, de joie, de santé et d'Amour.

La lune s'associe à ses vœux.  

 Article auteur JEAN LUC GOUDET

Le 1er janvier 2018 (et, dans une moindre mesure, le 31 du même mois), la Lune sera un peu plus proche que d'habitude de la Terre. Si le terme « superlune » est un peu grandiloquent, voire trompeur, notre satellite, pour ces deux prochaines Pleines Lunes, méritera que l'on sorte pour admirer sa belle lumière.
Revoilà la « superlune ».

 Ce mois de janvier 2018, de manière tout à fait exceptionnelle, nous en offrira même (presque) deux, pour son premier jour et pour son dernier. Pour un observateur peu attentif des choses du ciel, l'évènement passe en général inaperçu. Il se produit quand la Lune est pleine et en même temps suffisamment proche de la Terre, donc près de son « périgée » sur son orbite elliptique. Celle-ci apparaît alors légèrement plus grande dans notre ciel et, partant, un peu plus lumineuse.

Mais ne vous attendez pas à voir comme en plein jour. Dans la Lettre d'information n° 140 de l'IMCCE (Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides), il est écrit : « Le 1er janvier 2018, à 21 h 48 UTC [22 h 48 heure de France métropolitaine, NDLR], la Lune sera à son périgée à une distance de la Terre de 356.564,819 km avec une taille apparente de 33,59' [contre 31,5 en moyenne]. La Pleine Lune se produira peu de temps après, le 2 janvier 2018 à 2 h 24 UTC [3 h 24, heure locale] ».

Il est possible de convertir en degrés : le diamètre apparent sera de 0,56° au lieu d'environ 0,5° en moyenne, soit 12 % de plus. Pas de quoi être impressionné : l'augmentation de diamètre apparent est à peu près imperceptible à l'œil, à moins de comparer avec une autre Pleine Lune sur deux photographies ou à l'aide de mesures angulaires. En 2016, Guillaume Cannat, amoureux du ciel et observateur méticuleux, avait été agacé face à cet engouement pour les superlunes, trouvaille, explique-t-il, d'un astrologue ensuite relayée par la Nasa et les médias depuis une décennie.





Le périgée au périhélie donne une belle Lune

Il n'y a d'ailleurs pas de définition précise de cet évènement, qui n'en est pas un pour les astronomes. Selon l'Observatoire de Paris« on admet tacitement que la distance de l'astre[la Lune, NDLR] à la Terre doit être inférieure à 356.600 km ». Le 1er janvier au soir, elle sera de 356.564 km ; c'est donc bien une superlune. Le 31, la distance sera de 357.492 km, juste un peu trop, donc.
Tout de même, là où les nuages ne la masqueront pas, la Pleine Lune du 1er janvier aura une bonne raison d'être un peu plus lumineuse qu'à l'ordinaire, car sa distance avec le Soleil sera presque minimale. 
La Terre, en effet, suit une orbite légèrement elliptique. Le point où celle-ci est au plus loin de notre étoile (l'aphélie) est franchi en juillet et la distance est minimale (c'est le périhélie) début janvier (le 3 en 2018).

La superlune reste un bon moment pour admirer le ciel lorsque notre satellite se lève, si la météo est clémente. D'autant qu'il n'y aura pas d'autre superlune avant longtemps. Les deux prochaines (avec une limite de 356.500 km) surviendront le 25 novembre 2034 et le 6 décembre 2052.

ENTENDEZ LE RENDEZ-VOUS:

Cliquez sur: 

https://youtu.be/xKO7DbqRPAI

ou

vendredi 29 décembre 2017

SAVOIE, FRANCE, PAYSAN, ELU, MARC MICHEL, FREDERIC BERGER




                   UN PAYS S'EN VA
                       CAR
                   UN PAYSAN S'EN VA

par Frédéric Berger


La Savoie vit de ses belles terres entretenues grâce à ses paysans.
La Terre en Savoie est la première source de  revenu, largement devant le tourisme et l'industrie de haut niveau.

En France, 2 paysans se suicide chaque jour.

L’ÉTAT de SAVOIE en remercie les présidents VALÉRY GISCARD D'ESTAING, Jacques CHIRAC, François Mitterrand, François Hollande et Emmanuel Macron.

Bravo les artistes jérusalistes maçonniques.

Feu le président Georges Pompidou qui déclarait sur le plateau de Canjuers dans le Var: "les paysans sont les jardiniers de la France".

PREUVE QUE LA FRANCE s'en va. Entendez ce témoignage.

Cliquez sur:https://youtu.be/kdI-uvRGpks

ou 

mercredi 27 décembre 2017

ANNEE 2018, SAVOIE, SAVOIE INDEPENDANTE, TRAITE DE TURIN, ANNEXION, TRAITE DE PARIS, FREDERIC BERGER




              BOUN'AN a tutti


L’i a dza trè dzoua ke no chin in dou mile sextè. Le tin pâchè rido! L’è bin yin, le tin yô no j’alâvan tsêrtyi le «Boun’An» vê lè parin è lè marênè.


Le «Boun’An»; no l’i alâvan chyâ le dzoua dou premi dè janvyé, le dumidzoua du lè Viprè. Fiyètè, avu dona, vê la marêna d’abouâ. I bayivè on bokon dè chokolâ, on piti fran (dou ch’irè bin verya) no bêvechan le kâfé avu là, è kotyè bonbenichè. Mon parin faji parê, thin fran kan mimo. Lè kadô, no l’è rèchyuêvan a chin Nikolé.


Lè bouébo alâvan cholè, kan iran ôtyè pye grô. Le bi dè fon (parin dè bâtême), ou bin le parin d’inkrêma, bayivan ouna trèthe, ma dedin, l’i betâvan ouna pithe dè thin fran (on apêlâvè la trèthe «Boun’An» è lè thin fran  «on yè dè bà»). Pachâvan le dumidzoua vê le parin, inke bin rèchu! Le kâfè è lè bonbenichè .


On chè kontintâvè dè chin. Irè pâ la kothema dè rèchuêdre di kadô a môre è a ridyeu. No j’avan pâ fôta d’alâ lè rèvindre, nè d’alâ dèthorbâ lè dzin di boutekè, po fére le tsandzo.




En langue savoisienne: clic sur dowload


Anne Marie Yerly

Et pour la prière du Nouvel An,2018, Frédéric Berger von Götz von Berlischingen souhaite que 2018 soit pour la Savoie, le retour aux traditions pour préparer notre pays en 2019 à ses retrouvailles avec sa Souveraineté, volée par les Français en 1859.

Pacé è Saluté

Cliquez avec ma prière pour mon pays en utilisant un opinel, sur: 



 

SAVOIE, FRANCE, CRIF, EDOUARD PHILIPPE, EMMANUEL MACRON, JERUSALEM, DONALD TRUMP, JUIF, BENJAMIN NETANYAHOU, PARIS, NOUVEL AN, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER



           LA FRANCE SOUMISE

   2ème partie
par Frédéric BERGER
La Savoie Souveraine, mais encore colonisée militairement par la France, constate que son colonisateur est à son tour colonisé, car soumis à une puissance étrangère.

Preuve:

SoumisSION : " Vive les Juifs de France, Vive la République et Vive la France ! " : Edouard Philippe premier ministre de la France occupée.

Dans une actualité internationale marquée par la reconnaissance par Donald Trump de Jérusalem comme capitale d'Israël, qualifiée de «regrettable» par Emmanuel Macron, le Premier ministre français s'est exprimé à la convention annuelle du Crif.

Le 10 décembre 2017, alors que le Premier ministre Benjamin Netanyahou était reçu à l'Elysée par Emmanuel Macron, Edouard Philippe était convié à s'exprimer lors de la 8ème convention annuelle du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif).
 Cliquez sur  :
https://www.liveleak.com/view?i=cd3_1512935093
et

Tempérant la déclaration d'Emmanuel Macron, qui avait jugé «regrettable» la reconnaissance de Donald Trump de Jérusalem comme capitale de l’État hébreu, le Premier ministre a martelé : «Ceux qui nient le lien historique de Jérusalem avec le peuple juif ne connaissent pas l'Histoire.»

Lire aussi : Décision de Trump sur Jérusalem : «regrettable» pour Macron, «courageuse» pour le Crif

Devant quelque 700 participants et des invités de marque tels que le maire de Paris Anne Hidalgo, Edouard Philippe a rappelé l'engagement de son gouvernement dans la lutte pour la «sécurité d'Israël», ajoutant : «Sans les Juifs de France, la France ne serait pas la France.»

 

mardi 26 décembre 2017

SAVOIE, CICERON, CATALINA, ROME, JUPITER, SOUVERAINETE, TRAITE DE TURIN, ANNEXION,




        LA FRANCE SOUMISE

1ère partie

Par Frédéric BERGER

L'État de Savoie constate que la France est soumise, qu'elle est maintenant à son tour colonisée.
Alors que la Savoie marche vers l'Indépendance et vers sa Souveraineté qui a été confisquée  militairement depuis 1859.

Quousque tandem abutere, Macrone, patientia nostra? Quam diu etiam furor iste tuus nos eludet? Quem ad finem sese effrenata iactabit audacia? Nihilne te nocturnum palatium Elysei, nihil urbis uigiliae, nihil timor populi, nihil concursus bonorum omnium, nihil hic munitissimus habendi senatus locus, nihil horum ora uoltusque mouerunt? Patere tua consilia non sentis, constrictam iam horum omnium scientia teneri coniurationem tuam non uides?

J’ en profite pour féliciter ici le grand Cicéron haranguant, dans ses Catilinaires, le presque aussi dévoyé et fourbe que l'ex-banquier Macron: Catilina.... toujours d’ actualité!!!

Le 7 novembre de l'an 63 avant notre ère, Cicéron (Marcus Tullius Cicero) convoque le Sénat dans le temple de Jupiter Capitolin. En sa qualité de consul du peuple romain, il veut dénoncer solennellement les menées d'une bande de stipendiés à la solde de son adversaire politique, le dénommé Catilina.

DÉFINITION DE BANQUIER:

Cliquez sur et à chaque fois cliquez dessus sur une image pour dérouler le pps: La_blonde_et_le_banquier.pps


 
 

lundi 25 décembre 2017

CAPITAINE BERGER, FACTEUR, SANTON, PROVENCE, WESTPHALIE, SOEST, ESPERANCE, NOËL, EVASION



              


                 CAPITAINE BERGER
                                          OU
                LE FACTEUR DE LA CRÈCHE




24 décembre 1941, Soest, en Westphalie (Allemagne). Un an et demi déjà que le capitaine Berger est prisonnier.

24 décembre 1941, Soest, en Westphalie (Allemagne).

 Un an et demi, déjà, que le capitaine Berger est prisonnier. Un deuxième Noël derrière les barbelés. Et la fin de la guerre ne semble pas pour demain. Certes, les Soviétiques sont entrés en guerre durant l’été et l’on vient d’apprendre que les Japonais, il y a tout juste quinze jours, ont attaqué l’Amérique à Pearl Harbour, dans le Pacifique. 

Alors, à défaut d’espérer une libération prochaine ou une éventuelle évasion, facile à rêver mais plus compliquée à réaliser, la somme de milliers petits espoirs, rassemblés autour des crèches que l’on a construites de bric et de broc dans les chambrées, constitue quelque chose qui ressemble un peu à de l’espérance.

Ce camp, en fait une immense caserne constituée de longs et hauts bâtiments, c’est l’Oflag VIA (voir en bas) où environ 1.500 officiers, principalement français, sont enfermés. Le ciel est gris, bas, triste. L’horizon, c’est les barbelés qui entourent le camp.

 Rien à voir avec le ciel provençal où la petite famille du capitaine Berger – son épouse, sa fille et son fils, âgés aujourd’hui de 5 et 4 ans – s’est réfugiée l’an passé. Ah, le ciel de Provence, le soir de Noël ! Ce ciel que l’on découvre, après avoir partagé les treize desserts, arrosés de vin de muscat, autour de la grande table, nappée de blanc et parée de l’argenterie bien astiquée.
 Les bûches font un feu d’enfer en ce soir où le paradis entrouvre ses portes. Il fait chaud dans la maison mais on va sortir. Emmitouflés, chapeautés, écharpés, on découvre ce ciel sur le perron : limpide et enguirlandé, car hier, veille de fête carillonnée, le mistral a fait le ménage, comme on l’a fait dans la maison. On est parti pour la messe de Minuit. Et lorsqu’on rentrera, fatigués, transis, les pieds gelés mais le cœur réchauffé, le petit Jésus aura pris sa place, miraculeusement, dans sa mangeoire.

À Soest, on a assisté aussi à la messe de minuit : à sept heures du soir, couvre-feu oblige. Depuis début décembre, on s’est affairé pour fabriquer la crèche. En fait, des dizaines de crèches, inspectées cet après-midi par les plus hauts gradés des captifs, car on a organisé un concours de crèches. Même le sous-lieutenant Raspail, instituteur dans le civil, socialiste et anticlérical, a apporté sa pierre à la construction de la crèche provençale de la chambre 56 du bloc II. Il est vrai que ce Marseillais parle avec gourmandise des navettes de Saint-Victor que l’on déguste à la Chandeleur, le jour où l’on remballe les santons dans leurs cartons.

 Le capitaine Berger a fabriqué un drôle de santon : un facteur. Pourquoi un facteur ?


 Parce que, sans doute, le courrier, ici, c’est important, vital même. Il arrive au compte-gouttes et apporte de France son lot de petits bonheurs mais aussi de malheurs. Les premières pages d’écriture d’un petit garçon, la mort d’une grand-mère… Il renvoie à la famille les quelques nouvelles que les cartes à trous autorisent à donner. Ce soir, le facteur est porteur d’espérance : dans sa sacoche, que de bonnes nouvelles ! La Bonne Nouvelle.

Noël, le Nouvel An, la Chandeleur sont passés. Plutôt que de mettre au chômage son facteur jusqu’en décembre prochain, le capitaine Berger vient d’avoir une idée : l’expédier en France pour l’offrir à Bernadette et Louis, ses deux petits qui doivent à peine se souvenir de lui. Cela fera toujours un prisonnier en moins. 

Les mois passent. Le petit préposé a arrêté sa tournée sur la commode de la chambre des deux enfants. Un jour arrive à la maison une lettre du capitaine dans laquelle il recommande à sa femme de faire opérer le facteur. En captivité, mon mari est-il devenu fou, se demande-t-elle ?

Les mois, les ans passent. 
Trois longues années

. Le 6 avril 1945, les Américains libèrent le camp. Quelques jours après, le capitaine retrouve le ciel printanier de Provence et surtout sa famille.
 Le soir, allant embrasser les deux gamins dans leur chambre, il découvre le santon postal.

Alors, il s’empare du brave fonctionnaire miniature et, à la stupéfaction générale, le brise. Une longue lettre, écrite sur du papier à cigarette, est déroulée et révèle quelques espoirs d’évasion.


 Le courrier de l’Espérance finit toujours par arriver…



Notes:

Oflag, abréviation d’Offizierlager, camp d’officiers.

Entendez la voix de l'Espérance:  cliquez avec un flocon de neige sur:  https://youtu.be/bS0akTippJY 

ou

 


 



SAVOIE, MARIE, JOSEPH, ÂNE, ELYSEE, LES ALLOBROGES, FRANCINE, CRECHE,



         SAVOIE,TERRE HOSPITALIÈRE

La Savoie est une terre hospitalière,de tous les temps.



Ce n'est pas comme le locataire de l’Élysée,  où seul les francs-maç(r)ons jérusalistes ont droit à l'hospitalité de Jupiter.
 Cliquez sur l'image:
 Entendez l'hymne national hospitalier de la Savoie, arvi et Heureuses Pâques de la Nativité de Notre Seigneur!

Cliquez sur: https://youtu.be/1iQdMBIVjsY


 et NoËL Savouè 

Cliquez sur:  https://youtu.be/V4srjwgvB_o 

ou

dimanche 24 décembre 2017

SAVOIE, PAYSAN, NOËL, TERRE, JESUS, SEIGNEUR, NATIVITE,



  




             LA TERRE NE MENT PAS

La Savoie défend sa Terre, notre Terre.

Voici un vrai savoyard qui ne ment pas.
Il n'est pas comme les poulitics de la pourristrature maçonnique.

A entendre et à diffuser: un vrai message de Noël.

Cliquez avec la fourche des paysans sur  https://lesobservateurs.ch/2017/12/23/le-coup-de-gueule-de-lucien-puthod-paysan-a-nangy-haute-savoie-video/ 

Heureuses Pâques de la Nativité de Notre Seigneur!

Frédéric Berger 

samedi 23 décembre 2017

SAVOIE, PAYS-BAS, ANDRE RIEU, NOËL, JESUS, NATIVITE, CRECHE, BEZIERS, FRANC-MACON, ISRAËL, KIPPA, TALMUD, CATHOLIQUE, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER



 








        NOËL, DANS UN PAYS CHRÉTIEN

Par Frédéric Hartmut BERGER von GÖTZ von BERLISCHINGEN, Savoisien avoué.



On peut lire dans la constitution de la Savoie, et notamment en son article 1, que la religion catholique est la religion d’État de l’État de Savoie.

La vidéo que vous voudrez bien entendre est tournée au Pays-Bas, pays encore Nation.

Cette vidéo aurait été impossible à tourner en France, car la France n'est plus une Nation, ni un pays;
mais un conglomérat jérusaliste et maçonnique.

La France n'aime plus ses enfants chrétiens qui tiennent une bougie à la main, en signe d'Espérance, en signe de la foi de Jésus de Nazareth, en signe de la Nativité, en signe de la crèche, de la Vie, de l’espérance.

La France n'appartient plus au Français, mais aux jérusalistes-maçonniques, preuve, cliquez sur:

anous la france.pdf

et
et







Entendez et regardez le vrai NOËL avec des enfants heureux en Jésus, notre Sauveur.
Montrez à vos enfants, petits-enfants et arrières petits enfants (j'en ai 2) cette vidéo le soir de NOËL.
Ils seront éblouis.
Cliquez sur:  https://youtu.be/3zXN74U0S_o 

et

SAVOIE, CORSE, YVAN COLONNA, BOUGIE, NOËL, CRECHE, CHRETIEN, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER



  YVAN COLONNA, PRISONNIER POLITIQUE


L’Écho des Montagnes, dans le légitime but de vous informer, vous rappelle que la France détient
un innocent dans ses prisons pour des raisons politiques.

Le nom de ce prisonnier politique est YVAN COLONNA, de nationalité corse avouée.
La SAVOIE avec son président de Savoie Indépendante a toujours soutenu le combat d'Yvan.
Allumez une bougie pour Yvan devant votre fenêtre, merci.

 


Allumez si vous le voulez bien, ces bougies, en cliquant avec une touche sur chaque photographie.

2017.12.22 Bougies.pps

Frédéric BERGER , président  de Savoie Indépendante

vendredi 22 décembre 2017

SAVOIE, VIN, JACQUES BREL, CHAMPAGNY-le-HAUT, NOËL, TARINES, ABONDANCES, CLOCHER, CLARINNE, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER









     NOËL AVEC LES VINS DE SAVOIE


Images intégrées 5

Santé !



Les vins de Savoie sont les meilleurs au monde.
Pourquoi?
Parce que fait par des professionnels, dans des terrains en pente, sans engrais, sans produit chimiques, avec amour et passion et avec le soleil merveilleux de la Savoie.
Cliquez sur avec Bacchus:
Vins de Savoie au sommet -l'express 2017.pdf
et
Grands vins de Savoie -Le Figaro 2014.pdf

et avec "in vino, veritas" cliquez sur:  
Frédéric Berger von Götz von Berlischingen, président de la Savoie Indépendante, vous rappelle un article de la Constitution de l’État de Savoie: "il sera mis immédiatement fin aux contrôles de l'alcootest, car chaque conducteur savoisien est un responsable, pas comme les con-ducteurs français." 
Entendez cette chanson  de Jacques Brel:
ou





 
La joie de vivre c'était avant l'annexion de la Savoie Chez moi à CHAMPAGNY LE HAUT en SAVOIE SOUVERAINE

jeudi 21 décembre 2017

SAVOIE, FRANCE, GAVAGE, OIE, C.S.G., RETRAITE, DEPUTE, ASSEMBLEE NATIONALE, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER






                        
       SI ON GAVEZ LES ZELUS FRANÇAIS?

 Voila ce que les barbares français pratiquent: le gavage.

La Savoie propose le gavage des zélus qui ont voté l'augmentation de la C.S.G. des retraités!

Voici un texte plein de bon sens de la part d'un vrai français.


Bonjour,

juste quelques mots simples et le plein de bon-sens
pour parler du foie gras,
→ justes mots

     Kri

PS : Nous aussi, devenons des " Gens-Bons ",
ne mangeons plus d'animaux issus de l'élevage intensif !

Bonnes fêtes de fin d'année

                           →    à faire suivre 


Cliquez sur les documents, ski vous plaît:


Frédéric Berger, président de Savoie Indépendante

mercredi 20 décembre 2017

SAVOIE, ANTOINE CIOSI, JEAN PAX MEFRET,FRANCE, DÉPUTÉ, ASSEMBLÉE NATIONALE, RETRAITE, C.S.G., EMMANUEL MACRON, EDOUARD PHILLIPPE, LREM, MODEM, BAYROU, SÉNAT, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER




     LES RETRAITÉS ET LA C.S.G     

                                     FRANÇAISE

La Savoie, pays souverain, vous prouve encore une fois de plus, que la France colonise sans cesse la Savoie.

Voici la liste des députés français qui ont voté l'augmentation de la C.S.G. ou Contribuables Savoisiens Grugés des retraités savoisiens.

Demandez à ces députés où ils passeront leur réveillon, dans quel palace, avec quel avion de luxe et quel buffet garni par LE NÔTRE?

Le tout au frais du contribuable savoisiens, bien sur.
Vous leur préciserez que pour les retraités c'est soit pomme de terre à l'eau de javel ou pâte aux œufs pourris pour nous éliminer ou nous génocider!



CSG : Le « Parlement  français» adopte par 43 à 13 la ponction sur les retraites !





 4 déc. 2017 — STUPÉFIANT !! Ce lundi 4 décembre, à 17 heures, le « Parlement » vient d’adopter le PLFSS 2018 en rétablissant la hausse de CSG-retraités (qui avait été supprimée par le Sénat) dans un hémicycle incroyablement vide : 56 députés présents, soit moins de 10 % de l’effectif qui nous coûte 5 millions, frais compris, tous les mois.

Cerise sur le gâteau : François de Rugy avait (prudemment ? lâchement ?) abandonné la présidence à un obscur vice-président ! Et pourtant, ce même François de Rugy avait adressé, semaine dernière, une lettre à tous les députés LREM pour que tous soient présents ce lundi 4 décembre à 16 heures pour ce dernier vote, qui rétablit totalement la ponction CSG dans la poche des retraités.
Vote stupéfiant : 43 POUR, 13 CONTRE, alors que pendant les discussions TOUS les orateurs (sauf LREM et Modem) ont appelé leurs groupes à voter CONTRE ou ABSTENTION.


Je suggère à tous ceux intéressés par le détail des voix, de consulter :

  c’est-à-dire ce scrutin n°323 (public, mais pas solennel). Vous y trouverez la liste nominative des votants, 56 au total, dont 41 LREM. En plus, je doute fort que « autant de monde » ait été physiquement présent ! Curieusement, les caméras, cette fois-ci, ne permettent pas de balayer complètement la salle : environ 185 sièges échappent à toute observation ...


Dans le champ visible (près de 400 sièges), je ne dénombre que 27 présents, pas toujours identifiables !
  Que conclure, pour ce soir ? Que notre assemblée devient carrément clownesque, et que toute espérance de démocratie y est bien morte ! L’opinion populaire est plus que jamais bafouée par ce rétablissement de la hausse de la CSG contre les retraités. Que deviennent nos 32.000 signataires ? Ignorés de tous ! Que deviennent les 426.802 signataires de Citizaction-Non à la hausse de la CSG ? Citoyens invisibles, méprisés de tous ! Voilà bien pourquoi j’emprunte sa voix à DANTON pour illustrer cette mise à jour !
Un dernier sujet de réflexion : il aurait suffi d’un tout petit peu plus de présence dans les rangs des CONTRE pour renverser le résultat du vote. 31 voix CONTRE de plus auraient changé la face du monde ("et les mornes matins en seraient différents, ". comme dit le poème).


Ne pouvait-on pas les trouver dans les 95 absents de LR ? Dans les 33 absents de l’UDI ? Dans les 30 absents de Nouvelle Gauche ? Et même chez les Insoumis (12 absents sur 17), ou GDR (15 absents sur 16 !! 
Je demeure toujours stupéfait devant cet incroyable équilibre, qui maintient la diabolique majorité, à l’intérieur de moins de 10% de l’effectif total. y a t il une raison objective à ça ?
Un seule conclusion : nous avons encore beaucoup de mails à envoyer pour convaincre ces Député(e)s "de faire le job !" et de les remercier de voler nos retraites.
  Ou les faire signer des feuilles de présence ? Pour les responsabiliser !

 Téléphonez ou envoyez des courriels à ces traîtres qui se font voter des retraites en OR
sur notre dos.

Frédéric Berger von Götz von Berlischingen, président de Savoie Indépendante.
 qui trinque avec le Peuple Souverain Savoisien, à la prochaine victoire de la Savoie à l'ONU.


Entendez ANTOINE CIOSI:
Cliquez avec une branche de sapin

09. noel blanc.mp3


   Entendez la prière des retraités savoisiens sous occupa-sion française:

Le pain de la misere.mp3

Et comme c'est la période de Noël

Cliquez avec Souvenirs sur, la larme à l’œil

   Un noel a alger.mp3